envoyer la page à un ami Ajouter aux favoris Version imprimable dico de la beauté dico des célébrités dico des marques dico de la musique dico des finances annuaire Santé


Augmentation mammaire : les techniques et les risques



Depuis de nombreuses années, avoir une belle et grosse poitrine est redevenu une mode. Fini le temps des filles plates, modèles des grands couturiers des années 70. Nous revoilà à l'époque de la plantureuse Marilyn ! Les tailles 90, 95, 100 ont à nouveau la cote. Ou sujet plus grave, certaines femmes doivent se faire
reconstruire la poitrine à la suite d'un accident, d'une mastectomie ou d'une tumorectomie (en cas de cancer du sein). Reste que pour procéder à une augmentation mammaire, l'approche la plus couramment utilisée est l'implant mammaire, appelé aussi prothèse mammaire. Comme pour toute opération chirurgicale, un échange doit avoir lieu entre le praticien et sa patiente. Normalement, le chirurgien esthétique doit bien cerner votre motivation, vous avertir de toutes les conséquences de votre décision, vous expliquer l'intervention et les suites de l'opération et mettre l'accent sur les risques encourus. S'il se précipite dès votre entrée en vous proposant une augmentation mammaire à votre convenance avec tous les modèles qu'il a en réserve, fuyez-le. Il doit ensuite vous examiner manuellement, prendre des clichés et vous faire passer une mammographie pour bien voir toute la glande mammaire. Bien sûr, les questions d'usage doivent être posées comme pour toute opération. Il faut aussi savoir que les prothèses ne sont pas posées à vie mais pour une durée variable pour chaque cas. Une fois la forme du sein choisie, il faut s'attaquer à la question du volume. Une augmentation mammaire ne doit pas être faite n'importe comment : un bon chirurgien vous proposera un volume adapté à votre silhouette pour que l'aspect reste naturel et que votre poitrine soit en harmonie avec le reste du corps. Largeur, hauteur, projection, profondeur des seins sont donc des éléments importants. La largeur des seins déterminera votre décolleté et le contour externe de la poitrine. L'intervention dure 1 h ½ et les trois premiers jours sont souvent assez douloureux. Les seins sont très tendus et des ecchymoses peuvent apparaître. La douleur disparaît au bout de la troisième semaine. L'hospitalisation dure de 12 à 24 h. Vous pouvez reprendre le sport à partir de la 4me semaine mais évitez le soleil pendant un mois. Les fils de la cicatrice (peu visible car sous les seins ou axillaire) sont enlevés le 10me jour. Les risques liés à l'augmentation mammaire par la pose d'implants existent toujours, bien qu'ils soient de plus en plus rares. Quels sont les effets secondaires que l'on peut envisager ? Une infection due à l'acte chirurgical est toujours possible mais le taux est très faible (1%), quant aux infections impliquant les corps étrangers, elles sont plus difficiles à traiter et nécessitent le retrait de l'implant. Une réduction de la sensibilité des seins est constatée sur 3 à 15 % des femmes ayant des prothèses mammaires. Dans 25 % des cas, le tissu cicatriciel interne se rétrécit dans les mois ou les années qui viennent causant déformation et durcissement du sein ou de la douleur. Il arrive qu'un implant se déplace et il faut un nouvel acte chirurgical pour corriger le déplacement. Il existe toujours un risque de dégonflement ou de rupture ce qui n'est d'aucun danger pour la solution saline mais qui peut avoir des conséquences que l'on connaît mal en ce qui concerne le silicone. On a beaucoup entendu de choses sur la silicone employée pour une augmentation mammaire. Cette matière a été interdite en France depuis 1995 car on suspectait la silicone de provoquer des cancers du sein. Des études cliniques ont prouvé que les silicones n'étaient pas carcinogènes et les prothèses en gel sont désormais plus résistantes ce qui évite désormais les ruptures de prothèses qui arrivaient auparavant. Les femmes enceintes peuvent aussi poursuivre leur grossesse normalement et allaiter sans problème. En fait, la France a tardé à donner son autorisation pour l'emploi de gel de silicone pour entreprendre toutes les études de fiabilité nécessaires car, à une certaine époque, la controverse allait bon train. Le sérum physiologique est aussi employé pour les prothèses mammaires, mais le sérum est souvent trop liquide, pouvant apporter des ridules et des affaissements pas du tout esthétiques. Les anglais ont testé des implants mammaires emplis d'huile de soja mais pour l'instant, leur usage présente certains risques et n'est pas autorisé en Europe. Le montant de l'opération d'augmentation mammaire varie de 2800 à 4500 € tout compris. A noter que celles qui désirent jouer à Lolo Ferrari devront s'en passer : la taille de l'implant est limitée par l'élasticité de la peau ou la quantité de tissu mammaire. On peut aussi utiliser une autre méthode, moins connue et plus longue pour une augmentation mammaire : celle de l'auto-greffe qui consiste à prendre des tissus de la propre patiente, venant de l'abdomen et des fesses, et qui évite tout rejet. Mais ce processus est échelonné et laisse plusieurs cicatrices. Il n'y a aucune autre méthode valable pour une augmentation mammaire à part la chirurgie esthétique. Evitez donc de vous ruiner en crèmes, hormones, massages, pilules miracles, etc... Certains croient en la phytothérapie mais sans résultat probant. D'autres expérimentations sont en cours comme un appareil qui opère une succion continue sur chaque sein, développant ainsi les tissus. Ce système américain a été approuvé par la Food and Drug Agency américaine mais la mise sur le marché de cet appareil est très récente et on ne connaît pas son impact à long terme. Finalement, c'est à vous seule de voir si une augmentation mammaire vaut bien tous ces risques et ces problèmes. Mais si la taille de votre poitrine vous obsède au point de devoir entreprendre une psychothérapie, mieux vaut peut-être essayer une augmentation mammaire !

Date de création : 04/10/2006 17:11
Contributions de Chris
Votez cet article :   Très bien    Bien    A revoir


Augmentation mammaire
Augmentation mammaire


Il y a environ 6 mois, Aquadesign publiait cet article :

La route des vins d'Alsace : l’histoire et la gastronomie



tests gratuits
Vous avez un peu de temps ? Amusez-vous avec nos jeux et tests gratuits!


cvs gratuits
Vous recherchez un emploi ? Inspirez vous de nos exemples et modèles de cv gratuit








Il y a aucun commentaire pour cet article :



Nom ou pseudo :

Commentaire : (les commentaires abrégés en SMS seront supprimés)
Vos commentaires sont soumis à modération. Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

:-) ;-) :-/ :-| LOL :-D :( :-C 8-) :-o ;-( 8-O



Recopiez le code de l'image dans la case :

confirmation de votre commentaire




Navigation:
Histoire du frigo ou du frigidaire, plus exactement du "réfrigérateur" Blépharoplastie : « T’as d’beaux yeux tu sais ! »


A voir dans notre annuaire :
  Rubrique > Santé (3240 sites)
  Rubrique > Chirurgie esthétique et plastique (132 sites)
  Rubrique > Prothèses mammaires (5 sites)


[Retour au guide Aquadesign]