envoyer la page à un ami Ajouter aux favoris Version imprimable dico de la beauté dico des célébrités dico des marques dico de la musique dico des finances annuaire Histoire


Marie-Antoinette, l’adolescente, la femme, juste un mythe ?



Marie-Antoinette est née à Vienne en Autriche le 2 novembre 1755. Elle est la quatrième fille de l'Empereur François Ier de Lorraine et de Marie-Thérèse d'Autriche. Le Ministre de Louis XV, Choiseul, mène des négociations pour le mariage avec Louis le Dauphin, afin de calmer les différends
entre la France et les Habsbourg. C'est ainsi que le petit-fils de Louis XV épouse en 1770 Marie-Antoinette alors qu'elle a 14 ans : c'est l'occasion de fêtes magnifiques mais un feu d'artifice fait 132 morts. Qu'à cela ne tienne, « la petite archiduchesse » fait la conquête de la cour et du peuple français. Menue, blonde, blanche et rose, gracieuse, elle est immédiatement adoptée. Elle est également très soigneuse de son apparence et pointilleuse sur son hygiène corporelle (ce qui n'était guère le cas à la Cour de France à l'époque). Le futur Louis XVI ne s'intéresse pas tellement à elle. Il est un peu rustre et timide et souffre d'une malformation sexuelle. Il est donc peu enclin aux devoirs conjugaux. Marie-Antoinette, adolescente délaissée par son époux, se laisse entraîner dans des intrigues, des fêtes, des jeux au cours desquels elle perd des sommes astronomiques, des bals, et trompe son mari, dépense énormément d'argent et a peur d'être reconnue stérile. Louis n'est pas préparé à être roi mais ses deux frères aînés décèdent lui laissant ainsi la charge de la couronne en 1774. Louis XVI est d'un tempérament faible et Marie-Antoinette l'influence dans ses choix. Finalement, elle met au monde une petite fille, la petite « Madame Royale » 8 ans après leur union. Sa mère Marie-Thérèse qui lui était de bon conseil, meurt en 1780. Marie-Antoinette va enchaîner les erreurs. En 1784, elle soutient son frère Joseph II contre La Hollande mais Louis XVI refuse de prendre le parti de l'Autriche. C'est à cette époque qu'elle sera surnommée « l'Autrichienne ». Elle est cependant une bonne mère, voulant seule s'occuper de l'éducation de ses enfants, au contraire de toutes les reines qui l'ont précédée. Son étoile pâlit et le rejet de « la petite archiduchesse » se fait plus manifeste. En 1785, c'est l'affaire du « collier de la Reine » qui l'éclabousse encore plus. Marie-Antoinette est victime d'une escroquerie montée par Mme de La Motte-Valois (en fait, c'est une aventurière) avec la complicité du Cardinal de Rohan et de tous ceux qu'elle a malmenés. Elle demande l'arrestation de Rohan et un procès public. La fausse Comtesse est condamnée, Rohan innocenté, le scandale est énorme. (lire « le collier de la Reine » d'Alexandre Dumas). Marie-Antoinette est désormais détestée et par la cour, et par le peuple. Elle est accusée de tous les maux (misère, mauvaises récoltes, faillite du Trésor). C'est aussi cette année-là que naît son fils. Elle se console dans les bras de son amant Axel de Fersen, officier suédois. Leur amour va durer jusqu'à sa mort. Lors de la Révolution, elle refuse au début tout compromis avec les députés. Reine elle est, reine elle sera. Elle refuse les conseils de La Fayette, de Mirabeau et de Barnave. Elle n'admet pas l'idée d'une monarchie constitutionnelle et pousse à la guerre avec l'aide, pense-t-elle, des armées étrangères et de son frère. Depuis quelques mois en 1789, elle est captive mais elle se montre une merveilleuse mère et une excellente épouse soutenant Louis XVI, homme bon mais dépassé par les événements. La haine populaire se déverse sur elle. Marie-Antoinette est accusée de tout. Elle prête serment à la Constitution le 14 juillet 1790 au Champ de Mars à contrecoeur. C'est elle qui émet l'idée de fuir ce chaos. Le couple est arrêté à Varennes le 20 juin 1791. Le 13 août 1792, elle est prisonnière dans le vieux donjon du Temple. Ses amis sont également emprisonnés, exécutés, massacrés. Louis XVI est exécuté le 21 janvier 1793 et on la sépare de son fils âgé de 8 ans. Le petit Louis XVII est confié à un cordonnier, dénommé Simon, pour être domestique et sans-culotte. Il meurt dans des conditions sordides. Son procès commence en octobre sous la terreur sanglante menée par Robespierre. On l'accuse de tout et de n'importe quoi (dépenses, action Politique contre la France, orgies à la cour, inceste envers son fils...). Elle fait face avec dignité mais le sort en est jeté. Elle est condamnée d'avance et ses deux avocats sont arrêtés en pleine audience. Elle dit cette phrase célèbre dans cette parodie de justice : « J'en appelle à toutes les mères... ». Le 16 octobre 1793, elle est guillotinée à 38 ans. Sa dépouille est transportée plus tard dans la basilique Saint-Denis, nécropole des rois de France, en 1815. Malgré ce procès de pacotille, le peuple n'oubliera jamais cette phrase célèbre : « s'ils ne mangent pas de pain, qu'ils mangent de la brioche !». Récemment, le culte de Marie-Antoinette a pris une autre tournure, plaignant l'adolescente affublée d'un mari incapable, exilée au coeur des tourmentes de la Révolution et accusée, à tort, de tous les vices. Les cinéastes, les biographes, se sont penchés sur son cas, faisant d'elle presque une victime... Le peuple, pendant qu'elle dansait, se vêtissait, donnait des bals, s'érigeait des bâtiments bien à elle,.. Le peuple, lui, périssait de faim.

Date de création : 05/08/2006 13:50
Contributions de Catherine
Votez cet article :   Très bien    Bien    A revoir


Marie-Antoinette
Marie-Antoinette


Il y a environ 6 mois, Aquadesign publiait cet article :

Les vacances à Cuba, cette ile paradisiaque des Caraïbes



tests gratuits
Vous avez un peu de temps ? Amusez-vous avec nos jeux et tests gratuits!


cvs gratuits
Vous recherchez un emploi ? Inspirez vous de nos exemples et modèles de cv gratuit








Il y a un commentaire pour cet article :
Le 25/10/2006 à 22:57:15, Janick a écrit :

Bon résumé, d'une femme au destin hors du commun, mais comment pouvez vous affirmer qu'elle eu des amants et qu'Axel de Fersen fut le dernier!!!!! jamais l'on a pu prouver ce que vous avancé.



Nom ou pseudo :

Commentaire : (les commentaires abrégés en SMS seront supprimés)
Vos commentaires sont soumis à modération. Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

:-) ;-) :-/ :-| LOL :-D :( :-C 8-) :-o ;-( 8-O



Recopiez le code de l'image dans la case :

confirmation de votre commentaire




Navigation:
Simulation de retraite, combien allez-vous toucher à la retraite ? L'A.E.F.E, l'Agence pour l'Enseignement Français à l'Etranger


A voir dans notre annuaire :
  Rubrique > Histoire (207 sites)
  Rubrique > Histoire médiévale (25 sites)


[Retour au guide Aquadesign]