envoyer la page à un ami Ajouter aux favoris Version imprimable dico de la beauté dico des célébrités dico des marques dico de la musique dico des finances annuaire Santé


Névralgie : causes, formes, symptômes et traitements.



Des douleurs fréquentes et intenses pendant quelques secondes voire quelques minutes, au niveau du visage ? Voilà les principaux symptômes d'une névralgie ! Qu'elles soient spontanées ou à l'issu d'un mouvement facial, les manifestations d'une névralgie sont souvent comparables à un déchirement ou une contraction du fait de l'intensité des douleurs perçue par le sujet et
s'avérant insupportables. Mais, quelles en sont les causes ? Les causes d'une névralgie sont liées à une altération ou une inflammation d'un nerf sensitif : le nerf trijumeau. Le nerf trijumeau est la cinquième paire de nerfs crâniens, sectionné en trois branches au niveau d'un ganglion nerveux appelé le «ganglion de Gasser» : une, située au niveau du front, une, située dans la région du nez et enfin, une branche située au niveau de la mâchoire. Mais attention, la névralgie ne doit pas être confondue à des maux tels que la sinusite, le mal de tête, une douleur dentaire, une artérite temporale de Horton ou tout simplement un zona ophtalmique ... Raison pour laquelle, il est bien nécessaire d'énoncer les différentes formes et les manifestations d'une névralgie. Appelée névralgie du trijumeau (en raison de l'atteinte de la sensibilité du nerf trijumeau), ce type de névralgie se caractérise par des douleurs et des troubles de la sensibilité d'une moitié du visage. Très souvent, la névralgie du trijumeau se déclenche suite à diverses maladies qu'on l'on définira de «névralgies symptomatiques» dont la sclérose en plaques, les tumeurs neurologiques ou alors ceux de la région bucco-dentaire (ORL et les infections s'y rapportant), des anomalies des vaisseaux situés sur le parcours du nerf trijumeau ... Pour ne citer que ceux-là. De ce fait, l'on parlera pour différencier les différentes formes de névralgie en raison de leurs causes de, «névralgie faciale essentielle» (dont on ne connaît pas les causes) touchant essentiellement les adultes. La névralgie faciale essentielle est comparable à des décharges électriques d'une grande intensité au niveau du visage (nez, front ou mâchoire) et se perçoit de manière discontinue par le sujet. Il est aussi essentiel de noter que la névralgie faciale essentielle peut être provoquée par le simple attouchement d'une zone cutanée très localisée : c'est la «zone gâchette» encore appelée «trigger zone». Quant à la névralgie faciale liée à des maladies, elle peut toucher une ou plusieurs régions du visage provoquant des troubles de la sensibilité ou de la motricité incessants du visage et ce, de manière prolongée. Par contre ici, on note l'absence de la «zone gachette». Entre autre, l'on parlera de la névralgie pudendale qui est un trouble d'origine nerveuse affectant un nerf situé dans une région profonde de la fesse : c'est le nerf «pudendal», ou encore appelé le nerf «honteux interne» localisé au niveau de la zone pelvienne et donc, bien entendu, les régions les plus intimes du corps. Cette forme de névralgie est très souvent méconnue et même parfois confondue à une prostatite chronique abactérienne, une mycose vaginale ... Cependant quels peuvent en être les traitements adaptés ? Pour certains, comme traitements contre la névralgie, l'on retiendra les bienfaits de l'acupuncture. Par contre, la prescription d'antalgiques ordinaires n'est pas d'une grande utilité. Mais, un analgésique atypique (carbamazépine qui est un médicament antiépileptique), peut s'avérer efficace contre les crises. C'est pourquoi, lorsque certains traitements médicaux ne parviennent pas à soulager le patient, une intervention chirurgicale peut être indiquée : il peut s'agir notamment de la «thermocoagulation du ganglion de Gasser» ou alors, une intervention chirurgicale appelée «technique de Jennetta» : elle touche la partie arrière du crâne et vise à dissocier les vaisseaux pulsatiles de la racine altérée du nerf trijumeau. Ce traitement traite les douleurs de façon absolue, sans compromettre la sensibilité de la face et en préservant le réflexe cornéen. On peut aussi faire appel à une stéréotaxie dans le cas où, aucune intervention chirurgicale n'a eu d'effet positif jusque là. Cette intervention permet d'atteindre une région profonde de l'encéphale en introduisant une aiguille en vue d'y injecter d'un produit chimique. N'omettons pas que, la décompression du nerf peut être proposée et ce, grâce à une intervention neurochirurgicale, en cas de compression avérée par l'IRM et l'angio-IRM.

Date de création : 11/10/2006 10:06
Contributions de Chris
Votez cet article :   Très bien    Bien    A revoir


Névralgie
Névralgie


Il y a environ 6 mois, Aquadesign publiait cet article :

Starsailor le quatuor anglais, en pleine ascension



tests gratuits
Vous avez un peu de temps ? Amusez-vous avec nos jeux et tests gratuits!


cvs gratuits
Vous recherchez un emploi ? Inspirez vous de nos exemples et modèles de cv gratuit








Il y a 4 commentaires pour cet article :
Le 05/01/2007 à 17:17:59, mamie a écrit :

Bonjour, J'ai trouvée l'article très juste souffrant de névralgie du trijumeau dûe à la polyomélite au niveau du visage. Depuis presque 10ans la carmabazépine faisait effet mais cette année on a dû ajouter un calmant la douleur étant trop forte. Merci
Le 01/10/2007 à 20:24:37, jacoub2007 a écrit :

salut peut-on soigner la névralgie? si oui comment ? car j'en souffre
Le 10/08/2007 à 19:12:28, sylvie a écrit :

bonsoir je souffre de névralgies depuis 2 ans maintenant c'est tous les jours, de plus j'ai mal aux dents et j'ai une haleine horrible, j'ai pris des calmants avec mon traitement ça ne passe pas. que faire? merci
Le 13/08/2007 à 21:32:36, aminer a écrit :

je souffre de névralgies et c'est très douloureux !



Nom ou pseudo :

Commentaire : (les commentaires abrégés en SMS seront supprimés)
Vos commentaires sont soumis à modération. Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

:-) ;-) :-/ :-| LOL :-D :( :-C 8-) :-o ;-( 8-O



Recopiez le code de l'image dans la case :

confirmation de votre commentaire




Navigation:
Implants de cheveux : pour cacher la calvitie Les infections nosocomiales, c'est quoi ?


A voir dans notre annuaire :
  Rubrique > Santé (3240 sites)
  Rubrique > Information santé (85 sites)


[Retour au guide Aquadesign]