envoyer la page à un ami Ajouter aux favoris Version imprimable dico de la beauté dico des célébrités dico des marques dico de la musique dico des finances annuaire Voyages


L’Hôtel des Invalides à Paris : le musée de l’armée



Soucieux de ses soldats, Louis XIV décide la construction d'un édifice permettant d'abriter les plus âgés et les invalides ne pouvant plus servir dans l'armée. Louvois choisit l'architecte Bruant. L'Hôtel des Invalides devient un exemple de charité pour les autres pays européens. Il accueille ses premiers occupants en octobre 1674. Ils sont bientôt au nombre de 4000 vivant de
manière austère selon la tradition militaire. Les soldats travaillent dans des ateliers de confection d'uniformes, de cordonnerie, de tapisserie et d'enluminure. Quant aux grands blessés, ils sont pris en charge par l'Hôpital installé au sud-est. En 1676 se dessine le projet d'une église qui est réalisée par Jules Hardouin-Mansart pour le culte quotidien des soldats. La grande église royale, appelée Eglise du Dôme, est tout simplement magnifique. Les plus grands artistes y travaillent et culminant à 101 m, elle est inaugurée par le roi en 1706. Le Dôme devient le panthéon militaire sous Napoléon Ier qui y fait transférer le tombeau de Turenne et l'urne contenant le coeur de Vauban. Le Dôme, recouvert d'or, attire tous les regards, et est périodiquement redoré (plus de 10 kgs d'or seront nécessaires en 1989 soit 550000 feuilles d'or). Dédiée à Saint-Louis, l'Eglise des Invalides est ornée de trophées militaires et abrite le caveau des gouverneurs des Invalides, des maréchaux de France et de grands chefs militaires. L'église est rattachée aujourd'hui au musée de l'Armée qui a pri place à l'Hôtel des Invalides en 1905. Le musée comporte plusieurs départements. À visiter en premier lieu celui consacré aux armes et armures anciennes. Selon de vieux documents, on a pu ainsi recréer à l'identique l'armure de François Ier qui ne mesurait rien de moins que 1,95 m, ce qui, à l'époque, pouvait le voir qualifié de géant. La maison militaire du Roi abrite des collections exceptionnelles d'uniformes, d'emblèmes, d'armes et objets divers des XVIIe et XVIIIe siècles. Dans ce musée, on peut aussi admirer quelques-uns des chapeaux caractéristiques qui ont été portés par Napoléon. Un autre département vous offre à découvrir des chenillettes de ravitaillement d'infanterie et regroupe des armements, des plans, allant de la Révolution à la fin de la Commune en 1871. De même, le département Contemporain couvre la période allant de 1871 à nos jours avec des objets témoins des deux guerres mondiales. Bref, toutes les périodes de l'histoire militaire de la France y sont représentées. En fait le musée de l'Armée est né d'une fusion avec le musée d'Artillerie et du musée historique de l'Armée. Le musée d'Artillerie a été créé lors de la Révolution et installé en 1871 aux Invalides. Il regroupait les collections d'armements de la Couronne et des princes de Condé. S'y sont ajoutés les fonds provenant de la Bibliothèque Nationale, du Louvre, de l'artillerie de Vincennes, de l'hôtel des Monnaies, du château de Pierrefonds, de dons privés et des campagnes coloniales. Le musée historique de l'Armée regroupait quant à lui les armes et armures anciennes, les petits modèles d'artillerie uniques au monde, des pièces relatives à Napoléon et aux maréchaux de l'Empire. Le musée de l'Armée occupant l'ancien hôtel des Invalides créé par Louis XIV, est considéré comme l'un des plus grands musées d'art et d'histoire militaire au monde. Dans le département artillerie, on trouve de vrais canons et des miniatures, des armes de toutes sortes datant d'Henri IV, des figurines historiques. Des emblèmes et drapeaux ou autres étendards peuvent être admirés, symboles d'un régiment ou d'un Pays. Créé en 1993, le département des fonds iconographiques mérite le détour avec les collections de figurines historiques qui rassemblent quelque 150000 pièces sur une période allant du XVIe siècle à nos jours. On y trouve aussi des peintures, sculptures, estampes, dessins et photographies. Et bien sûr, ne manquez pas le monument funéraire de Napoléon dont les cendres furent rapatriées le 15 décembre 1840 aux Invalides. Commandé par Louis-Philippe en 1842 à l'architecte Visconti, le Travail réalisé par celui-ci est superbe. Il fait réaliser sous le Dôme de l'église une immense excavation pour accueillir le tombeau du plus grand chef militaire qu'ait connu la France. Son tombeau est réalisé en porphyre rouge de Russie sur un socle de granit vert des Vosges, une couronne de lauriers et des inscriptions rappelant toutes ses victoires entourent le cercueil, en hommage. Des bas-reliefs ornent la salle, et de manière touchante, au fond de la crypte, une dalle abrite la sépulture de l'Aiglon ou Roi de Rome, son fils, dalle qui supporte une statue de son père, l'Empereur. La famille impériale est ainsi regroupée avec les sépultures de deux des frères de Napoléon. Actuellement, le musée est en cours de modernisation avec le programme ATHENA pour un nouveau parcours chronologique : Saint-Louis/Louis XIII, Louis XIV, Napoléon, Charles De Gaulle. Le musée est ouvert tous les jours de 10 h à 17 h du 1er octobre au 31 mars et de 10 h à 18 h du 1er avril au 30 septembre. Accès : hôtel national des Invalides,129, rue de Grenelle, Paris 7e. Rens : http://www.invalides.org

Date de création : 29/08/2006 12:21
Contributions de Catherine
Votez cet article :   Très bien    Bien    A revoir




Il y a environ 6 mois, Aquadesign publiait cet article :

Foire de Paris du 30 avril au 12 mai 2008



tests gratuits
Vous avez un peu de temps ? Amusez-vous avec nos jeux et tests gratuits!


cvs gratuits
Vous recherchez un emploi ? Inspirez vous de nos exemples et modèles de cv gratuit








Il y a 2 commentaires pour cet article :
Le 25/10/2006 à 15:42:20, Annie de Breil a écrit :

En fait, je vais aller à Paris pourla première fois, et notamment au Palais Bourbon. J'apprécie donc d'avoir trouvé un article le concernant. Merci.
Le 14/02/2007 à 11:36:54, KENTIN a écrit :

comment peut on accéder aux salles sur la guerre :-C



Nom ou pseudo :

Commentaire : (les commentaires abrégés en SMS seront supprimés)
Vos commentaires sont soumis à modération. Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

:-) ;-) :-/ :-| LOL :-D :( :-C 8-) :-o ;-( 8-O



Recopiez le code de l'image dans la case :

confirmation de votre commentaire




Navigation:
La vidéosurveillance : rassurant ou persécutant ? Bmibaby :compagnie aérienne britannique à moindre coût !


A voir dans notre annuaire :
  Rubrique > Villes et villages de France (82 sites)
  Rubrique > Hotel Paris (64 sites)
  Rubrique > Musées (26 sites)
  Rubrique > Tourisme Paris (18 sites)
  Rubrique > Location vacance Paris (12 sites)


[Retour au guide Aquadesign]