envoyer la page à un ami Ajouter aux favoris Version imprimable dico de la beauté dico des célébrités dico des marques dico de la musique dico des finances annuaire Musique


Jean-Sébastien Bach biographie



Même les plus grands musiciens comme Mozart ou Beethoven considéraient Jean-Sébastien Bach comme LE plus grand des musiciens, un maître insurpassable. Son oeuvre plurielle reste inégalée dans sa richesse et sa rigueur, sa perfection formelle et sa maîtrise technique. L'innovation et la qualité extraordinaire de ses compositions font de
Jean-Sébastien Bach tout simplement un génie. Jean-Sébastien Bach naît le 21 mars 1685 à Eisenach, près de Thuringe en Allemagne, issu d'une famille de musiciens de cinq générations. Il est le petit dernier d'une famille de 8 enfants nés de Johann Ambrosius Bach, musicien violoniste et trompettiste de cour, et d'Elisabeth Lämmerhirt. La famille protestante le baptise dans la confession luthérienne deux jours après sa naissance. Il est initié à la musique par son père mais également à la musique religieuse et à l'orgue par un cousin de son père Johann Cristoph Bach, organiste. A 8 ans, il suit sa scolarité à l'école de latin des dominicains d'Eisenach. Orphelin à 10 ans, Jean-Sébastien (Johann Sebastian en allemand) est recueilli par son frère âgé de 24 ans Johann Christoph, organiste à Ohrdruf. Il continue sa scolarité et apprend le clavecin et l'orgue avec son frère et la composition avec un ami de son frère, Herder. Tout le monde, dans son entourage s'aperçoit du génie du jeune Jean-Sébastien Bach car il possède, en outre, l'oreille absolue (faculté pour un homme de pouvoir identifier une note musicale en l'absence de référence, ce qui est très rare). Il se fait un fidèle ami Georg Erdmann et étudie bon nombre de musiciens. Son ami partant pour Lunebourg, à 200 km au nord, Jean-Sébastien Bach décide de le rejoindre. Vers 1700, il est admis à la Michaelisschule où il apprend la rhétorique, le latin, le grec, le français et bien sûr... la musique. Il fait de nombreuses rencontres de musiciens célèbres allemands mais aussi français comme Thomas de la Selle, élève de Lully. Passionné, il analyse leurs partitions et fait des kilomètres à pied pour les écouter. En 1703, il devient organiste à Arnstadt et compose ses premiers « Préludes et Variations » ainsi que sa première cantate, « Denne du Wirst meine Seele ». Sa réputation se fait grandissante. De 1707 à 1717 à Mühlhausen puis à Weimar, se dessine une des périodes les plus importantes de sa vie, avec la composition de plusieurs cantates et la découverte des grands compositeurs italiens, tels Frescobaldi, Albinoni, Corelli... Il épouse sa cousine Maria Barbara, admirable soprano. Il est musicien de chambre, grand organiste et premier violon à la cour de Weimar et crée la plupart de ses oeuvres pour orgue (dont la célèbre « Toccata et Fugue en ré mineur) mais également des cantates, des pièces pour clavecin inspirées des italiens et des français. Mais il s'ennuie à Weimar et veut quitter la ville. Le duc l'emprisonne et c'est le prince Léopold d'Anhalt-Coethen, calviniste, qui le libère et le prend à sa cour de Coethen (ou Cöthen). Il y devient Kapellmeister (maître de chapelle) de 1717 à 1723. C'est la grande période des oeuvres instrumentales telles que les « Suites (nommées aussi « Ouvertures ») pour orchestre », les « Six Concerti brandebourgeois », le premier livre du « Clavecin bien tempéré », « Suites pour violoncelle seul », « Sonates et partitas pour violon solo » qui bouleverse totalement le langage musical. Jean-Sébastien Bach mène une vie dorée jusqu'au décès de son épouse. Il en est bouleversé et songe à quitter la cour qui lui rappelle trop de souvenirs d'autant plus qu'il ne peut plus composer de musique liturgique dans cet endroit calviniste. De 1723 à 1750, il devient cantor à l'église luthérienne Saint-Thomas de Leipzig. Il y écrit la plupart de ses cantates d'église. Sa renommée franchit les portes du Saint Empire pour atteindre la Pologne et la France. Il compose « La Passion selon Saint Jean ». Il s'installe donc à Leipzig avec sa deuxième femme Anna Magdalena, fille de musicien et choriste de la cour de Coethen. Il enseigne la musique, le catéchisme, le latin dans l'école St Tomas pour les pauvres et St Nicolas pour les riches et fournit de nombreuses partitions pour les églises. Jean-Sébastien Bach dispose d'excellents instruments et musiciens ce qui provoque certaines jalousies. Sa vie est aisée et il approfondit ses connaissances en bibliologie et théologie. Il participe à des réunions musicales au Café Zimmermann où se retrouvent des bourgeois épris de musique. Il se montre un peu partout, notamment à l'opéra de Dresde où son fils est organiste. Il compose la majorité de ses oeuvres sacrées, plus de 200 cantates, 4 Passions (dont la célèbre Matthäus-Passion), 3 oratorios, l'Art de la Fugue laissé inachevé, un corpus pour orgue, etc... Et son Testament musical écrit de 1723 à 1749 : « la Grande messe en si mineur ». Il meurt à Leipzig en 1750. Polyphoniste de génie, Jean-Sébastien Bach nous a laissé l'oeuvre la plus perfectionnée qui soit dans le domaine instrumental et vocal. Après sa mort, le style baroque fut quelque peu délaissé et on oublia Jean-Sébastien Bach. Ce sont Mozart, Beethoven, Mendelssohn puis les romantiques allemands dont Brahms, qui en s'inspirant de l'oeuvre de Bach, lui redonnèrent ses lettres de noblesse. C'est ainsi que, tel Pablo Casals, compositeur et chef d'orchestre espagnol, on pourrait dire : « Il y a d'abord Bach... et puis tous les autres ».

Date de création : 20/09/2006 09:57
Contributions de Chris
Votez cet article :   Très bien    Bien    A revoir


Jean-Sébastien Bach
Jean-Sébastien Bach


Il y a environ 6 mois, Aquadesign publiait cet article :

Shakira, la méga star de la chanson



tests gratuits
Vous avez un peu de temps ? Amusez-vous avec nos jeux et tests gratuits!


cvs gratuits
Vous recherchez un emploi ? Inspirez vous de nos exemples et modèles de cv gratuit








Il y a 4 commentaires pour cet article :
Le 11/11/2006 à 18:19:49, Albert a écrit :

Bravo pour cette article !
Le 28/01/2007 à 17:22:36, julie a écrit :

merci beaucoup vous m'avez bien aidé pour mon exposé :-)
Le 21/03/2007 à 15:17:00, Tiphaine a écrit :

Merci car grâce à vous j'ai appris plein de chose et j'ai pu enrichir mon devoir à rendre en musique !! ( 4° R ) Et bravo ;-)
Le 17/09/2007 à 14:39:21, vivo a écrit :

Jean-Sébastien Bach est comme vous le dites un maitre de la musique et reste mon compositeur préféré.



Nom ou pseudo :

Commentaire : (les commentaires abrégés en SMS seront supprimés)
Vos commentaires sont soumis à modération. Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

:-) ;-) :-/ :-| LOL :-D :( :-C 8-) :-o ;-( 8-O



Recopiez le code de l'image dans la case :

confirmation de votre commentaire




Navigation:
Leclerc voyage ? profitez des offres de voyages et des vols secs Laryngite : les causes, les symptômes et les traitements


A voir dans notre annuaire :
  Rubrique > Musique (3238 sites)
  Rubrique > Categories Musicales (1049 sites)
  Rubrique > Musique du monde et internationale (82 sites)
  Rubrique > Musique Classique (72 sites)
  Rubrique > Biographies (13 sites)


[Retour au guide Aquadesign]