envoyer la page à un ami Ajouter aux favoris Version imprimable dico de la beauté dico des célébrités dico des marques dico de la musique dico des finances annuaire Santé


Alcoolisme, Oenolisme, exogénose ou intoxication OH : comment s’en sortir ?



Il existe des gestes qui peuvent paraître simples au quotidien, mais, lorsque l'habitude s'installe et que l'individu en devient indépendant, alors, les risques s'avèrent généralement graves et peuvent nuire à la santé de l'individu. Loin de penser qu'il s'agit de gestes répétitifs conduisant à l'automatisme (dont nous ne nions pas les conséquences), nous parlerons pour l'heure de
l'alcoolisme ! Prendre un apéritif avant de Passer à table, offrir un verre à ses collègues une fois sortis du Travail...voilà bien des gestes ordinaires mais qui, devenant fréquents, excessifs, peuvent bien être à l'origine de problèmes médicaux, socio- psychologiques s'y rapportant. Mais cette conception est-elle suffisante pour définir l'alcoolisme ? Définit comme étant un asservissement à l'alcool (éthanol) contenu dans toute boisson alcoolisée, l'alcoolisme est une pathologie déterminée par une nécessité incontrôlée d'augmenter la quantité d'alcool (du fait du niveau de tolérance de l'individu au fil du temps), une dépendance physique (pharmacodépendance) ainsi que la perte de contrôle à l'issu de la consommation excessive de l'alcool. Mais qu'est-ce que l'alcool ? L'alcool est définit comme étant une substance psychoactive causée par d'une dépendance et considéré comme une substance nocive provoquant des effets néfastes sur la santé de l'homme. Généralement, l'on pense que l'alcoolisme est un trouble incurable, progressif et causant inéluctablement le décès de l'individu ; pourtant le simple fait de s'en priver favorise promptement la progression de la maladie et permet à l'individu de revenir à une vie plus ou moins normale. Mais, la question qui se pose est de savoir si, toute personne dépendante peut être qualifiée d'alcoolique ? Il faut savoir que l'alcoolisme se reconnaît sous deux formes : affectant généralement les femmes, face à un sentiment d'auto-accusation s'adonne à une consommation régulière de boissons très alcoolisée ; quant aux hommes, il ne s'agit non pas d'un sentiment de culpabilité mais, d'une consommation continue de boissons alcoolisées, mais qu'il considère comme étant une «consommation correcte». De ce fait, quelles peuvent être els effets de l'alcoolisme sur l'organisme humain ? Oenolisme, exogénose ou intoxication OH, les appellations de l'alcoolisme diffère souvent d'un domaine à un autre (notamment dans le milieu médical) : serait-ce pour «maquiller» à tort ou à raison l'aspect néfaste du mot ? Très souvent, les conséquences encourues par l'alcoolisme restent troubles pour les sujets, bien que concrets ! C'est justement cette ambiguïté qui lui confère un caractère à risques ! Sur une durée assez longue, l'alcoolisme affecte le système nerveux et provoque une encéphalopathie hépatique, des démences alcooliques («Gayet-Wernicke», «korsakoff», «marchiava-bignami»), sans oublier une neuropathie alcoolique et une névrite optique «rétro bulbaire» ; ensuite c'est le pancréas : son affection déclenche une insuffisance pancréatique exocrine (maldigestion) et endocrine (diabète) d'où une pancréatite aiguë ou chronique; le système cardiovasculaire quant à lui, provoque une hypertension portale avec varices gastriques et oesophagiennes, une hypertension artérielle, cardiopathie et une insuffisance veineuse ; concernant le foie, c'est de la cirrhose que souffrira le sujet, et accompagnée d'une insuffisance hépatocellulaire ; plus grave encore, le cancer : là, de oesophage, en passant par l'estomac, la langue, les lèvres, le cavum... tous ces organes seront atteints et l'on parlera de «cancers des voies aérodigestives supérieures». Par contre en cas de consommation relativement courte, c'est de gastrite, de nausées et vomissements, de reflux gastro oesophagien, d'hépatite aigue alcoolique et d'ivresse aigue (ralentissement des réflexes, état d'ébriété, de tristesse et d'euphorie, vasodilatation, troubles de l'équilibre) dont se plaindra le sujet et pouvant aboutir à un coma éthylique, voire au décès de l'individu. Il est bien certain que l'alcoolisme provoque des modifications biologiques de l'individu (atteinte hépatique, celle pancréatique et des insuffisances en vitamines pour les individus du groupe B), mais il est aussi important de noter que, l'arrêt subit de l'alcoolisme peut entraîner des crises convulsives dès les premières heures, des hallucinations visuelles liées à la mise en scène d'animaux, des délires ... : c'est le «Syndrome de sevrage alcoolique» observé lors d'une cure en hôpital, grâce à l'alcoologie. Le traitement lié à l'alcoolisme tient compte de la prévention, de la thérapeutique de la consommation abusive d'éthanol, du traitement clinique proprement dit et bien entendu, des retombées psychologiques et sociales. Mais en procédant à une abstinence totale, qu'il s'agisse à l'aide d'associations prenant en charge les alcooliques en luttant contre l'alcoolisme ou la toxicomanie (généralement des Mouvements d'Anciens Buveurs ou MAB) ou en suivant une cure tout alcoolique peut se soustraire de ce fléau ! Il n'est jamais trop tard...

Date de création : 02/10/2006 11:50
Contributions de Chris
Votez cet article :   Très bien    Bien    A revoir


Alcoolisme
Alcoolisme


Il y a environ 6 mois, Aquadesign publiait cet article :

Le portage salarial ou "l'indépendant salarié" !!



tests gratuits
Vous avez un peu de temps ? Amusez-vous avec nos jeux et tests gratuits!


cvs gratuits
Vous recherchez un emploi ? Inspirez vous de nos exemples et modèles de cv gratuit








Il y a un commentaire pour cet article :
Le 23/11/2007 à 09:05:27, MIMI a écrit :

Bonjour, mon conjoint est arrivé à une bouteille de whisky. avant il était surtout à la bière, ensuite au rhum... et maintenant le whisky. il m'a dit qu'il avait déraillé à cause de fortes pressions.. sauf qu'aujourd'hui, ces pressions n'existe plus.. mais il boit en cachette. qu'est ce que je peux faire



Nom ou pseudo :

Commentaire : (les commentaires abrégés en SMS seront supprimés)
Vos commentaires sont soumis à modération. Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

:-) ;-) :-/ :-| LOL :-D :( :-C 8-) :-o ;-( 8-O



Recopiez le code de l'image dans la case :

confirmation de votre commentaire




Navigation:
Huile essentielle de géranium vrai Société de gestion immobilière ou société civile immobilière


A voir dans notre annuaire :
  Rubrique > Santé (3240 sites)
  Rubrique > Information santé (85 sites)
  Rubrique > Alcoolisme et toxicomanies (66 sites)
  Rubrique > Sécurité du travail et santé (37 sites)


[Retour au guide Aquadesign]