envoyer la page à un ami Ajouter aux favoris Version imprimable dico de la beauté dico des célébrités dico des marques dico de la musique dico des finances annuaire Santé


La maladie veineuse: quels sont les signes?



Très répandue en France, la maladie veineuse touche chaque année des millions de français et plus particulièrement les femmes. Pourtant, très souvent, les personnes atteintes ne prêtent guère attention à ces petits symptômes qui affectent de plus en plus les veines des jambes. Quels sont les signes qui peuvent vous alerter d'une éventuelle maladie veineuse? C'est l'été, et vous sentez
que vos jambes sont de plus en plus lourdes ! A la fin de journée, la douleur vous empêche presque de dormir et les «petits bleus» apparaissent sur vos mollets. Dans ce cas, beaucoup sont ceux qui se disent que ce n'est qu'un petit vaisseau qui a craqué, et pourtant, le moindre hématome est un signe annonciateur de maladie veineuse. En fait, ces hématomes de couleurs violettes, pour la plupart, sont appelés varicosités, et s'accompagnent fréquemment de douleurs dans les chevilles et dans les pieds. Dès ces premiers symptômes, vous devez consulter votre médecin traitant qui vous orientera immédiatement vers un spécialiste : un angiologue. Ces premiers signes peuvent être traités très rapidement. Par contre si vous tardez à vous en apercevoir, les varicosités, seront de plus en plus présentes sur vos jambes pour laisser place plus tard aux varices : cordons tortueux de couleur bleue et verte qui forment une véritable «carte routière» sur vos jambes. A ce stade, vos jambes sont encore plus lourdes, et vos chevilles gonflées et, marcher sous le soleil devient alors un supplice. Encore une fois, si vous laissez passer ces symptômes, pourtant inquiétants, il en va de votre santé, et la maladie veineuse peut encore s'aggraver si vous êtes exposé à des situations qui favorisent l'apparition de nouveaux symptômes. Les nouveaux facteurs, vous les rencontrez tous les jours et parfois plus que d'autres personnes selon votre profession. Rester trop longtemps en «station debout» par exemple, ou porter trop de charges lourdes aggrave l'état de vos jambes. Pour les femmes enceintes également, les changements hormonaux, présents aussi lors de la ménopause, font que la maladie évolue et gagne de plus en plus de veines. Ces complications s'enchaînent et il devient presque impossible de se tenir accroupie tellement la circulation du sang dans vos jambes devient difficile. Si les années passent et que vos jambes ne vont pas mieux, vous risquez une thrombose veineuse superficielle appelée aussi «para phlébite» : c'est la formation de caillots de sang dans une veine variqueuse. Ces complications sont bien entendu, très douloureuses pour le malade et peuvent atteindre un stade d'infection bien plus grave si ce caillot de sang remonte vers les poumons et provoquant une embolie pulmonaire. Dans ce cas, le décès est prononcé. Rappelons que l'on recense plus de 12000 décès par phlébite dans une année, seulement pour la France. Pas mortelle mais très douloureux également, les varices peuvent provoquer une détérioration des tissus de votre peau au niveau de la cheville, le plus souvent du côté extérieur. Ce qui entraînera plus tard un ulcère variqueux ! Il existe heureusement des traitements, mais il serait vraiment dommage d'en arriver là, quand on sait que cela pourrait être évité en adoptant une bonne hygiène de vie (marche, alimentation équilibrée, pas trop d'exposition à la chaleur, boire 1 litre d'eau par jour au moins...). Souvenez-vous que l'on ne guérit pas d'une maladie veineuse comme l'on guérit d'un rhume ! Il s'agit d'une maladie chronique pour laquelle des traitements existent mais, qui ne peut être totalement éradiquée si des traitements parallèles ne sont pas suivis. Les véinotoniques évitent les inflammations veineuses et les parois des veines sont moins symptomatiques. Avec ce traitement qui diminue tout de même considérablement les effets des varices, on utilise aussi les «bas de contentions» qui, grâce à leur grande élasticité, permettent d'affronter des situations qui, d'ordinaire, seraient trop éprouvantes pour vos jambes. On peut aussi vous soumettre à une chirurgie, après avoir passé des échographies et des «Doppler», avec des injections sclérosantes pour diminuer l'inflammation de vos veines ou une opération qui consistera à vous enlever la veine la plus atteinte. Ne prenez donc pas le risque d'attendre d'avoir des symptômes aggravants, surtout si d'autres membres de votre famille sont aussi touchées par la maladie veineuse.

Date de création : 29/08/2006 15:10
Contributions de Anastasia
Votez cet article :   Très bien    Bien    A revoir


maladie veineuse
maladie veineuse


Il y a environ 6 mois, Aquadesign publiait cet article :

Le Carnaval de Binche en Belgique du 22 au 24 février 2009



tests gratuits
Vous avez un peu de temps ? Amusez-vous avec nos jeux et tests gratuits!


cvs gratuits
Vous recherchez un emploi ? Inspirez vous de nos exemples et modèles de cv gratuit








Il y a aucun commentaire pour cet article :



Nom ou pseudo :

Commentaire : (les commentaires abrégés en SMS seront supprimés)
Vos commentaires sont soumis à modération. Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

:-) ;-) :-/ :-| LOL :-D :( :-C 8-) :-o ;-( 8-O



Recopiez le code de l'image dans la case :

confirmation de votre commentaire




Navigation:
Gauguin : peintre Français 1804 - 1903 Faire du sport, c’est bon pour tout!


A voir dans notre annuaire :
  Rubrique > Santé (3240 sites)
  Rubrique > Maladies (120 sites)
  Rubrique > Information santé (85 sites)
  Rubrique > Actualité médicale (49 sites)
  Rubrique > Prévention (12 sites)


[Retour au guide Aquadesign]