envoyer la page à un ami Ajouter aux favoris Version imprimable dico de la beauté dico des célébrités dico des marques dico de la musique dico des finances annuaire Web pratique


Tueurs en série : Edward Gein



Sans doutes avez-vous déjà vu les films « Massacre à la tronçonneuse » ou encore « Le Silence des Agneaux », mais vous seriez vous un jour douté que ces chefs d'oeuvre du grand écran ne sont pas entièrement issus de l'imagination d'un grand romancier tel que Thomas Harris ? En effet, si les scènes de canibalisme nous font si froid dans le dos c'est aussi parce qu'elles ont
vraiment eu lieu. Ajoutez à ces deux films le grand « Psychose » de Hitchcock et le point commun apparaît, il se prénomme Edward Gein et fît trembler les Etats-Unis d'Amérique aux alentours des années 50. Né le 27 août 1906, dans l'état du Wisconsin, d'une famille de deux enfants, Ed Gein reçu une éducation très stricte dont les principes étaient déterminés par la mère, religieuse fanatique. Elle interdisait à ses fils et surtout à Ed tout genres de relations avec la gente féminine, prétextant qu'elles étaient des créatures immorales, et sources de tous les pêchés. Tandis que les conflits familiaux allaient de plus belle, Ed nourrît une admiration sans limites pour sa mère, Augusta. A la mort du père en 1940, Ed tenta de se sociabiliser avec le voisinage et entreprit des travaux chez ses voisins, bien que socialement retardé il était considéré comme un homme à tout faire. Après la mystérieuse mort de son frère dans un incendie, Ed se retrouva seul avec sa mère qui cependant mourut peu de temps après suite à une série d'attaques. Seul dans sa ferme du Wisconsin, Ed scella religieusement les pièces les plus utilisées par sa mère et se contentait des faibles revenus que lui apportait ses petits boulots. Délaissé, Ed se plongea dans une solitude profonde, se laissa emporter dans une psychose qui donnait carte blanche à ses fantasmes les plus malsains, avec pour centre d'intérêt, ce dont il avait toujours était privé durant toutes ces années, les femmes. Mêlant les revues ventant les actes nazis, les rites mortuaires et la pornographie, il concrétisa vite ses fantasmes en allant exhumer des femmes du voisinage enterrées récemment. La nécrologie apparut ainsi chez Ed Gein comme le moyen d'assouvir sa soif de sexe, cependant il nia fermement avoir eu tout rapport avec l'un de ces corps, il prit plutôt son plaisir dans le fait de dépecer ces cadavres dont il prenait soin de tanner la peau afin de s'en faire des vêtements et de se mettre « dans la peau » d'une femme. Ed Gein prit soin de garder les têtes des corps qu'il déterrait et les réduisit tout comme les Jivaros d'Amérique du Sud, très vite des rumeurs circulèrent sur les mystérieux objets d'Ed lorsqu'un jeune garçon les aperçu lors d'une visite dans sa ferme. Cependant il ne fut pas prit au sérieux et tout le monde était loin de se douter qu'il pouvait être responsable des inquiétantes disparition entre 1947 et 1957. C'est donc en 1957 qu'il fut arrêté après avoir été aperçu près du magasin de Bernice Worden qui disparût le 16 novembre. C'est alors que commencèrent les macabres découvertes à l'intérieur de la ferme des Gein, dans la pénombre de la demeure s'entreposait tout un tas d'objets et de détritus qui contribuaient à donner une odeur épouvantable à la pièce. La surprise fût de taille lorsque le shérif découvrit, pendu par les pieds à une poutre, le corps de Bernice Worden décapité et éventré et de découvertes en découvertes l'horreur ne faisait que s'accroître chez les policiers. Passons alors en revues quelques objets de la « collection » qu'Ed Gein s'était confectionné, des abat-jour, diverses bols et corbeille en crâne humain, des sexes de femmes desséchés, un dessus de chaise en peau humaine, une ceinture entièrement faite mamelons, des têtes réduites, et enfin, la pièce de sa collection qui faisait sa fierté, un costume complet de peau humaine, comportant de véritables seins de femme (cf. Buffalo Bill dans « le Silence des Agneaux ») . Lors de son arrestation, Ed Gein n'eu aucune difficulté à conter ses macabres aventures, et ce, avec une effroyable froideur, et une grande quiétude. Sans aucune conscience, aucun état d'âme, il ne fit part d'aucun regret concernant ses actes. Jugé mentalement irresponsable il fut enfermé dans un hôpital psychiatrique où il y passa des jours heureux et se montra comme un patient idéal, il mourut le 26 juillet 1984 et fut enterré au cimetière de Plainfield aux côtés de sa mère.

Date de création : 12/12/2005 21:37
Contributions de Chris
Votez cet article :   Très bien    Bien    A revoir


Edward Gein
Edward Gein



tests gratuits
Vous avez un peu de temps ? Amusez-vous avec nos jeux et tests gratuits!


cvs gratuits
Vous recherchez un emploi ? Inspirez vous de nos exemples et modèles de cv gratuit








Il y a 4 commentaires pour cet article :
Le 06/05/2006 à 09:07:29, Michel a écrit :

Encore des frissons en lisant cette news!
Le 30/01/2007 à 18:03:15, maximleto_60 a écrit :

C'est vraiment impressionnant et bizarre comme histoire!!! Des vêtements et toutes sortes de choses faites en peau humaine.Quand on dit que le fiml "the texas chainsaw massacre" est basé sur une histoire vraie,je ne suis pas vraiment d'accord sur cet avis. Moi, je dirais plutôt que le film est INSPIRE d'une une histoire vraie. Car pour moi c'est différent. L'histoire du film n'a ( pratiquement ) rien avoir avec la véritable histoire.Dans le film, la tronçonneuse y est sujete alors qu'il y en a pas dans la vrai histoire. De plus,selon la police, le tueur n'aurait tué que 2 personnes (des femmes). Il n'avait pas de problêmes de peau (alors que c'est ce q'on dit dans le film). Il ne portait pas vraiment de masque en peau humaine( mais si c'était le cas, c'était pour se mettre dans la peau d'une femme, chose dont il fantasmait beaucoup).Et oui,ses victimes n'étaient que des femmes.Et puis,en principe, il ne tuait pas. Il allait dans les cimetieres déterrer les femmes qui étaient mortes récemment. Alors que dans le film ,ce n'était pas le cas. La famille Hewitt (dans le film) est inventée. l'hisoire des jeunes assassinés n'est que purement inventé aussi.Thomas Hewitt (alias Leatherface)ne s'appelait pas comme ça en réalité. Comme vous le savez maintenant c'est bien Ed Gein. Alors sans parler de la corpulance du tueur (dans le film)ni de sa force époustoufante, de son visage défiguré , de son histoire ( dans le film, on raconte qu'il était orphelin et puis adopté par les Hewitt : une famille de fous canibales!! )ni de ses vêtements,on voit( dans le film encore)qu'il est coupé du monde se trouvant presque la plupart de son temps dans sa demeure au sous-sol, alors que réellement il sortait, connaissait pleins de mondes et avait de bons rapports avec les gens, c'était une personne double, etc..... Tout cela n'a rien avoir avec l'authentique histoire. Voila pourquoi je préfère dire INSPIRE que Basé sur une histoire vraie.Car " basé " selon moi est un terme trop fort et inexact pour la vrai histoire. Tandis que " inspiré " est pour moi le terme qui convient car cela veut dire qu'ils ont pris QUELQUE éléments qui se sont vraiment produits dans l'histoire initiale. Exemple: les choses faites en peau humaine et toutes sortes d'autres trucs macabres se trouvant à l'intérieur de la ferme d'Ed Gein. J'aimerais dire qu'en fin de compte, l'inspiration pour le film "The Texas Chainsaw Massacre" vient principalement des porcheries de peaux et d'organes d'humains venant du tueur Ed Gein. Soit, pour ma part j'ai vu le film ( celui réalisé en 2003 avec Jessica Biel ) et même si l' hisoite est très éloignée de la vraie , j'ai beaucoup aimé. C'est pour moi le meilleur des fimls d'horreur que j'ai vu à présent. C'est un film d'horreur comme on en fait plus. J'adore l'envers du décors, l'ambiance, l'histoire, les acteurs et tout et tout. Franchement. Et j'ai hâte d'aller voir au cinéma le deuxième films intitulé " The Texas Chainsaw Massacre:The Beginning " où on parle un peu plus des origines de l'hisoite (de la fausse, bien enttendu) . J'ai vu la bande-annonce du film et ça m'emballe beaucoup!Il sort très bientôt: le mercredi,7 février 2007.je suis un grand fan de ce film. J'aimerais aller le voir le jour de sa sortie au cinema.Yes! (ps: je sais, mon commentaire est super long!!!)
Le 15/07/2007 à 22:03:25, pierre a écrit :

incroyable, Edward Gein est vraiment un malade! 8-O très bon article!
Le 27/09/2007 à 17:48:38, mana 59 a écrit :

Il y a un moment déjà que je connais l'histoire d'Ed Gein le boucher et quand je regarde le Silence des Agneaux je ne peux pas m'empêcher de penser à la folie d'Ed Gein. Il y a pas mal de vidéo sur les serial killers qui tournent sur internet où on peut en apprendre un peu plus sur la vie d' Ed Gein.



Nom ou pseudo :

Commentaire : (les commentaires abrégés en SMS seront supprimés)
Vos commentaires sont soumis à modération. Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

:-) ;-) :-/ :-| LOL :-D :( :-C 8-) :-o ;-( 8-O



Recopiez le code de l'image dans la case :

confirmation de votre commentaire




Navigation:
Le must du high tech et le top du numérique. Prévenir et guérir les hémorroïdes sans tabous


A voir dans notre annuaire :
  Rubrique > Web pratique (2364 sites)


[Retour au guide Aquadesign]