envoyer la page à un ami Ajouter aux favoris Version imprimable dico de la beauté dico des célébrités dico des marques dico de la musique dico des finances annuaire Beauté


Huile essentielle de romarin



Avec la lavande, le romarin est certainement la plante de la famille des labiées qui importe le plus en aromathérapie. Poussant sous forme de buisson et à l'état sauvage dans toute l'Europe, il possède des aiguilles vert
argenté et des fleurs bleu pâle. Le romarin prospère tout particulièrement en bord de mer, ce à quoi il doit son nom d'ailleurs, puisque rosmarinus signifie rosée de mer, il pousse spontanément sur tout le pourtour méditerranéen. Le romarin est l'une des premières plantes qui fut utilisée en médecine, dans le même temps il servit également en cuisine et pour le rite religieux. Dans la Grèce antique, les paysans qui ne pouvaient pas se procurer d'encens avaient recours au romarin, qu'ils faisaient brûler en brindilles sur leurs autels ; c'est ainsi qu'il a été surnommé buisson à encens. Le Romarin était aussi considéré comme une plante sacrée, et on a même retrouvé des traces de romarin dans les tombeaux de l'Egypte ancienne. L'odeur du romarin s'apparente d'ailleurs quelque peu à celle de l'encens. Au Moyen âge le romarin était utilisé pour enfumer les démons durant les exorcismes, et l'on perdura par la suite à le brûler dans la chambre des malades durant bon nombre de siècles. En France, le romarin fut brûler durant de nombreuses années dans les salles des hôpitaux, cette pratique perdura même jusqu'au siècle dernier, et pour la petite histoire, cette méthode fut abandonnée au moment même ou la recherche prouvait ses propriétés antiseptiques. Grâce à cette forte action antiseptique, le romarin a la capacité de retarder, voire d'empêcher la viande de putréfier, cependant il nous est impossible de savoir s'il a été utilisé en premier lieu en cuisine pour son arôme ou pour allonger la conservation de la viande ; en effet à l'époque il n'y avait pas encore de réfrigération ou quelques moyens que ce soit pour garantir la fraîcheur de la viande sous les climat chaud. L'huile essentielle de romarin se distille à partir des sommités fleuries ou des aiguilles ; il existe aussi une huile de qualité inférieure qui est extraite de la plante en entier. A l'instar du thym, la composition du romarin peut varier, mais en général, l'huile essentielle de romarin contient du camphre, du bornéol, du pinène et du cineol. Il arrive que certains romarins sauvages contiennent en principal composants du cinéol et du pinène ; un chémotype de romarin contient quant à lui principalement de la verbérone. L'huile essentielle de romarin est stimulante, elle est à la fois chaude et pénétrante tant par son odeur que par ses effets. Elle est un stimulant certain sur le système nerveux central, elle peut donc être employée à juste titre pour soulager la perte ou la réduction de certaines fonctions, comme l'odorat ou encore lorsque les nerfs sensoriels ont été affectés ; elle peut aussi s'employer pour soulager certains types de problèmes d'élocution et aussi pour la paralysie temporaire lorsque les nerfs moteurs sont affectés. Il est bien évident qu'au cas où les cellules nerveuses ont été endommagées de façon permanente, la paralysie est irréversible. L'huile essentielle de romarin excelle en tant que stimulant cérébral, elle est très bonne en particulier pour la mémoire ; en effet, en inhalant quelques gouttes de cette huile, l'on ressent l'impression d'une grande clarté mentale. En touchant les tempes et les narines avec 2 à 3 gouttes, l'on traite efficacement les maladies citées précédemment, mais l'on peut aussi traiter de manière incroyables les troubles internes ; il convient cependant de l'utiliser avec prudence et par petite quantité car l'huile essentielle de romarin est très pénétrante et se diffuse très rapidement. Comme elle a une bonne capacité de pénétration, cela rend particulièrement précieuse pour soigner les problèmes respiratoires ; elle est donc d'une grande utilité pour les traitements des rhumes, catarrhes, asthme et autres sinusites. Dans ce cas de figure, en l'utilisant en inhalation elle est capable de nettoyer la tête, et cette capacité fonctionne aussi bien sur le plan mental que physique. Le chémotype verbénone du romarin a encore une efficacité plus redoutable que le romarin standard pour enrayer un catarrhe. Ce chémotype étant en plus moins stimulant, surtout sur le mental, cela permet de l'employer le soir ; il convient tout de même de le diluer fortement si on l'utilise en bain, car c'est un potentiel irritant cutané. Il est aussi de mise de dire que l'huile essentielle de romarin soulage les maladies qui rongent, en effet en combinaison à ses effets connus sur le système nerveux central, il semblerait qu'elle soit potentiellement bienfaitrice sur les maladies dégénératives comme la sclérose en plaque ; il convient tout de même de rester prudent quant à ses possibles bienfaits sur de tels maladies graves car ceci n'est encore que spéculation, même si il y a eu une amélioration certaine surtout sur la douleur qui a été apportée par un traitement à l'aromathérapie sur ce type de maladie. Lorsque que l'on emploie l'huile essentielle de romarin, il faut rester prudent, car dans certains cas elle peut provoquer des crises d'épilepsie, ou parfois même des empoisonnements. Cependant, il est à noter qu'elle puisse être utilisé en très faibles quantités pour traiter l'épilepsie ; l'on peut faire un certain rapprochement avec l'homéopathie : une substance en grandes quantités peut provoquer un symptôme et en faibles quantités traiter ce même symptôme. L'huile essentielle de romarin tonifie le coeur, le foie et la vésicule biliaire tout en contribuant à abaisser le taux de cholestérol dans le sang. L'on peut dire d'elle, qu'elle est la meilleure amie du cadre dynamique de plus de 45 ans, ceci à condition toutefois qu'il respecte une hygiène de vie et une alimentation équilibrée. Très bon analgésique, elle n'a toutefois pas les effets sédatifs de nombreuses autres huiles antalgiques ; elle peut donc s'utiliser pour soulager les rhumatismes et l'arthrite. En massage, c'est une excellente huile pour masser les muscles fatigués, raides et surmenés. Elle s'emploie aussi en association avec l'huile essentielle de lavande et l'huile essentielle de marjolaine pour le massage après l'entraînement ou la compétition. L'huile essentielle de romarin s'utilise aussi pour les soins cutanés et les soins des cheveux, elle rentre dans la composition de la véritable Eau de Cologne et de l'eau de Hongrie. Elle est recommandée en rinçage des cheveux foncés et en friction du cuir chevelu, elle aide alors à stopper les chutes de cheveux importantes tout en revigorant les cheveux ternes.

Date de création : 12/10/2006 19:29
Contributions de Olive
Votez cet article :   Très bien    Bien    A revoir




Il y a environ 6 mois, Aquadesign publiait cet article :

Cultivez vos fraisiers et Mangez des fraises !



tests gratuits
Vous avez un peu de temps ? Amusez-vous avec nos jeux et tests gratuits!


cvs gratuits
Vous recherchez un emploi ? Inspirez vous de nos exemples et modèles de cv gratuit








Il y a aucun commentaire pour cet article :



Nom ou pseudo :

Commentaire : (les commentaires abrégés en SMS seront supprimés)
Vos commentaires sont soumis à modération. Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

:-) ;-) :-/ :-| LOL :-D :( :-C 8-) :-o ;-( 8-O



Recopiez le code de l'image dans la case :

confirmation de votre commentaire




Navigation:
Huile essentielle de ravensara Tribal King et Hey girl


A voir dans notre annuaire :
  Rubrique > Bien-Etre (245 sites)
  Rubrique > Plantes médicinales (40 sites)
  Rubrique > Naturopathie (36 sites)
  Rubrique > Aromathérapie (27 sites)


[Retour au guide Aquadesign]