envoyer la page à un ami Ajouter aux favoris Version imprimable dico de la beauté dico des célébrités dico des marques dico de la musique dico des finances annuaire Web pratique


Les Papous de Nouvelle-Guinée, un peuple en danger ?



Les Papous sont un peuple d'Océanie, plus précisément de Nouvelle-Guinée, une grande île que se partagent l'Indonésie et sa province de Papua et la Papouasie-Nouvelle-Guinée. L'origine des habitants de l'Océanie n'est pas vraiment précise. Il est possible qu'à l'origine, durant les dernières
glaciations (il y a environ 21000 ans) quand l'île était reliée au continent australien formant un continent nommé « Sahul », on ait assisté à une migration des populations asiatiques vers les îles de l'océan Pacifique. Encore auparavant, il y a 40 000 à 50 000 ans, des migrations d'Afrique avaient aussi eu lieu. Japonais, Sibériens mais aussi population noire de l'Inde et groupes mongols ont finalement formé une population étrange, melting-pot de plusieurs civilisations et ethnies. Beaucoup plus tard, il y a environ 5000 ans, le niveau des mers étant remonté, ces populations furent séparées du continent asiatique. De cette longue histoire migratoire sont nées des populations dénommées Papous qui présentent de grandes différences physiques et utilisent pas moins de 600 langues. La première rencontre qui a eu lieu avec les Papous date de 1512. Ainsi les Portugais Antonion de Abreu et Francisco Serrao furent très étonnés de découvrir ces peuplades pratiquant une agriculture sommaire et la chasse, vivant en groupes familiaux très solidaires mais continuellement en guerre les uns contre les autres. Ce fut l'Espagnol Inigo Ortiz de Rotez qui prit possession de ces terres au nom de Charles-Quint en 1545. Elles furent nommées « Nouvelle-Guinée » car la couleur de peau noire des Papous ressemblait à cette des Noirs de Guinée. Les Hollandais s'établirent sur la côte nord-ouest en 1678 et deux siècles plus tard, les Allemands leur emboîtèrent le pas en 1884 en occupant la côte nord-est, leur territoire étant nommé « terre de l'Empereur Guillaume ». Les Australiens continuèrent la colonisation en s'installant au sud, à Port-Moreby en 1883... Mais tous ces blancs européens ne gênèrent guère la façon de vivre ancestrale des Papous et La Nouvelle-Guinée reste encore aujourd'hui la région du monde la moins pénétrée par la civilisation occidentale. Ainsi, pendant encore longtemps, cannibales, coupeurs de têtes et farouches guerriers ont perpétué les traditions des Papous de Nouvelle-Guinée, perturbés par quelques missionnaires et pratiquant le culte du cargo représenté par les avions émanant du monde des esprits et distribuant des richesses. Aujourd'hui, la population de la Nouvelle-Guinée compte environ 7 millions d'habitants. Mille groupes différents s'expriment en centaines de dialectes divisés en deux familles : les langues papoues et les langues austronésiennes. L'habitat a évolué vers un habitat pour les hommes adultes séparé des maisons familiales pour les femmes et les enfants. A part la chasse, la pêche, un peu d'agriculture, les Papous élèvent des cochons qui sont échangés entre groupes ou lors de fêtes. On distingue pourtant de grandes différences entre les Papous autochtones et les populations arrivées ultérieurement : les Austronésiens. Ces différences sont anthropologiques, fondées sur des éléments archéologiques, linguistiques, génétiques... Ainsi les langues papoues sont essentiellement parlées en Nouvelle-Guinée, mais on en trouve aussi sur les îles Salomon ou mélangées avec les langues austronésiennes dans quelques îles de l'archipel indonésien comme le Timor Oriental. A noter que depuis les années 1960-1970, l'armée indonésienne et des groupes paramilitaires sont responsables de tueries effroyables et de tortures envers les Papous qui revendiquent leur indépendance et leur identité culturelle. Environ 100 000 morts ont été dénombrés durant ces massacres. Un rapport édifiant a été réalisé par l'Indonesian Human Rights Network en 2000 qui fait état d'actes de barbarie insoutenables. Aujourd'hui encore, ces massacres se poursuivent dans cette région du monde souvent présentée comme l'un des derniers paradis sur terre.

Date de création : 09/10/2006 12:36
Contributions de Chris
Votez cet article :   Très bien    Bien    A revoir


Papous de Nouvelle-Guinée
Papous de Nouvelle-Guinée


Il y a environ 6 mois, Aquadesign publiait cet article :

Qu'est ce que la bactériologie ?



tests gratuits
Vous avez un peu de temps ? Amusez-vous avec nos jeux et tests gratuits!


cvs gratuits
Vous recherchez un emploi ? Inspirez vous de nos exemples et modèles de cv gratuit








Il y a aucun commentaire pour cet article :



Nom ou pseudo :

Commentaire : (les commentaires abrégés en SMS seront supprimés)
Vos commentaires sont soumis à modération. Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

:-) ;-) :-/ :-| LOL :-D :( :-C 8-) :-o ;-( 8-O



Recopiez le code de l'image dans la case :

confirmation de votre commentaire




Navigation:
Dermographie : un acte médical qui colore une cicatrice ou un défaut Huile essentielle de myrrhe


A voir dans notre annuaire :
  Rubrique > Apprendre (25 sites)


[Retour au guide Aquadesign]