envoyer la page à un ami Ajouter aux favoris Version imprimable dico de la beauté dico des célébrités dico des marques dico de la musique dico des finances annuaire Services


La vidéosurveillance : rassurant ou persécutant ?



Ce n'est qu'au tout début de notre siècle que l'on commença à placer de plus en plus de caméras de surveillance. Pour beaucoup, cela traduit un sentiment d'insécurité, et pour d'autres il ne s'agit que d'une manière comme une autre de faire de la prévention. Que cela soit en public ou en privé, les caméras de surveillance se font de plus en plus nombreuses... Que
signifie donc cette vague de télésurveillance ? Prévention ou voyeurisme ? Sur Internet, on peut voyager sans bouger de son siège grâce à des sites qui réunissent des webcams des grandes villes du monde entier ; Paris, Berlin, Rabat, Sao Paulo, New York, Los Angeles, Bangkok, Tokyo... un tour du monde est aujourd'hui si rapidement fait grâce aux caméras placées dans des endroits stratégiques des grandes villes. Pourtant, on ne voit pas cela comme de la surveillance : ce n'est que du tourisme via le «net». Et en effet, il est vrai que l'accès à certaine vidéosurveillance est impossible ! On ne peut pas par exemple, regarder ce qui se passe dans les tunnels et sur les quais des métros. A l'heure actuelle, vous n'êtes pas sans savoir que Londres est la ville la plus filmée du monde : presque partout où vous vous baladez dans la ville, on vous observe, vos moindres mouvements sont étudiés et jugés comme suspects ou non. Certes, des panneaux préviennent lorsqu'une caméra de surveillance a été placée mais, les londoniens se sentent parfois un peu trop observés, comme si vous vous retrouviez dans une émission de «télé réalité» où, c'est «Big Brother» qui vous observe, où votre vie privée est mise à nue par des gens que vous ne connaissez pas. Le débat est ouvert depuis l'installation des toutes premières vidéosurveillances. Ces caméras ont donc été placées dans un but précis. Il ne faut pas croire non plus à un immense complot d'espionnage ! En fait, ces caméras peuvent avoir de gros avantages si vous êtes victime d'un vol ou d'une agression. Dans le cas où la scène a été filmée, l'agresseur peut être reconnu grâce à l'enregistrement de la vidéosurveillance. A Londres, on installa des caméras de surveillance aux quatre coins de la ville dès 1970 en réponse aux attaques de l'IRA (l'Armée Républicaine Irlandaise). Ainsi, à la moindre menace terroriste, il était possible d'intervenir plus rapidement et parfois, avant l'attaque. Toutefois, avec le développement de cette nouvelle mesure de sécurité, les londoniens avaient l'impression que le gouvernement violait leur vie privée : des procès se tinrent à ce propos et le Royaume-Uni a du organiser plusieurs campagnes pour sensibiliser la population aux risques d'attaques terroristes croissants si les caméras n'étaient pas maintenues. Preuve en est que, pour les attentats du métro de Londres de juillet 2005, certains «poseurs de bombes» ont pu être identifiés. Ceci dit, on compte aujourd'hui et seulement pour le Royaume-Uni, 4 000 000 de caméras de surveillance. Psychose ? Non, vous répondrons les anglais ! La vidéosurveillance rassure plus de monde qu'elle n'en dérange. Dans les quartiers résidentiels, le nombre de caméras de surveillance a été multiplié, bien que le crime se soit déplacé vers les zones qui ne sont pas filmées (et il fallait s'y attendre), on en vient maintenant à se demander à quelles fins on surveille les allées et venues des habitants... En viendrait-on peu à peu au climat qui règne dans le roman de George Orwell intitulé «1984» ? C'est-à-dire le contexte totalitaire d'un système qui observe les habitants sans relâche pour détecter tout comportement dangereux ou qualifié comme «antisocial»... On remet tout en cause avec la vidéosurveillance, même la parole des gens. Autrefois, il suffisait d'un serment pour croire les accusations d'une personne vis-à-vis d'une autre. De nos jours, la vidéosurveillance s'est vue attribuer une valeur très sure dans les procès ! On peut même aller jusqu'à dire qu'une vidéosurveillance peut condamner un homme. En France, c'est tout de même bien différent : on l'aura bien sûr remarqué, et ce, dans n'importe quelle ville pourvue d'un métro, que les vidéosurveillances sont très présentes dans les transports en commun comme dans le réseau métro de Paris ou le métro de Lille par exemple. Les supermarchés, les pharmacies, les banques, les administrations, les bijouteries, la plupart des ces établissements sont munis d'un système de vidéosurveillance en cas de braquage mais, il peut également servir à la surveillance du personnel qui y travaille. Avant d'installer une caméra de surveillance, l'établissement doit, de manière visible, mettre un panneau signalant que la pièce dans laquelle on entre est surveillée et demander la permission à la préfecture. Ainsi, vous avez certainement déjà vu des panneaux sur lesquels on peut lire l'inscription «Souriez, vous êtes filmé». En France, ce système ne s'est donc pas développé à outrance, mais traversons l'Atlantique pour voir ce qui s'y passe. Des vidéos américaines ont fait le tour du monde : des «baby-sitters» qui frappent ou laissent un enfant pleurer ou sans surveillance, des cuisiniers qui laissent l'hygiène au placard... Au Etats-Unis, ces vidéos ont agis comme un uppercut et tout le monde s'est mis à mettre des caméras dignes des plus grands James Bond, cachées dans des ours en peluche ou des horloges. Le marché de ces minis vidéosurveillances a bien fleuri depuis et au moindre soupçon, on hésite pas a intenter un procès avec, comme preuve irréfutable, le film que l'on a enregistré grâce à la caméra. Dîtes-vous bien que ceci est bien différent des caméras que l'on place dans les magasins, car dans le cas des caméras domestiques, il n'y pas de petit panonceau à l'entrée pour vous avertir que vous êtes filmé. On vos observe vraiment à votre insu. Encore plus étonnant de la part des américains, il est désormais possible de veiller sur sa propriété depuis l'autre bout de la planète. Grâce à Internet, vous pouvez visionner ce qui se passe chez vous, à n'importe quelle heure du jour et de la nuit. A venir : des spécialistes de la vidéosurveillance conçoivent de réaliser des caméras beaucoup plus performantes que les anciennes qui ne donnaient une image qu'en noir et blanc et qui ne filmaient qu'un angle bien délimité. Les nouvelles caméras de surveillance ne laisseront aucun angle mort, c'est-à-dire qu'elles seront mobiles et pourront même suivre une personne en particulier grâce à un contrôle informatisé. Ces caméras «nouvelle génération» pourront «zoomer» sur un visage, l'enregistrer et l'identifier en faisant une comparaison avec les fichiers de police. Vous pensez que cela va trop loin ? Sachez que la vidéosurveillance va sans aucun doute évoluer encore et encore. Elle sera même capable de détecter un mouvement significatif d'une personne qui a l'intention de voler... On ne filmera plus l'action, on filmera donc l'intention ! Cela paraît invraisemblable et pourtant... Alors veillez à ne pas rester trop longtemps dans un rayon en hésitant entre deux produits, on pourrait très vite vous ficher comme «comportement à risque» !

Date de création : 29/08/2006 11:21
Contributions de Dede
Votez cet article :   Très bien    Bien    A revoir




Il y a environ 6 mois, Aquadesign publiait cet article :

Foire de Paris du 30 avril au 12 mai 2008



tests gratuits
Vous avez un peu de temps ? Amusez-vous avec nos jeux et tests gratuits!


cvs gratuits
Vous recherchez un emploi ? Inspirez vous de nos exemples et modèles de cv gratuit








Il y a 2 commentaires pour cet article :
Le 22/07/2007 à 15:24:25, XavierDC a écrit :

Bonjour de caméras = de sécurité je suis donc POUR. les différents gouvernements devraient accorder des primes à tout ceux qui en installent de manière à accéder a des vidéos en cas d'incidents, de caméras = - de criminalité, il y en a dans les villes et je m'y sent en sécurité, avec des lois tels que comparution immédiate les voyous et autres n'ont qu'a bien se tenir, et en ce qui concerne la vie privée elle est privée dans tous les cas car les opérateurs qui traitent ces images sont assermentés tout comportement suspect sur la voie publique doit être traité de manière à prévenir toute criminalité, alors si pour des raisons de promouvoir la diminution de la criminalité je suis d'accord que des opérateurs me surveillent lorsque je me balade avec ma maitresse! il en va du bon sens et de la sécurité de tous !
Le 23/07/2007 à 14:27:07, martin a écrit :

:-D :-D xavier, tu décroches la palme du commentaire le plus ridicule qu'il m'ait été donné de lire, on voit bien que tu ne sais pas de quoi tu parles. si la vidéo surveillance réduisait la criminalité ça se saurait non? es tu déjà allé à londres? il y à des caméras à tout les coins de rue et les statistiques ont démontré que la criminalité avait progressé de près de 40% pour la seule ville de londres. c'est tout à fait logique mais je ne m'attarderais pas sur le sujet car je risque de perdre mon temps. enfin, réfléchis bien avant d'écrire de telles énormités, et sort un peu de ton film... ;-)



Nom ou pseudo :

Commentaire : (les commentaires abrégés en SMS seront supprimés)
Vos commentaires sont soumis à modération. Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

:-) ;-) :-/ :-| LOL :-D :( :-C 8-) :-o ;-( 8-O



Recopiez le code de l'image dans la case :

confirmation de votre commentaire




Navigation:
L’Hôtel de ville de Paris et sa place : leur histoire L’Hôtel des Invalides à Paris : le musée de l’armée


A voir dans notre annuaire :
  Rubrique > Services entreprises (1770 sites)
  Rubrique > Alarmes (128 sites)
  Rubrique > vidéo surveillance (59 sites)


[Retour au guide Aquadesign]