envoyer la page à un ami Ajouter aux favoris Version imprimable dico de la beauté dico des célébrités dico des marques dico de la musique dico des finances annuaire Santé


La CPAM (Caisse Primaire d’Assurance Maladie) c’est quoi ?



Autant pour les professionnels de la santé que pour les patients, la Caisse Primaire d'assurance Maladie (CPAM) est un point de passage obligatoire pour les paiements des consultations et des prescriptions. Prendre soin de soi c'est très important. Avec au moins deux visites de contrôle par an chez son
dentiste, nous sommes donc amenés à consulter des spécialistes ou des médecins généralistes plusieurs fois par an. C'est pour faciliter tout cela que la CPAM existe. La CPAM est présente dans tous les départements français et dans toutes les grandes villes. Ses principes fondamentaux sont fondés sur la solidarité, et l'accès aux soins à tous les nécessiteux. D'après les statistiques, la CPAM regroupe près de 1 500 000 assurés, plus de 5,5 millions d'euros de prestations versées chaque jour, et près de 7400 professionnels de santé. Aujourd'hui, elle prend en charge les moindres dépenses de traitement médical et de préventions (vaccinations, campagnes de prévention...) mais c'est surtout un véritable établissement financier. La sécurité sociale gère aussi bien les maladies, que la grossesse ou les périodes de rééducation, les traitements antibiotiques ou non, ainsi que la mutuelle complémentaire pour les personnes ayant de faibles revenus ; la CMU (Couverture maladie universelle) et, facilité aujourd'hui par la carte vitale qui renferme toutes les informations nécessaires concernant l'assuré, chaque citoyen en a une, et ce, dès 16 ans. Depuis le début de l'année 2006, une nouvelle déclaration circule chez les médecins traitant : l'assuré est désormais obligé d'envoyer à la CPAM de sa commune, la déclaration du choix du médecin traitant. Globalement, tout le monde est concerné par les changements de la CPAM : cela fait partie de la vie de chaque citoyen assuré social, autant pour l'employeur que l'employé pour les accidents du travails ou les congés maladie, pour la jeune mère de famille, le retraité, le handicapé et l'étudiant en lien avec les mutuelles étudiantes. Cependant, la CPAM connaît une période creuse car il est de plus en plus difficile de renflouer le «déficit de La sécurité sociale». Pourtant, bien que le nombre de médicaments génériques sont distribués à la place des médicaments de marque accroît, les objectifs ne sont pas atteints. Alors le prix de certains médicaments augmente ainsi que celui des consultations chez les spécialistes et dans les cabinets d'analyses médicales. En espérant ne jamais arriver à un stade où seules les personnes qui ont les moyens financiers pourront pratiquer une opération coûteuse, la CPAM doit renflouer ses caisses en gardant dans ses objectifs, de toujours donner une accessibilité aux soins à toutes les «classes sociales» de la population.

Date de création : 26/07/2006 10:22
Contributions de Dede
Votez cet article :   Très bien    Bien    A revoir


La CPAM
La CPAM


Il y a environ 6 mois, Aquadesign publiait cet article :

Sujet brulant, la TVA à 5,5% dans la restauration



tests gratuits
Vous avez un peu de temps ? Amusez-vous avec nos jeux et tests gratuits!


cvs gratuits
Vous recherchez un emploi ? Inspirez vous de nos exemples et modèles de cv gratuit








Il y a aucun commentaire pour cet article :



Nom ou pseudo :

Commentaire : (les commentaires abrégés en SMS seront supprimés)
Vos commentaires sont soumis à modération. Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

:-) ;-) :-/ :-| LOL :-D :( :-C 8-) :-o ;-( 8-O



Recopiez le code de l'image dans la case :

confirmation de votre commentaire




Navigation:
Lille Plage 2007,  grand succès assuré le temps des vacances Grenoble : son histoire entre rivières et montagnes


A voir dans notre annuaire :
  Rubrique > Information santé (85 sites)
  Rubrique > Actualité médicale (49 sites)
  Rubrique > Sécurité du travail et santé (37 sites)
  Rubrique > Information Santé publique (20 sites)


[Retour au guide Aquadesign]