envoyer la page à un ami Ajouter aux favoris Version imprimable dico de la beauté dico des célébrités dico des marques dico de la musique dico des finances annuaire Santé


Hypertrophie mammaire : des seins trop gros et trop lourds



L'hypertrophie mammaire peut se définir comme étant une poitrine plus forte que la normale. Encore faut-il s'entendre sur le terme « normal » car cette notion est relativement subjective. Cela dit, c'est la patiente elle-même qui pourra dire qu'elle souffre d'hypertrophie mammaire quand elle ressent une réelle gêne dans la vie
de tous les jours. Il y a différents degrés d'hypertrophie mammaire allant des seins un peu trop développés jusqu'aux seins énormes et véritablement handicapants : on parle alors de gigantomastie. Généralement, l'hypertrophie mammaire s'accompagne d'une ptôse (ou affaissement des seins) due à la pesanteur. Bien souvent aussi, la patiente souffre de problèmes de colonne vertébrale car le poids des seins est souvent lourd à porter. Elle aura tendance à se pencher en avant et à avoir les épaules rentrées, ce qui peut provoquer, à terme, une cyphose dorsale et des douleurs cervicales. Bien sûr, il peut s'agir d'obésité et dans ce cas le problème est d'ordre général. Mais dans le cas d'une hypertrophie mammaire disproportionnée par rapport au reste du corps, la solution est évidemment chirurgicale. Bien sûr, l'âge est à prendre en compte : on considère que le développement des seins est achevé vers 16 ans. Une opération avant la fin de la période de puberté est fortement déconseillée, d'ailleurs aucun chirurgien-plasticien sérieux n'accepterait de pratiquer une réduction chirurgicale des seins dans ces conditions. De même, il faut savoir qu'après 40 ans, la peau est moins élastique, la cicatrisation sera donc plus longue. Comment se déroule une plastie mammaire de réduction ? On procède d'abord à une mammographie pour évaluer l'importance de la graisse et de la glande mammaire à ôter. Un bilan clinique général est établi pour éviter au maximum les risques liés à l'anesthésie générale. La contraception orale doit être arrêtée au minimum un mois avant l'intervention. Celle-ci est pratiquée sous anesthésie générale et dure environ 3 h. En fin d'opération, le chirurgien pose des drains et un pansement compressif. La patiente reste hospitalisée trois ou quatre jours. Par la suite, un soutien-gorge de maintien sans armatures doit être porté jour et nuit pendant 8 semaines. Bon à savoir : la plastie mammaire de réduction pour hypertrophie est prise en charge par la sécurité sociale. Il faut savoir que les cicatrices verticales ou en T inversé, laissées par cet acte chirurgical peuvent être importantes. Elles s'estompent avec le temps sans jamais disparaître et ne doivent pas être exposées au soleil pendant plusieurs mois. Leur aspect est variable et dépend de nombreux facteurs (masse enlevée, élasticité de la peau, etc...). Le chirurgien doit vous prévenir que l'aspect des seins sera très laid pendant quelques semaines, alors surtout pas d'affolement ! Certaines complications peuvent advenir (hématome, suppurations, gonflement, ecchymoses, aréoles des mamelons déformées, perte momentanée de sensibilité, petits kystes...). Votre médecin vous suivra dans tous les cas et proposera la solution adéquate. Après l'opération, les fils sont enlevés progressivement jusqu'à 3 semaines et des contrôles sont effectués périodiquement. Porter des charges lourdes est déconseillé et le sport est interdit pendant deux mois. De même, il faut attendre un an avant d'être enceinte. Bon, tout cela peut paraître bien contraignant mais de nombreuses femmes souffrant d'hypertrophie mammaire ont véritablement vu leur vie changer après une plastie mammaire de réduction.

Date de création : 11/10/2006 10:16
Contributions de Chris
Votez cet article :   Très bien    Bien    A revoir


Hypertrophie
Hypertrophie


Il y a environ 6 mois, Aquadesign publiait cet article :

Starsailor le quatuor anglais, en pleine ascension



tests gratuits
Vous avez un peu de temps ? Amusez-vous avec nos jeux et tests gratuits!


cvs gratuits
Vous recherchez un emploi ? Inspirez vous de nos exemples et modèles de cv gratuit








Il y a 2 commentaires pour cet article :
Le 01/10/2007 à 17:15:59, michele626 a écrit :

salut, juste pour vous poser une question , savoir si on souffre après l'opération car je me fait opérer au mois de décembre et je stress déjà , merci de me répondre sincères salutations mimi
Le 06/12/2007 à 15:57:07, laet21 a écrit :

coucou MICHEL626 je viens de me faire fair une hypertrophie mammaire et je vous promets qu'il n'y à 0douleur que se soit juste après l'opération ou pendant le séjour en clinique et même de retou à la maison tous ce passe vraiment trés bien et je vous promet que je n'ai pas mal du tout et pourtant Dieu sait que je suis douillette!!!bon courage et ne vous inquiètez pas.Laetitia ;-)



Nom ou pseudo :

Commentaire : (les commentaires abrégés en SMS seront supprimés)
Vos commentaires sont soumis à modération. Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

:-) ;-) :-/ :-| LOL :-D :( :-C 8-) :-o ;-( 8-O



Recopiez le code de l'image dans la case :

confirmation de votre commentaire




Navigation:
Les infections nosocomiales, c'est quoi ? Lifting cervico-facial : rajeunir et embellir le visage et le cou


A voir dans notre annuaire :
  Rubrique > Chirurgie esthétique et plastique (132 sites)
  Rubrique > Information santé (85 sites)
  Rubrique > Actualité médicale (49 sites)
  Rubrique > Chirurgie (46 sites)


[Retour au guide Aquadesign]