envoyer la page à un ami Ajouter aux favoris Version imprimable dico de la beauté dico des célébrités dico des marques dico de la musique dico des finances annuaire Santé


Pharyngite : ses causes, ses formes et ses traitements



Définit comme étant une inflammation du pharynx, la pharyngite peut s'avérer aiguë ou même chronique et, dont les éléments de risque sont souvent liés à des pratiques sexuelles orales, au diabète, à des antécédents familiaux de rhumatisme articulaire aigu, à l'asthénie, au tabac, à l'alcool ou même au jeune âge et à séjour en
crèche (nourrissons). Cependant, du fait des différentes formes de pharyngite existantes, les symptômes de cette inflammation du pharynx dépendent d'un cas à un autre, Mais quels sont les symptômes et quelles peuvent en être les causes ? La «pharyngite chronique simple» se manifeste par le raclement de gorge par le sujet, une fièvre, une toux accompagnée d'une sensation de sécheresse ou d'encombrement du pharynx, mais surtout, une douleur cervicale et celle au moment de la déglutition. Cette forme de pharyngite est provoquée par diverses raisons à savoir, une bronchite chronique, l'hypothyroïdie, une avitaminose A, une insuffisance respiratoire, la ménopause, le diabète, une allergie muqueuse et la mauvaise utilisation de la voix dans certains corps de métiers tels que : les chanteurs, les professeurs, les conférenciers, les politiciens..., une exposition excessive à la poussière, au climat, à l'abus de gouttes nasales, suite à une intoxication «alcoolo tabagique», à l'air sec mal ventilé ou conditionné ou même à une brûlure chimique, à une sinusite chronique, ou tout simplement à un défaut constitutionnel de la muqueuse du sujet. Ensuite, la «pharyngite chronique hyperplasique» ou granuleuse due au fait que, la muqueuse de la paroi postérieure du pharynx épaissie et granuleuse, présente une hypersécrétion muqueuse, un pharynx rouge pâle à gris, des dilatations veineuses pharyngées, une muqueuse épaissie. Entre autre, le sujet souffre souvent de vomissements ou de nausées, de mouvements de déglutition fréquents et se racle la gorge avec une sensation de striction. Enfin, la «pharyngite chronique atrophique» présentant une paroi postérieure du pharynx très sèche, et étant souvent parfois le siège de croûtes épaisses. Le patient présente souvent une muqueuse rouge pâle, lisse et transparente ou rouge et épaissie, et l'on note parfois une rhinite atrophique et/ou une laryngite accompagnée de crachats fréquents, épais avec une sensation de gêne respiratoire la nuit et des insomnies. A cela, s'ajoutent les symptômes tels que, raclement de gorge constant causé par de petits saignements muqueux... Mais à savoir que, ces signes sont liés au climat avec les conditions atmosphériques bien particulières (bord de la mer est favorable, contrairement à l'air est chaud et sec) et touchent souvent les personnes âgées. Si les diverses formes de pharyngite chronique ont été mentionnées, cela ne signifie pas qu'il n'existe que celles-là ! En effet, il existe aussi une forme de pharyngite dont les symptômes sont quasiment les mêmes que ceux de la pharyngite chronique simple (toux, inflammation du pharynx, raclement de gorge...) mais, à la différence qu'ils peuvent durer plusieurs semaines en cas d'infection virale et accompagnés d'une sensation de malaise : c'est la «pharyngite aiguë». La «pharyngite aiguë» quant à elle, se manifeste par une sensation de corps étranger avec prurit et des brûlures, une fièvre (souvent chez l'enfant), une inflammation de tout le pharynx (rhino-,oro, hypopharynx). Cette forme de pharyngite est provoquée par soit une brûlure thermique, une infection due à la rubéole, à la rougeole, ou la scarlatine, soit à une infection bactérienne («streptocoque ß-hémolytique» du groupe A, «Hæmophilus influenzæ», «Neisseria gonorrhoeæ», «Branhamella catarrhalis», ou même d'autres streptocoques), ou alors, tout simplement à une infection virale («virus para-influenzæ», rhinovirus, adénovirus, cytomégalovirus, «virus coxsackie», virus de l'herpès simplex, «coronavirus» «échovirs», «virus d'Epstein-Barr» ...). Comme tout mal, le traitement de la pharyngite a fait l'objet de recherches médicales. Pour ce qui est de pharyngite chronique, son traitement symptomatique consiste en l'humidification de la muqueuse pharyngée par inhalations, au gargarisme et bains de bouche et parfois, à la cautérisation de la paroi postérieure du pharynx. Quant à la pharyngite aigue, son traitement curatif est lié à une antibiothérapie, alors que son traitement symptomatique recommande une irrigation pharyngée et une inhalation mentholée, du lait chaud additionné de miel, l'arrêt du tabac et en plus, l'humidification de l'air. Par contre, en cas d'«abcès péri-pharyngés» un drainage chirurgical s'avère nécessaire.

Date de création : 21/09/2006 12:13
Contributions de Chris
Votez cet article :   Très bien    Bien    A revoir


Pharyngite
Pharyngite


Il y a environ 6 mois, Aquadesign publiait cet article :

Demander ou renouveler une carte nationale d'identité



tests gratuits
Vous avez un peu de temps ? Amusez-vous avec nos jeux et tests gratuits!


cvs gratuits
Vous recherchez un emploi ? Inspirez vous de nos exemples et modèles de cv gratuit








Il y a 2 commentaires pour cet article :
Le 27/09/2007 à 16:48:41, patyandbassil a écrit :

bonsoir je suis une jeune file de 19 ans, je souffre d'une pharyngite chronique simple j'aimerais avoir vos conseils.
Le 24/10/2007 à 12:26:39, gef_hend a écrit :

je suis atteint d'une pharyngite chronique depuis sept ans, et je craint qu'avec le temps les inflamations du pharynx pourront engendré un cancer,j'aimerai savoir qu'elle est la solution pour éviter ce risque.



Nom ou pseudo :

Commentaire : (les commentaires abrégés en SMS seront supprimés)
Vos commentaires sont soumis à modération. Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

:-) ;-) :-/ :-| LOL :-D :( :-C 8-) :-o ;-( 8-O



Recopiez le code de l'image dans la case :

confirmation de votre commentaire




Navigation:
Rhinite : ses causes, ses formes et ses traitements Huile essentielle d’Elémi de Manille


A voir dans notre annuaire :
  Rubrique > Maladies (120 sites)
  Rubrique > Information santé (85 sites)
  Rubrique > Actualité médicale (49 sites)
  Rubrique > Maladies respiratoires (5 sites)


[Retour au guide Aquadesign]