envoyer la page à un ami Ajouter aux favoris Version imprimable dico de la beauté dico des célébrités dico des marques dico de la musique dico des finances annuaire  Assurance, Finance, Banque


Caisse Nationale d’Assurance Vieillesse (CNAV)



La retraite (comment la préparer, la prendre, la vivre), le veuvage, les problèmes liés au vieillissement, les aides allouées par l'Etat dans ces conditions... Voilà bien des questions que bon nombre de personnes se posent à un moment donné de leur vie professionnelle, essentiellement
lorsque la cessation de leur activité se dessine à l'horizon et ce, généralement en raison de leur âge. C'est donc dans le souci de répondre à ces interrogations, de les accompagner dans leurs démarches, que le système de sécurité social français a mis en place des dispositions visant non pas à résoudre en totalité les problèmes ci-dessus mentionnés, mais à les préserver, ne serait-ce que partiellement. Ceci étant dit, on note deux formes d'organisation des régimes de retraite en fonction du domaine d'activité : le régime de base et celui complémentaire. Il s'agit notamment du régime de retraite des non-salariés (professions libérales, commerçants, agriculteurs, artisans...), de celui des salariés du secteur privé et ceux spéciaux des employés du secteur public. Selon le régime général (ordonnance du 19 octobre 1945), tout employé du secteur privé, quelque soit sa rémunération, cotise à l'assurance vieillesse en fonction d'un plafond fixé par l'Etat, en vue de faire bénéficier tout citoyen (actif) de l'assurance vieillesse : c'est le principe de la répartition. Quant au régime complémentaire (29 décembre 1972), il a été institué à tout salarié, la nécessité d'être affilié à tout régime de retraite complémentaire. Face à l'institution de cette solidarité nationale et pour mieux gérer ces prestations, le législateur a mis en place un service adapté : la Caisse Nationale d'Assurance Vieillesse (CNAV) ! Le saviez-vous ? Faisant partie intégrante du système de sécurité sociale, la caisse nationale d'assurance vieillesse est une section spécialisée ayant pour but, de garantir les lois régissant le problème de l'assurance veuvage des employés du commerce, des services, de l'industrie, mais aussi des retraites. Ce qui fait de la CNAV, un service à une échelle nationale. C'est ce que le gouvernement a su garantir en définissant les règles de financement de la sécurité sociale, d'une part, mais d'autre part, les objectifs et les modalités de gestion. La caisse nationale d'assurance vieillesse, c'est l'étude des droits et le calcul des retraites, leurs paiements, ainsi que l'information des futurs retraités (action sociale et assurance vieillesse, connaissance des phénomènes liés au vieillissement), mais c'est aussi, la tenue des comptes des cotisants, la gestion des retraites des employés du secteur privé. C'est pourquoi, dans le cadre de ses fonctions, la caisse nationale d'assurance vieillesse soutient les salariés lors de l'ouverture d'un compte individuel et ce, dès leur premier emploi. En quoi cela consiste-t-il ? Il consiste en l'élaboration d'une base de données (numéro de sécurité sociale, salaires, cotisations du salarié) que tout employeur est tenu de transmettre annuellement. Ensuite, un suivi régulier de carrière de chaque salarié (chômage, cotisations) est assuré, en vue de faciliter le calcul de la pension retraite au moment opportun. Aussi, la caisse nationale d'assurance vieillesse a pour rôle, d'accompagner le salarié dans la préparation de sa retraite. C'est pourquoi, en vérifiant et en contrôlant l'exactitude des données avant la demande de retraite (à effectuer 4 mois avant la cessation d'activité), la CNAV préserve la suspension de ressources lors de leur versement, tout en assurant aux assurés, le paiement mensuel de leur pension retraite dans les délais prévus. Cependant, son rôle ne s'arrête pas là : pendant la retraite, la caisse nationale d'assurance vieillesse participe au financement des travaux d'adaptation de l'habitat, aux prêts immobiliers, aux paiements des heures d'aide aux personnes âgées (aide ménagère à domicile) ou mieux encore, à la construction de maisons de retraite : le but visé, est de simplifier la vie à La retraite et de soutenir le plus longtemps possible, la personne âgée à domicile. Certes, l'Etat s'engage à favoriser les transactions existant entre la CNAV et ses partenaires tout en respectant sa liberté de gestion, d'analyser toute suggestion liée à la stabilité financière, à l'élaboration de toute loi relative à l'assurance vieillesse (émanant du régime de la CNAV), mais, la caisse nationale d'assurance vieillesse aussi à son tour, à des obligations à respecter. Il s'agit notamment de favoriser les actions de contrôle et d'évaluation assurées par l'Etat, à parvenir à la réalisation du programme élaboré par la convention, et ce, sans engager de frais importants, de signifier ces objectifs au niveau régional en concluant des accords avec les caisses régionales et celles générales de la sécurité sociale.

Date de création : 08/08/2006 10:25
Contributions de Chris
Votez cet article :   Très bien    Bien    A revoir


Caisse Nationale d’Assurance Vieillesse
Caisse Nationale d’Assurance Vieillesse


Il y a environ 6 mois, Aquadesign publiait cet article :

L'agence de traduction à quoi sert t-elle ?



tests gratuits
Vous avez un peu de temps ? Amusez-vous avec nos jeux et tests gratuits!


cvs gratuits
Vous recherchez un emploi ? Inspirez vous de nos exemples et modèles de cv gratuit








Il y a aucun commentaire pour cet article :



Nom ou pseudo :

Commentaire : (les commentaires abrégés en SMS seront supprimés)
Vos commentaires sont soumis à modération. Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

:-) ;-) :-/ :-| LOL :-D :( :-C 8-) :-o ;-( 8-O



Recopiez le code de l'image dans la case :

confirmation de votre commentaire




Navigation:
Lolo Ferrari, l'illusion, l'exagération, le mal de vivre ? La Syphilis ou la MST qui rend fou ?


A voir dans notre annuaire :
  Rubrique > Epargne retraite (87 sites)


[Retour au guide Aquadesign]