envoyer la page à un ami Ajouter aux favoris Version imprimable dico de la beauté dico des célébrités dico des marques dico de la musique dico des finances annuaire Emploi, Formation


Le repos compensateur obligatoire : droit, demande



Différent du repos compensateur de remplacement, le repos compensateur obligatoire est un précédé s'appliquant à une entreprise dont l'effectif salarial est d'au moins 20. Pour sa mise à exécution, certaines exigences relatives au contingent annuel maximal d'heures supplémentaires doivent être prises en compte. En effet, dans une
entreprise de mois de 21 salariés, seules les heures supplémentaires effectuées au-delà du contingent annuel, par le salarié, lui confèrent le droit à un repos compensateur obligatoire. Dans ce cas, le repos compensateur obligatoire équivaut à la moitié du temps de travail effectué en heures supplémentaires et ce, à compter de la 36è heure travaillée. A contrario, dans une Entreprise de plus de 20 salariés, il est bon de noter que, le dispositif relatif au droit à un repos compensateur obligatoire révèle une légère nuance. C'est dire que, les heures effectuées à l'intérieur du contingent (le nombre d'heures supplémentaires maximal que peut effectuer un salarié sans autorisation de l'inspection du travail correspondant à 220 heures par an), donnent droit à un repos compensateur obligatoire, dont la durée correspond à la moitié du temps de travail effectué par le salarié en heures supplémentaires et ce, à compter de la 41è heure hebdomadaire. Par contre, les heures supplémentaires effectuées par le personnel au-delà du contingent annuel d'heures supplémentaires, donnent droit à un repos compensateur obligatoire se rapportant à la totalité du temps de travail accompli au-delà du contingent. Ce qui signifie qu'en cas de modulation du temps de travail équivalent à 130 heures supplémentaires effectuées, la durée du repos compensateur obligatoire sera égal 130 heures de repos soit, 100% d'heures supplémentaires accomplies. Il s'avère impératif de souligner que, le droit à un repos compensateur obligatoire, est ouvert dès lors que la durée de repos atteint sept heures. Selon le choix du salarié, ce repos peut être pris soit par journée, soit par demi-journée et ce, dans un délai maximum de deux mois. Néanmoins, une convention collective peut en fixer un délai allant jusqu'à six mois. Pris entre le 1er juillet et le 31 août, le repos compensateur obligatoire ne peut être ajouté au congé annuel. Mais, comment se fait la demande du repos compensateur obligatoire ? Etablie par le salarié au moins une semaine (sept jours francs) avant la prise du repos, ladite demande doit porter sa date et sa durée. Par la suite, l'employeur est tenu de répondre dans un délai de 7 jours francs. Surtout, il faut savoir que la demande d'un repos compensateur obligatoire peut faire l'objet d'un refus, après avoir été soumise au délégué du personnel. Le refus doit être motivé et de ce fait, comporter la proposition d'une autre date au salarié, qui ne peut être postérieure de plus de deux mois par rapport à la date choisie par le salarié. Le saviez-vous ? Le repos compensateur obligatoire fait l'objet d'une rémunération ! Oui, assimilé à un travail effectif, le repos compensateur obligatoire donne lieu à une rémunération au moins équivalant à celle que le salarié aurait perçu s'il avait travaillé pendant cette période. A noter que l'employeur ne peut remplacer le repos compensateur obligatoire par une compensation à caractère financier, à l'exception de la résiliation d'un contrat de Travail à durée déterminée (CDD) ou d'un CTT arrivant à terme !

Date de création : 28/07/2006 17:14
Contributions de Chris
Votez cet article :   Très bien    Bien    A revoir


repos compensateur obligatoire
Repos compensateur obligatoire


Il y a environ 6 mois, Aquadesign publiait cet article :

Pour la saint-Valentin, envoyez une e-card le 14 février



tests gratuits
Vous avez un peu de temps ? Amusez-vous avec nos jeux et tests gratuits!


cvs gratuits
Vous recherchez un emploi ? Inspirez vous de nos exemples et modèles de cv gratuit








Il y a 3 commentaires pour cet article :
Le 12/09/2007 à 09:54:41, gilles a écrit :

j'aurais bien besoin de repos compensateur en ce moment, mais je n'ai pas très bien compris la détermination des heures de repos :-D
Le 28/09/2007 à 07:48:52, horatio a écrit :

qu'en est il du repos compensateur pour pour :"les cadres au forfait "? je suis en déplacement en province 5 jours par semaine , je pars le lundi de mon domicile à 6 heures du matin et ne rentre le vendredi soir qu'après 21 heures
Le 04/10/2007 à 23:38:42, francobe a écrit :

je dépend de la convention collective des gardiens concierges et effectue 50 heures par semaine. comment dois-je calculer mon repos compensateur en sachant qu'on m'impose 06 heures de travail le W.E sans récupération , ni paiement de ces heures. (incroyable mais c'est vrai: sinon : la porte!) Merci de me renseigner



Nom ou pseudo :

Commentaire : (les commentaires abrégés en SMS seront supprimés)
Vos commentaires sont soumis à modération. Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

:-) ;-) :-/ :-| LOL :-D :( :-C 8-) :-o ;-( 8-O



Recopiez le code de l'image dans la case :

confirmation de votre commentaire




Navigation:
Le rôle d’un chef d’entreprise : réflexion et action ! Montmartre, un des quartiers à visiter à Paris


A voir dans notre annuaire :
  Rubrique > Sites offres d'emploi (144 sites)
  Rubrique > Recherche emploi (40 sites)
  Rubrique > Droit du travail (38 sites)
  Rubrique > Contrats de qualification (3 sites)


[Retour au guide Aquadesign]