envoyer la page à un ami Ajouter aux favoris Version imprimable dico de la beauté dico des célébrités dico des marques dico de la musique dico des finances annuaire Voyages


L’Hôtel de ville de Paris et sa place : leur histoire



C'est déjà toute l'histoire de la place de Grève où furent roués bon nombre de malfrats au Moyen Âge et guillotinées des milliers de personnes lors de la Révolution. Auparavant pourtant, cet endroit était déjà le coeur de Lutèce, et bien avant encore, le rassemblement d'une
population celte et gauloise, attirée par un grand fleuve. C'est sur la Grève que se dressèrent les premières habitations de pêcheurs. La place de Grève, aujourd'hui Place de l'Hôtel de ville, c'est la naissance de Paris avec le port de la Grève et l'implantation d'un très grand marché (qui sera bien plus tard déménagé aux Halles). La maison des Bourgeois y est érigée en 1357 (maison appartenant à Philippe Auguste) et sera ainsi le lieu privilégié de l'histoire de France (fêtes, révoltes, révolutions, exécutions capitales). Autour de cette place, naîtront des églises, des palais, des asiles, de grands hôtels particuliers, des administrations... Soutenue par de gros piliers, elle fut nommée « maison aux piliers » ou « maison du dauphin », (encore une histoire de couronne et d'héritage) concernant Louis X dit « Le Hutin ». Sous Charles VI en 1380, les notables bourgeois y font entendre leurs revendications contre la famille royale qui les accable d'impôts et de taxes, et contre les échevins de la capitale. En effet, à cette date, le jeune Charles VI n'a que 14 ans et le royaume est régenté notamment par le Duc d'Anjou, réputé pour sa cupidité. La foule se rassemble et s'élance vers les quais avec un seul slogan « A l'Hôtel de Ville ! ». Toute la place est envahie, les portes sont enfoncées, la foule tente de détruire tout ce qui a trait à la Royauté dans Paris. La maison des marchands est transformée en véritable édifice à partir de 1533 qui deviendra l'Hôtel de Ville de Paris en 1605. Trois siècles après la première insurrection des notables et commerçants, les Parisiens sont à nouveau réunis en place de Grève. Le 2 juillet 1682, le peuple gronde mais se rassemble dans le calme, montrant sa détermination face à la Cour et au Parlement. Louis XIV, jeune Roi prônant la Monarchie absolue mène des guerres, Turenne et Condé à la tête des armées. Mazarin, le mentor de Louis, désire, lui, la paix. Le peuple assiège la ville mais Condé la délivre. L'Hôtel de Ville est merveilleusement décoré au début du XVIIIe siècle. La place de Grève est le théâtre d'exécutions atroces qui ravissent la foule et les nobles qui se déplacent exprès pour y assister. Ces jours-là, un échafaud est dressé pour que le « spectacle » soit vu de tous. Il est surveillé par des gardes ainsi que les rues avoisinantes afin d'assurer l'ordre public. La « roue » est une vraie barbarie, le prisonnier étant écartelé. Auparavant, on lui entaillait le corps et l'on versait sur les blessures du plomb fondu, de l'huile bouillante, de la cire, du soufre. À la fin du supplice, les membres étaient écartés, et reliés à des chevaux qui devaient tirer sur leurs cordes. Toutes ces opérations pouvaient durer des heures et le peuple applaudissait à chaque hurlement du condamné. Parfois même, il fallait couper les nerfs afin de faciliter l'écartèlement. Le corps ainsi éparpillé était ensuite jeté sur un bûcher. À d'autres occasions, le condamné était décapité par un bourreau et son corps était également jeté au feu. Ces sentences d'une abominable cruauté perdurèrent jusqu'à l'invention de la guillotine (à sa première utilisation lors de la Révolution, le peuple fut très déçu de la rapidité de l'exécution). La place de Grève fut aussi le théâtre de manifestations sanglantes et sordides. Ainsi le 14 juillet 1789, le dernier prévôt des marchands Jacques de Flesselles fut tué d'un coup de pistolet sur les marches de l'Hôtel de ville, fut décapité et sa tête plantée sur une pique traversa Paris. D'autres suivirent comme Foulon le 23 juillet que pourtant La Fayette voulait sauver. A partir du 25 avril 1792, la guillotine remplaça les exécutions barbares et l'on compta environ 19000 guillotinés à Paris durant cette période. L'Hôtel de ville devint le palais de la Révolution, siège de la Commune de Paris et du Comité de Salut Public. Robespierre, condamné, s'y réfugia mais sera repris avec la suite que l'on connaît. Après la Révolution, en 1801, alors que Napoléon va bientôt être empereur, la préfecture du département de la Seine prit possession de l'Hôtel de Ville de Paris qui sera agrandi avec la démolition de l'église Saint-Jean-en-Grève et d'une partie de l'hôpital du Saint-Esprit. De considérables travaux doublèrent son étendue. Sous l'empire, Napoléon, soucieux d'avoir une image populaire, organisa de nombreuses fêtes sur l'ancienne place de Grève, à la gloire de ses conquêtes. Chaque année par exemple, se déroulait un banquet au cours duquel les bourgeois étaient invités, puis un grand bal était organisé auquel le peuple participait après un feu d'artifice. La restauration mit fin à cette tradition. L'hôtel de ville continua d'être le lieu administratif que l'on connaît aujourd'hui avec notamment la publication des mariages, des naissances et des décès. La place de l'Hôtel de ville resta encore l'emplacement des exécutions. En 1830, le peuple se révolta en juillet et c'est tout naturellement sur la place que se déroulèrent de terribles combats. Après cette date, les exécutions n'eurent plus lieu sur l'ancienne place de Grève. Elle redevint lieu de fêtes, de consécrations, de cérémonies et de réconciliations. Aujourd'hui, être élu Maire de Paris est une ambition pour tout homme Politique et dans certains cas, ce poste convoité peut mener à de plus prestigieuses carrières...

Date de création : 29/08/2006 10:24
Contributions de Catherine
Votez cet article :   Très bien    Bien    A revoir


Hôtel de ville de Paris
Hôtel de ville de Paris


Il y a environ 6 mois, Aquadesign publiait cet article :

Foire de Paris du 30 avril au 12 mai 2008



tests gratuits
Vous avez un peu de temps ? Amusez-vous avec nos jeux et tests gratuits!


cvs gratuits
Vous recherchez un emploi ? Inspirez vous de nos exemples et modèles de cv gratuit








Il y a aucun commentaire pour cet article :



Nom ou pseudo :

Commentaire : (les commentaires abrégés en SMS seront supprimés)
Vos commentaires sont soumis à modération. Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

:-) ;-) :-/ :-| LOL :-D :( :-C 8-) :-o ;-( 8-O



Recopiez le code de l'image dans la case :

confirmation de votre commentaire




Navigation:
Recette du vin de noix La vidéosurveillance : rassurant ou persécutant ?


A voir dans notre annuaire :
  Rubrique > Voyage en France (244 sites)
  Rubrique > Villes et villages de France (82 sites)
  Rubrique > Hotel Ile de France (82 sites)
  Rubrique > Hotel Paris (64 sites)
  Rubrique > Agence de voyage Paris (24 sites)
  Rubrique > Tourisme Paris (18 sites)
  Rubrique > Location vacance Paris (12 sites)


[Retour au guide Aquadesign]