envoyer la page à un ami Ajouter aux favoris Version imprimable dico de la beauté dico des célébrités dico des marques dico de la musique dico des finances annuaire Arts, culture


Guillaume Apollinaire, l’initiateur du surréalisme



Guillaume Apollinaire de son vrai nom Wilhelm Albert Vladimir Apollinaris de Kostrowitsky est né à Rome le 26 août 1880. Fréquentant l'avant-garde littéraire et artistique de son temps, il est considéré comme le principal poète français du début du XXe siècle. « Sous le pont Mirabeau coule la Seine.... », c'est lui ! Non
reconnu par son père, il est élevé par sa mère, issue de la noblesse polonaise, qui le fait voyager en Belgique, en Italie et à Monaco. Il poursuit ses études à Nice et à Cannes. A 20 ans, à Paris, il vit d'écriture de romans populaires ou érotiques, voire pornographiques. Il passe quelques années en Allemagne comme précepteur de français et tombe amoureux de la gouvernante anglaise, Annie Playden. Celle-ci le rejette. Guillaume Apollinaire rentre alors en France où il publie « L'Hérésiaque » pour la première fois sous son nom d'emprunt. Il tente de revoir Annie en Angleterre en 1904 mais en vain (cette rupture fut souvent le sujet de poèmes). Revenu en France, il rencontre Picasso, Dufy, Derain, De Vlaminck, Le Douanier Rousseau et le mouvement cubiste. Il écrit des nouvelles, des critiques de poètes ou de peintres, des pièces de théâtre.... Il rencontre Marie Laurencin qui lui est présentée par Picasso et a avec elle une relation passionnée jusqu'en 1912 car Marie le quitte ne supportant plus sa jalousie maladive. Il passe une semaine à la prison de la Santé car il est soupçonné dans le scandale du vol de La Joconde le 21 août 1911, ainsi que Picasso, son ami (en fait, le voleur était un vitrier italien). C'est en 1913 qu'il devient célèbre en publiant un recueil de poèmes intitulé « Alcools ». Il y est réellement novateur en supprimant la ponctuation et en introduisant l'esthétique cubiste (poème « Zone ») par la juxtaposition de fragments d'images. Mobilisé dans l'armée française pendant la 1ere guerre mondiale, il est blessé à la tête par un éclat d'obus le 17 mars 1916 et est trépané. Il revient à Paris, continue d'écrire et publie en avril 1918 « Calligrammes, poèmes de la paix et de la guerre », un recueil dont les textes sont disposés de façon à former des dessins restituant la réalité évoquée par le poète. Le 2 mai 1918, il épouse Jacqueline Kolb mais meurt quelques mois après. Admiré par ses contemporains, il sera considéré par André Breton comme l'initiateur du surréalisme (Breton, Aragon, Soupault..). En effet, son originalité l'affranchit de toute influence, bien qu'il ait été imprégné par le cubisme, le futurisme italien et le dadaïsme. C'est lui-même qui inventera le terme « surréalisme ». Atteint par la grippe espagnole, Apollinaire meurt le 9 novembre 1918 à Paris. D'autres oeuvres seront publiées post-mortem. Il est enterré au cimetière du Père Lachaise.

Date de création : 13/09/2006 16:15
Contributions de Dede
Votez cet article :   Très bien    Bien    A revoir


Guillaume Apollinaire
Guillaume Apollinaire


Il y a environ 6 mois, Aquadesign publiait cet article :

Devenir acteur, attention ça tourne



tests gratuits
Vous avez un peu de temps ? Amusez-vous avec nos jeux et tests gratuits!


cvs gratuits
Vous recherchez un emploi ? Inspirez vous de nos exemples et modèles de cv gratuit








Il y a aucun commentaire pour cet article :



Nom ou pseudo :

Commentaire : (les commentaires abrégés en SMS seront supprimés)
Vos commentaires sont soumis à modération. Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

:-) ;-) :-/ :-| LOL :-D :( :-C 8-) :-o ;-( 8-O



Recopiez le code de l'image dans la case :

confirmation de votre commentaire




Navigation:
Crampes musculaires : que faire ? La place Saint-Sulpice, l’âme de Paris


A voir dans notre annuaire :
  Rubrique > Arts, culture (4549 sites)
  Rubrique > Poésie (149 sites)
  Rubrique > Ecrivain public (77 sites)
  Rubrique > Personnalités (13 sites)
  Rubrique > Inventions et inventeurs (10 sites)


[Retour au guide Aquadesign]