envoyer la page à un ami Ajouter aux favoris Version imprimable dico de la beauté dico des célébrités dico des marques dico de la musique dico des finances annuaire Santé


Etre médecin des armées en passant par l’ESSA



L'ESSA (l'Ecole du Service de Santé des Armées) possède deux antennes, l'une à Bordeaux, l'autre à Lyon. Elle est accessible après le bac sur concours. Celui-ci est très sélectif (pour exemple à Bordeaux en 2003, on comptait 2030 candidats pour 170 places en médecine et 5 en pharmacie). L'âge limite pour se présenter au concours est de 23 ans au 1er janvier de l'année du
concours. Des conditions sont requises : satisfaire aux tests médicaux, être de nationalité française. Sont refusés d'office les jeunes (filles ou garçons) qui ont été condamnés à une peine d'un an d'emprisonnement ferme. Le candidat fait son choix entre deux disciplines (médecine ou pharmacie) et entre deux écoles (Bordeaux ou Lyon). Ce choix ne peut être remis en cause. Le concours par lui-même comporte des épreuves écrites et orales correspondant au niveau Bac S dans les disciplines maths, physique, chimie, sciences de la vie et de la terre, français et anglais (juste à l'oral). Un entretien de motivation est mené par un jury composé d'officiers. Le candidat reçu est affecté selon son classement et le choix exprimé. L'inscription au concours se déroule en mars, les épreuves écrites en mai pour l'écrit et en juillet pour l'oral. L'admission est définitive dès réception de l'attestation d'obtention du bac et l'incorporation a lieu fin août. L'ESSA recrute également des étudiants en médecine en fin de PCEM2 (deux ans du tronc commun pour les études médicales en faculté). Les places sont encore moins nombreuses (une dizaine) mais les candidats ont plus de chance d'être reçus car les épreuves sont moins nombreuses (français à l'écrit, anglais à l'oral, et entretien). Les candidats reçus sont destinés à servir dans les 4 armées : Armée de terre, Marine Nationale, Armée de l'air et Gendarmerie. Les études et les examens sont les mêmes que pour les étudiants civils, sauf sur certains points. Après 6 ans d'études en faculté, les élèves sont classés après une épreuve et sont orientés en médecine générale ou disciplines hospitalières. La suite de la formation se déroule en Centre Hospitalier ou dans un Hôpital des Armées ou encore dans des unités dépendant de l'Ecole du Val de Grâce. Finalement, ils rejoignent une école de spécialisation en fonction du poste choisi : IMASSA, près de Paris pour l'Armée de l'Air, IMTSSA Marseille pour l'Armée de terre et IMNSSA Toulon pour la Marine. Bien sûr, pendant toute leur scolarité, les étudiants ont une formation militaire. On leur apprend les bases de la vie militaire (règlements, ordre, armes, marches, etc.), la topographie, les transmissions. Les activités sportives sont également très importantes. L'étudiant peut devenir Aspirant au début de sa 4me année de médecine. Il s'agit d'épreuves de connaissances médico-militaires et d'épreuves sportives ce qui a pour conséquence l'augmentation de la solde. Car, c'est un aspect non négligeable de ces études à l'armée, l'étudiant perçoit une rémunération. Il peut également passer des brevets militaires en parachutisme, plongée, ski, commando... La formation est aussi ponctuée de stages en unité, sur le terrain pour apprendre d'autres choses essentielles sur les tirs, les risques nucléaires, biologiques et chimiques, les combats, la vie en campagne, l'entretien automobile, le secourisme, la médecine d'urgence... Bien sûr, l'uniforme est de rigueur et l'internat est obligatoire durant les trois premières années. Les repas sont pris à l'école gratuitement les deux premières années. Vie militaire oblige, les élèves de 1ere année ont droit à un week-end de permission toutes les six semaines. La solde n'est pas négligeable. Elle se monte à 465 E par mois les deux premières années, 1078 E en troisième année. L'aspirant touche 1252 E. En outre, un service de lingerie est à la disposition des étudiants et des bus de l'ESSA les transportent à la faculté. Il est évident qu'un contrat est établi entre l'élève et l'ESSA, la gratuité totale des études et le versement de la solde engageant le titulaire du diplôme à exercer un certain nombre d'années au sein des services des armées. Les démissionnaires sans motif valable devront rembourser leurs frais de scolarité. Rens : ESSA Bordeaux, tel : 05 56 92 42 08, site : http://www.essa-bdx.fr/ ESSA Lyon Bron, tel : 04 72 36 40 00

Date de création : 24/08/2006 16:22
Contributions de Catherine
Votez cet article :   Très bien    Bien    A revoir


médecin des armées
Médecin des armées


Il y a environ 6 mois, Aquadesign publiait cet article :

Pourquoi pas un voyage en République Dominicaine ?



tests gratuits
Vous avez un peu de temps ? Amusez-vous avec nos jeux et tests gratuits!


cvs gratuits
Vous recherchez un emploi ? Inspirez vous de nos exemples et modèles de cv gratuit








Il y a aucun commentaire pour cet article :



Nom ou pseudo :

Commentaire : (les commentaires abrégés en SMS seront supprimés)
Vos commentaires sont soumis à modération. Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

:-) ;-) :-/ :-| LOL :-D :( :-C 8-) :-o ;-( 8-O



Recopiez le code de l'image dans la case :

confirmation de votre commentaire




Navigation:
Les maladies tropicales, c'est quoi ? Lamier blanc en traitement de la goutte


A voir dans notre annuaire :
  Rubrique > Médecin généraliste (13 sites)
  Rubrique > Livre de Médecine (7 sites)
  Rubrique > Formation et École Militaire (6 sites)


[Retour au guide Aquadesign]