envoyer la page à un ami Ajouter aux favoris Version imprimable dico de la beauté dico des célébrités dico des marques dico de la musique dico des finances annuaire Web Enfant


Histoire de la fête de Noël, ses traditions et représentations



Pour les Chrétiens, la fête de Noël célèbre la naissance de Jésus-Christ. Cependant, aux premiers siècles de notre ère, la célébration de Noël n'existait pas. Les origines mêmes du mot « Noël » sont controversées. Certains prétendent qu'elles viennent du latin, d'autres d'une langue gauloise qui célébraient le solstice
d'hiver par des réjouissances profanes (« noio » = nouveau, « hel » = soleil). Cette fête religieuse s'est donc superposée à des fêtes païennes très nombreuses à cette époque de l'année (gaulois, romains, perses...). Au début du Christianisme, la date importante était Pâques, fête de la Résurrection. Puis, les Chrétiens jugèrent important d'ouvrir leur religion à d'autres populations, c'est pourquoi le solstice d'hiver prit une place de plus en plus importante. Ce n'est qu'au IVe siècle qu'apparut la première célébration de la naissance de Jésus. En 330, la fête du dieu solaire fut remplacée par la naissance du Christ. Ce sont les premières représentations de l'enfant Jésus et des rois mages. Le 25 décembre devint officiellement un dogme pour les Chrétiens d'Occident. L'histoire des rois mages, que l'on voit représentés dans les crèches de Noël, est un amalgame de légendes et de faits réels. Les évangiles parlent en effet de « rois venus d'Orient (...) qui demandèrent : Où est le roi des Juifs qui vient de naître ? Nous avons vu son astre se lever et sommes venus lui rendre hommage. ». Le roi Hérode les envoya à Bethléem, trouvèrent Jésus et Marie, se prosternèrent et offrirent des présents (de l'or, de l'encens et de la myrrhe). En fait, les rois mages sont les symboles, par leur différente couleur noir, jaune, blanche, des trois âges de la vie et des trois races connues alors. C'est au XVIe siècle que les premières crèches de Noël furent représentées dans les églises avant de se généraliser dans les familles avec les santons provençaux. La tradition d'offrir des cadeaux de Noël date également des saturnales romaines (fêtes du solstice). En effet, les romains avaient l'habitude de s'offrir des cadeaux et les chrétiens reprirent la coutume. Les bougies et la bûche de Noël proviennent de la Scandinavie. La bûche ainsi éclairée apportait chaleur et lumière. Quant aux chants de Noël, ils accompagnèrent peu à peu la progression de la religion chrétienne et des fêtes de la Nativité. Les enfants furent de plus en plus choyés... Les cadeaux de Noël les concernaient en priorité ! Les jouets pour enfants existaient depuis les civilisations anciennes (Egypte, Grèce, Rome Antique, Amérique du Sud). C'est donc tout naturellement que les jouets devinrent incontournables lors de la fête chrétienne (poupées, figurines et coloriages de Noël étaient les cadeaux les plus offerts aux enfants au Moyen Age). Les grand-mères racontaient des histoires qui se transmettaient de génération en génération, devenant ainsi les contes de Noël préférés des enfants. Le chocolat, rapporté du Mexique après la découverte de l'Amérique, fut très vite prisé par les nobles de la cour. Auparavant uniquement destiné aux adultes pour ses vertus réputées aphrodisiaques et excitantes, il fut utilisé plus tard pour représenter les personnages et animaux de la crèche (le boeuf et l'âne). C'est de là que vient la tradition d'offrir des chocolats de Noël. Et bien sûr, on ne peut pas parler de Noël sans parler de sapin. Pour la petite histoire, les Celtes fêtaient la renaissance du soleil le 24 décembre et associaient un arbre à chaque mois lunaire. L'épicéa, arbre de l'enfantement, était donc associé à ce jour là. Au XIe siècle, les chrétiens prirent pour habitude de symboliser l'arbre du Paradis par un sapin garni de pommes rouges. C'est vers 1546 que la tradition de l'arbre de Noël débute en Alsace. Décoré de roses, de confiseries, de gâteaux, de pommes, il pénétra dans les maisons. Les pommes avaient bien sûr une valeur très symbolique puisque l'ancien calendrier des saints consacrait le 24 décembre à Eve et Adam. Pourtant, l'Eglise rejeta cette tradition, issue de la religion protestante, la considérant comme une pratique païenne. Plus tard, une étoile au sommet de l'arbre symbolisa l'étoile de Bethléem : l'arbre de Noël fut dès lors accepté par les deux religions. A l'époque, on le décorait de coquilles de noix illuminées ou de chandelles. Il prit son essor au XIXe siècle, notamment en Grande-Bretagne vers 1840 quand la reine Victoria plaça un arbre illuminé au château de Windsor. La boule de Noël qui décore les sapins est, quant à elle, née en Moselle. Traditionnellement, on y accrochait des pommes mais lors d'un hiver très rigoureux, on manqua de fruits et un verrier imagina de créer des boules pour représenter les pommes. Aujourd'hui, la crèche, la bûche, les jouets, les cadeaux, le sapin, l'étoile, les décorations, les guirlandes et boules de Noël, font référence à toutes ces anciennes traditions intemporelles, multiethniques et religieuses. Quoi de mieux pour célébrer la naissance du Christ et la fraternité ?

Date de création : 06/09/2006 18:03
Contributions de Chris
Votez cet article :   Très bien    Bien    A revoir


Histoire de la fête de Noël
Histoire de la fête de Noël


Il y a environ 6 mois, Aquadesign publiait cet article :

Devenir sage-femme, pour le plus grand plaisir des bébés



tests gratuits
Vous avez un peu de temps ? Amusez-vous avec nos jeux et tests gratuits!


cvs gratuits
Vous recherchez un emploi ? Inspirez vous de nos exemples et modèles de cv gratuit








Il y a aucun commentaire pour cet article :



Nom ou pseudo :

Commentaire : (les commentaires abrégés en SMS seront supprimés)
Vos commentaires sont soumis à modération. Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

:-) ;-) :-/ :-| LOL :-D :( :-C 8-) :-o ;-( 8-O



Recopiez le code de l'image dans la case :

confirmation de votre commentaire




Navigation:
Marché de Noël THANN Marché de Noël à KAYSERSBERG


A voir dans notre annuaire :
  Rubrique > Noël (175 sites)
  Rubrique > Animations et les marchés de noël (35 sites)
  Rubrique > Décoration Noël (30 sites)
  Rubrique > Père Noël (26 sites)
  Rubrique > Activités pour noël (23 sites)
  Rubrique > Repas de Noël (7 sites)
  Rubrique > Ecrire au père noël (5 sites)


[Retour au guide Aquadesign]