envoyer la page à un ami Ajouter aux favoris Version imprimable dico de la beauté dico des célébrités dico des marques dico de la musique dico des finances annuaire Sport


Jacques Monclar : " Tony Parker a toujours été surdoué



L'ancien coach d'Antibes, de Pau, de Limoges et de Paris a un regard particulier sur le phénomène Parker. Confidences de l'actuel patron de Dijon. Comment avez-vous découvert
Tony Parker ? Jacques Monclar : Je l'ai vu pour la première fois à l'INSEP où il jouait déjà en Nationale 1 à seulement seize ans. Musculairement et techniquement, il était déjà nettement au-dessus. Il possédait des mouvements propres à lui. En fait, il a toujours été surdoué. Comment expliquez-vous ses débuts discrets en France ? C'est vrai qu'il n'a pas eu le temps de régner en France. Pour autant, lors de la saison 1999-2000, c'était une terreur. Je me souviens qu'avec le Paris Basket Racing, il nous avait sorti deux matchs énormes alors que j'entraînais Antibes. Il nous avait même inscrit deux paniers du milieu du terrain (sourire un brin admiratif). Le voyiez-vous alors déjà en NBA ? Tony montrait des qualités de vitesse hors du commun. Il allait d'ailleurs aussi vite avec que sans ballon ! Il était tellement vif dans l'attitude qu'il me faisait presque penser à Jordan par moments. Il avait donc vraiment le profil NBA. Mais personne ne pouvait imaginer qu'il arrive aussi haut, aussi vite. Que lui manquait-il ? Il n'était pas encore régulier dans son shoot extérieur, ce qu'il a bien corrigé cette saison. Le renouvellement de son contrat lui permet de jouer libéré à présent à San Antonio. Reste un point noir, sa déclaration suivant l'élimination de la France au championnat d'Europe 2003... Je n'étais vraiment pas d'accord avec son jugement méprisant envers ses coéquipiers sur ce coup. Il avait pourtant été parfait jusqu'aux demi-finales. Son capitanat était peut-être trop pour lui, à 21 ans. Mais Tony a mûri mentalement depuis, je n'ai aucun doute là-dessus. Est-il devenu l'égal d'un Zidane ? Malheureusement, le Basket n'est pas prêt d'avoir la place du foot. Les exploits de Zidane avec la France et le Real ont toujours été bien plus proches des gens que ceux de Tony en NBA. Mais les 12-25 ans écoutent beaucoup son émission sur RMC. Et après tout, un champion NBA à 21 ans, ça impose le respect de tous...

Date de création : 08/12/2005 13:00
Contributions de Jeremy
Votez cet article :   Très bien    Bien    A revoir


Jacques Monclar
Jacques Monclar



tests gratuits
Vous avez un peu de temps ? Amusez-vous avec nos jeux et tests gratuits!


cvs gratuits
Vous recherchez un emploi ? Inspirez vous de nos exemples et modèles de cv gratuit








Il y a un commentaire pour cet article :
Le 16/01/2007 à 17:44:27, monikk a écrit :

j'aime beaucoup jacques monclar et je trouve ses propos très pertinents



Nom ou pseudo :

Commentaire : (les commentaires abrégés en SMS seront supprimés)
Vos commentaires sont soumis à modération. Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

:-) ;-) :-/ :-| LOL :-D :( :-C 8-) :-o ;-( 8-O



Recopiez le code de l'image dans la case :

confirmation de votre commentaire




Navigation:
Tony Parker : Les sentiers de la gloire Il est pas mort le Jean-Claude !


A voir dans notre annuaire :
  Rubrique > Basket (54 sites)


[Retour au guide Aquadesign]