envoyer la page à un ami Ajouter aux favoris Version imprimable dico de la beauté dico des célébrités dico des marques dico de la musique dico des finances annuaire Arts, culture


Les vies d'Andy



De Warhol, on ne retient bien souvent que le portrait de Marilyn, la banane du Velvet et les boîtes de conserve Campbell. Un raccourci pas si rapide que ça, puisqu'il illustre le côté touche à tout de cet artiste désaxé, inventeur du pop-art, puis argument publicitaire éhonté (TDK, Coca-cola,.). Bref, Andy
n'est pas un artiste rectiligne, explosant les formats, les outils, les vocations d'un Travail qu'il ne prendra jamais au sérieux. Veillant même, dans ses dernières années, à briser le mythe qui l'entourait en s'adonnant, par exemple, à toutes les excentricités télévisuelles. Mais c'était trop tard. Les années soixante étaient passées par-là, étiquetant Warhol roi du pop-art. Andy Warhol naît Andrew Warhola le 6 août 1928 à Pittsburgh (Etats-Unis). De son enfance, on ne connaît pas grand chose. Ado, il collectionnait les autographes et les photos de star, iconographies qu'il retravaillera plus tard, pour les revendre 100 000 dollars pièce. Mais avant d'être artiste/businessman, Warhol se frotte au monde de la publicité. Il déménage alors à New York, change de nom, et commence la peinture, puisant dans l'univers des Bandes dessinées et des publicités la matière à son inspiration. C'est à cette époque (1962) qu'il peint les fameuses boîtes de soupe "Campbell". Le concept peut paraître anecdotique, mais il matérialise tout de même l'entrée de la culture de masse dans l'espace de l'art. Deux ans plus tard, Warhol fonde la Factory, bordel assumé, peuplé de beaux garçons et de jolies filles où il s'adonne à la photographie. Le lieu attirera très vite l'avant-garde des artistes de l'époque (Robert De Niro, Judy Garland, Dali, Burroughs, Ginsberg, Jagger). Il abandonne ensuite la peinture pour se consacrer au cinéma, filmant en temps réel un homme en train de dormir ou la façade d'un bâtiment. Les critiques se demandent s'il ne se paie pas leur tête. Warhol leur rit au nez. Malheureusement, Andy le débauché fait l'objet d'un flicage de plus en plus serré de la part du FBI, la Factory hébergeant une faune dépravée et toxicomane. Le loft se transforme alors en une véritable Entreprise de peinture. Après la radicalité du pop-art, Warhol plonge dans l'univers aseptisé de la jet-set et invente le selfmedia. Il fonde Interview, revue décalée, dont Thierry Ardisson ne retiendra que le côté people lorsqu'il importera le concept dans notre Pays (Entrevue). Warhol remplit ensuite son compte en banque en s'autoproclamant "portraitiste de stars". Il visite ainsi les plus grands (Giovanne Agnelli, Liza Minnelli, Mick Jagger, Willy Brandt, Ted Kennedy, le shah d'Iran) et leur facture ses services au prix fort : 25 000 dollars l'unité. Dans ses dernières années, Warhol expérimente de nouvelles techniques. Il urine sur la poudre de cuivre posée sur les peintures, il utilise les ombres que produisent les objets du quotidien pour faire de grandes toiles dominées par l'obscurité. Mais c'est avec la Télévision qu'il s'invente de nouveaux espaces de création. Il produit un programme de trente minutes Andy Warhol's TV dans un esprit talk-show proche du magazine Interview. Il meurt finalement en février 1987, à la suite d'une opération de la vésicule biliaire. Il avait 59 ans.

Date de création : 08/12/2005 13:05
Contributions de Jeremy
Votez cet article :   Très bien    Bien    A revoir


Les vies d
Les vies d'Andy



tests gratuits
Vous avez un peu de temps ? Amusez-vous avec nos jeux et tests gratuits!


cvs gratuits
Vous recherchez un emploi ? Inspirez vous de nos exemples et modèles de cv gratuit








Il y a aucun commentaire pour cet article :



Nom ou pseudo :

Commentaire : (les commentaires abrégés en SMS seront supprimés)
Vos commentaires sont soumis à modération. Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

:-) ;-) :-/ :-| LOL :-D :( :-C 8-) :-o ;-( 8-O



Recopiez le code de l'image dans la case :

confirmation de votre commentaire




Navigation:
Il est pas mort le Jean-Claude ! Warhol, roi du Pop Art


A voir dans notre annuaire :
  Rubrique > Arts, culture (4549 sites)


[Retour au guide Aquadesign]