envoyer la page à un ami Ajouter aux favoris Version imprimable dico de la beauté dico des célébrités dico des marques dico de la musique dico des finances annuaire Santé


Rhinite : ses causes, ses formes et ses traitements



Eternuement, écoulement nasal, conjonctivite...vous pensez à un rhume ? Non, loin de là, il s'agit plutôt d'une rhinite. La saviez-vous ? Survenant surtout au printemps, la rhinite, est définie comme étant l'inflammation de la muqueuse du nez, suite à un rhume et lorsque le sujet est exposé à un allergène. Très souvent, ce sont les adolescents et les adultes de moins de
50 ans qui sont touchés par cette inflammation des voies aériennes supérieures. Mais, savez-vous qu'il existe deux types de rhinite bien distincts ? D'abord, apparaissant chaque année à la même saison, la «rhinite allergique saisonnière» provoquée par les graminées, les herbacées et les pollens des arbres ; ensuite, la «rhinite persistante» elle à son tour, provoquée par les moisissures, les acariens, les poils d'animaux présents dans l'environnement, apparaît à n'importe quel moment de l'année. Cette forme de rhinite dépend souvent de la sensibilité du sujet, de la quantité d'allergènes présents dans son environnement. Bien que l'on soit en face de deux types de rhinites bien différents, il est important de noter que les symptômes sont exactement les mêmes. Très souvent subits, les symptômes de la rhinite se manifestent par des éternuements (10 à 15 fois successives), un écoulement nasal important avec des narines irritées et des yeux larmoyants. Très souvent, ces signes de rhinite sont accompagnés de conjonctivite, et parfois même, (rare mais possible), une urticaire ou alors, une crise d'asthme lorsque l'environnement est humide. Cependant, la question qui se pose actuellement est de savoir, quels sont les sujets les plus exposés à la rhinite, et ce, quelque soit sa forme ? En ce qui concerne le rhinite persistante, elle peut se manifester à l'âge adulte, et même toucher les personnes âgées : cet aspect contingent est parfois lié à l'environnement du sujet. Par contre, quant à la rhinite allergique saisonnière associée aux pollens, elle se manifeste très souvent entre 6 et 12-15 ans et généralement chaque année, à peu près à la même période, et plus précisément au début du printemps. Toutefois, en ce qui concerne le pollen de cyprès par exemple, l'on peut noter des évolutions ou non, d'une année à une autre puisque liée aux changements climatiques, mais aussi, à des régions où, les allergies très virulentes surviennent à un moment de l'année (surtout à partir du mois de septembre). Attention, lors d'une rhinite allergique, le sujet se plaint de nez bouché, et d'une irritation des narines très gênante. Par contre, lorsqu'il a le nez complètement bouché, avec des sécrétions qui vont vers la gorge, il s'agit plutôt d'une sinusite et ce dernier à bien différencier d'un un rhume tout simplement. Si dès lors, les symptômes d'une rhinite sont bien connus, il est nécessaire de mentionner les traitements y afférents ! Loin de laisser la rhinite handicaper votre vie au quotidien (incapacité de concentration, difficulté à s'exprimer, insomnie, fatigue sans oublier que ces incommodités provoquent le «stress», l'absentéisme et l'angoisse), la consultation d'un spécialiste (allergologue) est impérative en vue de mieux identifier les causes de votre allergie et d'en prescrire le traitement adapté, grâce à des tests cutanés. Ces tests cutanés consistent à déposer des gouttelettes de chaque allergène du votre avant-bras : si le test est positif, un petit bouton apparaîtra. Dès lors, le traitement peut commencer. Outre les antihistaminiques visant à soulager momentanément les symptômes incommodants, il faut savoir qu'une désensibilisation (immunothérapie allergénique) est indispensable pour combattre la rhinite allergique. Il s'agit notamment d'une prise quotidienne de quelques gouttes d'allergènes, à jeun, et ce, sur une période de 3 à 5 ans jusqu'à obtention des résultats espérés. Outre le traitement contre la rhinite allergique, cette immunothérapie prévient aussi des crises d'asthme allergique. Alors, grâce à ce traitement, dites NON à la rhinite, quelque soit sa forme. Dès lors, profitez des beaux jours, dites NON à l'absentéisme à l'école ou au Travail et profitez des activités de plein air, sans craindre une éventuelle rhinite qui vous guette !

Date de création : 21/09/2006 12:00
Contributions de Chris
Votez cet article :   Très bien    Bien    A revoir


Rhinite
Rhinite


Il y a environ 6 mois, Aquadesign publiait cet article :

Demander ou renouveler une carte nationale d'identité



tests gratuits
Vous avez un peu de temps ? Amusez-vous avec nos jeux et tests gratuits!


cvs gratuits
Vous recherchez un emploi ? Inspirez vous de nos exemples et modèles de cv gratuit








Il y a aucun commentaire pour cet article :



Nom ou pseudo :

Commentaire : (les commentaires abrégés en SMS seront supprimés)
Vos commentaires sont soumis à modération. Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

:-) ;-) :-/ :-| LOL :-D :( :-C 8-) :-o ;-( 8-O



Recopiez le code de l'image dans la case :

confirmation de votre commentaire




Navigation:
La S.P.A. ou la Société Protectrice des Animaux Pharyngite : ses causes, ses formes et ses traitements


A voir dans notre annuaire :
  Rubrique > Santé (3240 sites)
  Rubrique > Information Santé publique (20 sites)
  Rubrique > Allergies (11 sites)
  Rubrique > Maladies respiratoires (5 sites)


[Retour au guide Aquadesign]