envoyer la page à un ami Ajouter aux favoris Version imprimable dico de la beauté dico des célébrités dico des marques dico de la musique dico des finances annuaire Voyages


Grenoble : son histoire entre rivières et montagnes



C'est en 43 av. J-C. qu'est fondé un petit village nommé « Cularo » par les Gaulois sur l'Isère. Un pont relie la Savoie et la Gaule. Le village s'agrandit et s'entoure d'une enceinte en 286. Sous l'empire romain, « Cularo » devient « Gratianopolis » en l'honneur de l'empereur Gratien (la cité changera de nom plus tard et devient
Grenoble en l'honneur du roi de France. Au Moyen Age, la cité se développe jusqu'au 15 septembre 1219, date à laquelle Grenoble est ravagée par une énorme crue. La ville est édifiée près d'un barrage naturel formant le lac Saint-Laurent sur la rivière Romanche mais un violent orage rompt le barrage. Le lac s'écoule dans la Romanche, la vague continue dans le Drac puis dans l'Isère. La ville est complètement inondée et les morts se comptent par milliers. C'est une véritable catastrophe : même le pont est emporté. La ville met des années à s'en remettre mais plus tard, Grenoble devient la capitale du Dauphiné. Une université est créée au XIVe siècle. Le Dauphiné est racheté par la France le 30 mars 1349 par le Traité de Romans. En 1453, Grenoble obtient son Parlement et devient capitale provinciale. Lors de la Renaissance, Catholiques et Protestants s'affrontent. Le Connétable de Lesdiguières prend la ville et la fortifie à l'aide d'une grande muraille. Il la transforme avec le palais, les égouts et les ponts. Un couvent est construit (couvent Sainte-Marie d'en Haut) en 1622 ainsi qu'un lycée dirigé par des Jésuites. Un célèbre « voleur » sévit dans les parages, sorte de Robin des Bois... Louis Mandrin prend aux riches pour donner aux pauvres. Il meurt roué à Valence en 1755. Un certain Henry Beyle naît en 1783 : Stendhal écrit ses premiers mots à Grenoble. La ville prospère mais Louis XVI procède à la dissolution du Parlement dauphinois en 1788...Grave erreur ! Le peuple se rebelle et le 7 juin, l'armée doit intervenir. C'est « la journée des Tuiles » : les habitants, montés sur les toits, jettent sur la garnison tout ce qui leur tombe sous la main... Peut-être est-ce l'origine de l'expression « tu parles d'une tuile ! » ? La Révolution envahit la France. Grenoble devient « Grelibre », et redevient Grenoble sous l'Empire. Fidèles à l'Empereur, les Grenoblois accueillent Napoléon avec chaleur le 7 mars 1815 lors de son évasion de l'Ile d'Elbe. La route Napoléon retraçant son dernier parcours se termine à Grenoble. L'empereur aura le destin que l'on connaît. La guerre contre la Prusse en 1870 n'épargne pas Grenoble qui se construit une enceinte contre les envahisseurs. Entre les deux guerres mondiales, les Italiens débarquent en nombre dans la ville (notamment rive droite, dans le quartier Saint-Laurent). En 1925, Grenoble accueille l'exposition universelle de la houille blanche (énergie hydraulique) et du tourisme. Paul Mistral, le maire de l'époque, fait construire les grands boulevards. Le téléphérique de la Bastille est construit en 1934 : Grenoble peut être vue de haut car la ville, encaissée dans un val et entourée de montagnes ne manque pas de charme. La ville est bombardée par les Allemands le 26 mai 1944 : les dégâts sont nombreux mais elle résiste. En 1968, les Jeux Olympiques d'Hiver transformeront considérablement la ville. Les infrastructures se développent (village olympique, palais des sports, stade, nouvelle gare, autoponts sur les boulevards, facilités de transports vers Chamrousse, universités regroupées sur un grand campus à Saint-Martin-d'Hères...). De nouvelles autoroutes sont construites. Aujourd'hui, Grenoble est considérée comme la capitale des Alpes entre le Vercors, la Chartreuse et son parc naturel et la chaîne de Belledonne. Une vingtaine de stations de sports d'hiver l'entourent. Tout en haut se dresse l'ancienne forteresse « la Bastille » accessible par un téléphérique appelé « les bulles »... En effet, de drôles de petites cabines rondes vous emmènent à 475 m pour vous émerveiller face à un panorama magnifique. Le site est absolument à visiter comme la vieille ville et ses places, ainsi que la cathédrale. Ne manquez pas le musée de Grenoble, un des plus grands de France, ainsi que le musée dauphinois. Le muséum d'histoire naturelle vaut aussi le détour. Faites également un tour dans le bateau à roue style Mississipi pour admirer la faune et la flore mais aussi les falaises du Vercors et les villages de la région (http://www.bateau-a-roue.com). À voir aussi « le Palais idéal du facteur cheval » dans la Drôme. Classé monument historique, ce site est le rêve d'un sculpteur admiré par les grands artistes tels André Breton, Picasso, Max Ernst... Une oeuvre visionnaire, démesurée, fantastique à découvrir absolument. Grenoble, son histoire et ses montagnes... Ça fait rêver ! Rens. : http://www.grenoble.fr ou http://www.grenoble-isere-info

Date de création : 26/07/2006 13:39
Contributions de Catherine
Votez cet article :   Très bien    Bien    A revoir




Il y a environ 6 mois, Aquadesign publiait cet article :

Le Kakuro détrônera t’il le Sudoku ?



tests gratuits
Vous avez un peu de temps ? Amusez-vous avec nos jeux et tests gratuits!


cvs gratuits
Vous recherchez un emploi ? Inspirez vous de nos exemples et modèles de cv gratuit








Il y a un commentaire pour cet article :
Le 27/08/2007 à 09:12:01, Allison a écrit :

j'ai passé mes vacances à grenoble et franchement j'ai adoré !



Nom ou pseudo :

Commentaire : (les commentaires abrégés en SMS seront supprimés)
Vos commentaires sont soumis à modération. Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

:-) ;-) :-/ :-| LOL :-D :( :-C 8-) :-o ;-( 8-O



Recopiez le code de l'image dans la case :

confirmation de votre commentaire




Navigation:
La CPAM (Caisse Primaire d’Assurance Maladie) c’est quoi ? La COTOREP, c'est quoi ?


A voir dans notre annuaire :
  Rubrique > Voyage en France (244 sites)
  Rubrique > Hotel Rhône Alpes (129 sites)
  Rubrique > Villes et villages de France (82 sites)
  Rubrique > Restaurant Isere 38 (49 sites)
  Rubrique > Hotel Grenoble (7 sites)


[Retour au guide Aquadesign]