envoyer la page à un ami Ajouter aux favoris Version imprimable dico de la beauté dico des célébrités dico des marques dico de la musique dico des finances annuaire Arts, culture


Louis Aragon, le fou d’Elsa



Né à Paris le 3 octobre 1897, Louis Aragon est connu pour être l'un des plus grands poètes français. Son père, le diplomate et préfet Louis Andrieux, de 30 ans plus âgé que sa mère, ne le reconnaît pas. Après avoir participé au dadaïsme, il fait la connaissance d'André Breton en 1917 (alors qu'éclate la Révolution Soviétique),
médecin comme lui à l'hôpital du Val-de-Grâce. Avec Philippe Soupault dans les années 20, ils vont animer le mouvement surréaliste inspiré par Guillaume Apollinaire. Aragon publie des poèmes, « Le Mouvement perpétuel » (1920-1924), et des textes en prose comme « Le Paysan de Paris » (1926). A partir de 1927, il adhère au Parti Communiste Français à qui il restera fidèle jusqu'à la fin de sa vie (il a écrit un poème consacré à Maurice Thorez). Il se fait surtout connaître comme journaliste à « L'Humanité » (1933-1934) et en tant que directeur du quotidien « Ce soir » (1937-1939). Critiquant le monde capitaliste dans les romans comme « Les Beaux Quartiers » (1936), Louis Aragon est surtout populaire pour ses poèmes dédiés à la Résistance à laquelle il participe « La Diane française » (1945). Il est avec Robert Desnos, Paul Eluard, Jean Prévost, Jean-Pierre Rosnay parmi les poètes qui prirent parti contre le nazisme. Mais il est aussi l'auteur d'une poésie lyrique, « Les Yeux d'Elsa » (1942), célébrant l'amour pour sa femme, l'écrivain Elsa Triolet, d'origine russe, qu'il avait rencontrée en 1928. A partir des années 1950, il se montre assez critique envers l'URSS mais reste fidèle au Parti Communiste Français. Il sera lauréat du Prix Lénine pour la paix en 1956 (équivalent du prix Nobel de la paix pour l'Union Soviétique). Vers libre ou forme fixe, Louis Aragon signe une oeuvre poétique diversifiée qui suit les évolutions de son siècle (dadaïsme, surréalisme, nouveau roman...). Elsa Triolet décède en 1970, Aragon peut alors afficher ouvertement ses préférences homosexuelles, notamment dans les médias. Il meurt le 24 décembre 1982, à l'âge de 85 ans, soutenu par son compagnon Jean Ristat. Il repose aux côtés de sa femme Elsa dans le parc du Moulin de Villeneuve, leur propriété de Saint-Arnoult-en-Yvelines, léguée à la France qui en a fait un musée ouvert au public. Sur leurs tombes, on peut lire cette phrase d'Elsa Triolet : « Quand côte à côte nous serons enfin des gisants, l'alliance de nos livres nous réunira pour le meilleur et pour le pire dans cet avenir qui était notre rêve et notre souci majeur, à toi et à moi ». Plusieurs de ses poèmes ont été mis en chansons par d'autres grands poètes que sont Léo Ferré, Jean Ferrat et Georges Brassens et si l'on prête l'oreille près de leurs tombes, on entendra peut-être fredonner « la femme est l'avenir de l'homme ».

Date de création : 15/09/2006 15:07
Contributions de Chris
Votez cet article :   Très bien    Bien    A revoir


Louis Aragon
Louis Aragon


Il y a environ 6 mois, Aquadesign publiait cet article :

Sourd profond, surdité et troubles auditifs : du nouveau !



tests gratuits
Vous avez un peu de temps ? Amusez-vous avec nos jeux et tests gratuits!


cvs gratuits
Vous recherchez un emploi ? Inspirez vous de nos exemples et modèles de cv gratuit








Il y a aucun commentaire pour cet article :



Nom ou pseudo :

Commentaire : (les commentaires abrégés en SMS seront supprimés)
Vos commentaires sont soumis à modération. Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

:-) ;-) :-/ :-| LOL :-D :( :-C 8-) :-o ;-( 8-O



Recopiez le code de l'image dans la case :

confirmation de votre commentaire




Navigation:
Neckermann voyage Belgique Jessica Simpsons, c'est qui ?


A voir dans notre annuaire :
  Rubrique > Poésie (149 sites)
  Rubrique > Littérature (90 sites)
  Rubrique > Comptines (79 sites)


[Retour au guide Aquadesign]