envoyer la page à un ami Ajouter aux favoris Version imprimable dico de la beauté dico des célébrités dico des marques dico de la musique dico des finances annuaire Emploi, Formation


La déclaration d’un accident de travail



La déclaration : voilà une démarche administrative qui touche bon nombre de domaines sociaux. Elle peut être de naissance, d'arrivée sur un territoire étranger, de mariage ou encore de décès ! Pourtant, il existe bien d'autres domaines dans lesquels la déclaration d'un fait inattendu
dans votre vie est aussi impérative, tel que celui professionnel par exemple. Victime d'un accident de travail, il vous est dont nécessaire, voire indispensable d'en faire une déclaration ! Le salarié victime d'un accident de travail (au sein de l'entreprise) est tenu d'avertir son employeur, son supérieur hiérarchique ou alors un membre du personnel de l'Entreprise et ce, oralement (mais dans la journée) ou alors dans les 24 heures suivants l'accident ou même par courrier. L'employeur doit de ce fait, lui remettre une feuille indiquant la Caisse Primaire d'assurance Maladie compétente et aussi, ayant pour rôle, de faire constater les conséquences de l'accident par un médecin. Ce qui le dispense du paiement des frais de soins. Ensuite, il est essentiel de noter que, la déclaration d'un accident de travail ou DAT, est une procédure stricte dans la mesure où, les conséquences qui en découlent représentent un coût important pour la Sécurité sociale et l'employeur. En principe, il est du devoir de l'employeur de procéder à la déclaration de l'accident de travail à la CPAM et ce, dans la limite des 48 heures suivant la survenue de l'accident de travail. L'exigence liée à déclaration d'un accident de travail est mise en évidence à travers la nécessité de l'envoyer par lettre recommandée avec accusée de réception, tout en notant que, les dimanches et jours fériés ne sont pas compris dans ce délais ! A savoir qu'en cas d'arrêt de travail, il est demandé au salarié d'envoyer le volet n°1 de son certificat à l'intention de son employeur et les deux autres à la Sécurité sociale dans un délai de 48h ! Doivent figurer sur la déclaration d'un accident de travail, la date, l'heure, le lieu, les circonstances, l'endroit du dommage, la nature du dommage, ainsi que les éventuels témoins. Dans le cas où, l'employeur ne remplit pas ces obligations relatives à la déclaration d'un accident de Travail, le salarié victime de l'accident ou encore, ses ayants droits peuvent le faire et ce, dans un délai de deux ans. Au cas contraire, l'employeur s'expose à une amende 750 euros et en cas de fraude, elle s'élève à 3750 euros !C'est pourquoi, la possibilité d'augmentation de la cotisation accident de travail vise à responsabiliser les employeurs dans le but de les sensibiliser à la mise en oeuvre d'une prévention efficace inhibant les risques professionnels...

Date de création : 25/07/2006 14:52
Contributions de Dede
Votez cet article :   Très bien    Bien    A revoir


Déclaration accident de travail
Déclaration accident de travail


Il y a environ 6 mois, Aquadesign publiait cet article :

Carreler un mur de salle de bain



tests gratuits
Vous avez un peu de temps ? Amusez-vous avec nos jeux et tests gratuits!


cvs gratuits
Vous recherchez un emploi ? Inspirez vous de nos exemples et modèles de cv gratuit








Il y a aucun commentaire pour cet article :



Nom ou pseudo :

Commentaire : (les commentaires abrégés en SMS seront supprimés)
Vos commentaires sont soumis à modération. Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

:-) ;-) :-/ :-| LOL :-D :( :-C 8-) :-o ;-( 8-O



Recopiez le code de l'image dans la case :

confirmation de votre commentaire




Navigation:
L’accident de travail : la législation et la prévention La déclaration d’une maladie professionnelle


A voir dans notre annuaire :
  Rubrique > Sites offres d'emploi (144 sites)
  Rubrique > Droit du travail (38 sites)
  Rubrique > Médecine du travail (5 sites)


[Retour au guide Aquadesign]