envoyer la page à un ami Ajouter aux favoris Version imprimable dico de la beauté dico des célébrités dico des marques dico de la musique dico des finances annuaire Voyages


Maison de l’Unesco, symbole de paix et de fraternité à Paris



Pendant la seconde guerre mondiale, les européens se demandent déjà comment ils pourront remettre en place les systèmes éducatifs quand la paix sera rétablie. Le problème semble si important que même les Etats - Unis désirent participer au projet. Une Conférence des ministres alliés de l'Education (CAME) a lieu en 1942 puis,
quelques temps après, du 1er au 16 novembre 1945, une Conférence des Nations Unies pour l'établissement d'une organisation éducative et culturelle (ECO/CONF) se déroule à Londres. Une quarantaine d'Etats y est représentée et sous l'impulsion de la France et de l'Angleterre, est décidée la création d'une organisation destinée à empêcher une nouvelle guerre mondiale, par une culture de paix et de solidarité. 37 pays signent la création de l'acte constitutif de l'UNESCO (Organisation des Nations Unies pour l'Education, la Science et la Culture). En 1946, l'acte est ratifié par 20 Etats. C'est à Paris qu'a lieu la première session de l'UNESCO du 19 novembre au 10 décembre 1946 pendant laquelle siègent les représentants des 30 gouvernements qui ont le droit de vote. Ce n'est qu'en 1951 que le Japon et la République fédérale d'Allemagne en deviennent membres. L'Espagne les rejoint en 1953 ainsi que l'URSS en 1954 (remplacée par la Fédération de Russie en 1992). Les membres de l'UNESCO deviennent de plus en plus nombreux avec 19 Etats africains en 1960 qui les rejoignent ainsi que 12 anciennes républiques de l'ex-URSS entre 1991 et 1993. La République populaire de Chine entre également à l'UNESCO en 1971. Un Directeur général est élu tous les quatre ans par les membres de la Conférence Générale. Les conférences portent sur des sujets cruciaux comme l'éducation, l'environnement, les droits de l'homme, la condition des femmes dans certains Pays, le développement social, le développement durable, etc. Les nobles buts de l'UNESCO devaient pouvoir s'exercer dans un bâtiment à la hauteur de ses ambitions. Paris fut choisie pour l'édification de cette maison hors du commun et deux ans d'études furent nécessaires pour que les grands architectes mondiaux puissent se concerter. On peut citer Walter Gropius (Etats-Unis), Le Corbusier (France), Ernesto Rogers (Italie), Sven Markelius (Suède) et Lucio Costa (Brésil). Leurs objectifs étaient de construire une oeuvre complète associant architecture, peinture, sculpture, tapisserie, etc. Trois architectes furent désignés : Bernard Zehrfull (France) mit au point le plan d'ensemble, Marcel Breuer (Etats-Unis) imagina l'immeuble en forme de « Y » et conçut une salle de conférences ovale, Luigi Nervi (Italie) dessina les 72 piliers en béton brut nervuré sur lesquels repose le bâtiment. L'UNESCO s'installe enfin dans ses meubles le 3 novembre 1958. Le terrain de 3 ha avait été offert par le gouvernement français, place de Fontenoy, près de l'Ecole militaire et du Champ-de-Mars, dans le 7me arrondissement : un endroit emblématique pour une institution porteuse de bien des espoirs... Car les fonctions de l'UNESCO ont été définies avec une priorité donnée aux plus vulnérables et aux plus démunis, en inventant des idées et des solutions et aussi en partageant les informations et les connaissances dans les domaines de compétence de chaque membre afin d'arriver à une interaction efficace. Aujourd'hui, l'UNESCO compte 191 états membres et 6 membres associés (qui n'ont pas la responsabilité de leurs relations extérieures) qui forment une Commission réunissant les représentants des communautés éducatives, scientifiques et culturelles nationales. Une délégation permanente siège à Paris. Bien sûr, dans ce cadre d'actions, l'UNESCO anime et coordonne des réseaux nationaux ou mondiaux pour la recherche, l'échange des résultats, et la formation. A ce titre, elle est une des agences spécialisées des Nations Unies. La Maison de l'UNESCO : un moyen de contribuer à la paix et au développement humain en toute fraternité.

Date de création : 01/09/2006 16:57
Contributions de Chris
Votez cet article :   Très bien    Bien    A revoir


Maison de l’Unesco
Maison de l’Unesco


Il y a environ 6 mois, Aquadesign publiait cet article :

Mariage civil : les formalités



tests gratuits
Vous avez un peu de temps ? Amusez-vous avec nos jeux et tests gratuits!


cvs gratuits
Vous recherchez un emploi ? Inspirez vous de nos exemples et modèles de cv gratuit






UNESCO

Pour en savoir plus sur de nombreux sujets, l'UNESCO possède une grande bibliothèque que l'on trouve située 7, place Fontenoy, 75007 Paris


Il y a aucun commentaire pour cet article :



Nom ou pseudo :

Commentaire : (les commentaires abrégés en SMS seront supprimés)
Vos commentaires sont soumis à modération. Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

:-) ;-) :-/ :-| LOL :-D :( :-C 8-) :-o ;-( 8-O



Recopiez le code de l'image dans la case :

confirmation de votre commentaire




Navigation:
Banque Populaire : un savoir-faire séculaire au service des consommateurs! Le Sénat : la «Haute Chambre» du Parlement français !


A voir dans notre annuaire :
  Rubrique > Villes et villages de France (82 sites)
  Rubrique > Hotel Paris (64 sites)
  Rubrique > Agence de voyage Paris (24 sites)
  Rubrique > Tourisme Paris (18 sites)
  Rubrique > Location vacance Paris (12 sites)


[Retour au guide Aquadesign]