envoyer la page à un ami Ajouter aux favoris Version imprimable dico de la beauté dico des célébrités dico des marques dico de la musique dico des finances annuaire Santé


Réduction mammaire, une intervention chirurgicale pour diminuer les seins



On emploie la réduction chirurgicale en cas d'hypertrophie mammaire. Il faut savoir que bien sûr, la normalité dans ce cas est subjective. Cependant, on considère qu'il y a hypertrophie mammaire quand un sein a un volume supérieur à 400 cm3. C'est vraiment à partir de 600 cm3 qu'il s'agit d'une véritable pathologie. Dans ce cas, ce volume trop gros peut entraîner des problèmes
psychologiques mais également physiques avec notamment des douleurs dorsales. En général, l'hypertrophie mammaire est alors accompagnée d'une ptose, c'est-à-dire d'un affaissement du sein. Pour procéder à une réduction mammaire, il faut savoir que le sein est constitué d'une glande enveloppée d'un tissu conjonctif, le tout étant entouré d'un tissu graisseux qui peut parfois représenter près de 80 % du volume total du sein. Les canaux galactophores parcourent le sein pour permettre au lait d'être acheminé vers le mamelon. Quand il y a vraiment hypertrophie, la réduction mammaire est pratiquée en hôpital public et est prise en charge par la Sécurité Sociale. L'opération doit prévoir d'enlever au moins 300 grammes par sein. La réduction mammaire enlève l'excès de graisse ainsi qu'une partie du tissu glandulaire et la peau en excédent. Aréole et mamelon sont ensuite déplacés pour être recentrés. Il faut prévoir un arrêt de Travail de quelques semaines et s'interdire de porter des charges lourdes ou de pratiquer du sport pendant au moins deux mois après l'intervention. Après l'intervention de réduction mammaire, on peut observer un gonflement et des ecchymoses : c'est tout à fait normal. Il existe parfois des complications comme un important hématome (ce qui demande une nouvelle opération) ou de petits kystes qui disparaissent le plus souvent spontanément. Les aréoles peuvent être abîmées et nécessiteront une intervention. Après la réduction mammaire, il est fortement déconseillé de tomber enceinte à cause des bouleversements hormonaux qui vont modifier les seins. Il faut savoir que l'allaitement devient presque impossible car des canaux galactophores auront pu être coupés lors de la réduction des seins. Enfin, méfiez-vous des tours opérators qui vous proposent des voyages esthétiques en Tunisie ou au Maroc, alliant dépaysement et opération esthétique. Si les prix sont moins chers qu'en France, les conditions d'opérations ne sont guère aussi fiables même si parfois des diplômes médicaux français sont mis bien en vue dans ces cliniques esthétiques. C'est surtout le suivi post-opératoire qui pose problème car en cas de complication, vous devrez reprendre un billet d'avion ou... Vous adresser à un hôpital français pour réparer les dégâts !

Date de création : 23/10/2006 17:39
Contributions de Chris
Votez cet article :   Très bien    Bien    A revoir


Réduction mammaire
Réduction mammaire


Il y a environ 6 mois, Aquadesign publiait cet article :

Petites astuces écologiques pour éradiquer les fourmis



tests gratuits
Vous avez un peu de temps ? Amusez-vous avec nos jeux et tests gratuits!


cvs gratuits
Vous recherchez un emploi ? Inspirez vous de nos exemples et modèles de cv gratuit








Il y a un commentaire pour cet article :
Le 30/08/2007 à 04:34:49, fnatz a écrit :

Est-ce que à mon age, 59 ans, je peux faire une chirurgie des seins? ( pose mammaire )



Nom ou pseudo :

Commentaire : (les commentaires abrégés en SMS seront supprimés)
Vos commentaires sont soumis à modération. Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

:-) ;-) :-/ :-| LOL :-D :( :-C 8-) :-o ;-( 8-O



Recopiez le code de l'image dans la case :

confirmation de votre commentaire




Navigation:
Traitement des varicosités : la sclérothérapie Dick Rivers et les Chats Sauvages


A voir dans notre annuaire :
  Rubrique > Chirurgie esthétique et plastique (132 sites)
  Rubrique > Prothèses mammaires (5 sites)


[Retour au guide Aquadesign]