envoyer la page à un ami Ajouter aux favoris Version imprimable dico de la beauté dico des célébrités dico des marques dico de la musique dico des finances annuaire Musique


L’Olympia, la salle de spectacles mythique de Paris



Le music-hall le plus vieux de Paris se situe au 28, bd des Capucines dans le IXe arrondissement, dans le quartier de l'Opéra. Cette salle a été créée en 1888 par Joseph Oller sur un petit terrain vague et a ouvert ses portes sous le nom de « Montagnes russes » en 1889. Appelé plus tard « l'Olympia » en 1893, ce music-hall
légendaire est reconnaissable entre tous grâce à ses immenses lettres rouges. C'est d'ailleurs Joseph Oller qui a inventé le terme music-hall. A l'époque, l'Olympia accueillait des chanteurs et des danseurs mais aussi des cirques, des ballets et même des opérettes. La première vedette à s'y produire fut « La Goulue », chanteuse et danseuse de cancan populaire qui avait pour habitude de vider les verres des clients en soulevant ses jupons. La suivirent Mistinguett, Fréhel, Joséphine Baker ou encore Yvonne Printemps, (l'épouse de Sacha Guitry puis de Pierre Fresnay). En 1898, la salle est reprise par les frères Isola et des attractions du monde entier sont produites (l'écrivain Colette y fera du mime entièrement nue !). Jusqu'en 1914, la salle est reprise par Jacques Charles qui transforme l'Olympia en temple de la revue musicale. La crise économique de 1929 provoque la fin des spectacles et Jacques Haïk, fondateur du Grand Rex, rachète l'Olympia, le fait entièrement reconstruire pour servir de cinéma en le nommant « Olympia théâtre Jacques Haïk ». Pendant la seconde guerre mondiale, la salle sert parfois de refuge pour les soldats. En 1952, après des travaux de sonorisation, Bruno Coquatrix est engagé en tant que directeur. La première grande vedette qu'il lança fut Gilbert Bécaud. Près de 40 ans plus tard, l'Olympia est menacé de destruction pour être transformé en parking, mais heureusement, Jack Lang, Ministre de la Culture, le classe au patrimoine culturel en 1993 : deux ans de travaux sont nécessaires pour réaliser la copie parfaite de la façade du vieux Music-hall, ainsi que le faste de son intérieur rouge. En 2001, la salle de spectacles est rachetée par Universal Musique qui fait toujours se produire des vedettes de renom. On ne peut pas oublier tous ces grands chanteurs, excepté Serge Gainsbourg, qui se sont produits à l'Olympia : Edith Piaf, Gilbert Bécaud, Georges Brassens, Jacques Brel qui y fit ses adieux en octobre 1966, Barbara, Léo Ferré, Yves Montand, Dalida... Sans compter Henri Salvador, Sheila, Sardou, Véronique Sanson, Vanessa Paradis... Et sans oublier non plus celui qui a lancé le twist en France, Johnny Hallyday qui donnera 25 concerts bénévolement en 1973 pour relancer la salle mythique qui avait lancé sa carrière en 1961..., Car il faut le dire, chanter à l'Olympia est désormais un passage obligé pour tout artiste qui désire entreprendre une grande carrière en France !

Date de création : 07/11/2006 10:49
Contributions de Chris
Votez cet article :   Très bien    Bien    A revoir


Olympia
Olympia


Il y a environ 6 mois, Aquadesign publiait cet article :

Charles Baudelaire, grand poéte français



tests gratuits
Vous avez un peu de temps ? Amusez-vous avec nos jeux et tests gratuits!


cvs gratuits
Vous recherchez un emploi ? Inspirez vous de nos exemples et modèles de cv gratuit








Il y a aucun commentaire pour cet article :



Nom ou pseudo :

Commentaire : (les commentaires abrégés en SMS seront supprimés)
Vos commentaires sont soumis à modération. Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

:-) ;-) :-/ :-| LOL :-D :( :-C 8-) :-o ;-( 8-O



Recopiez le code de l'image dans la case :

confirmation de votre commentaire




Navigation:
Françoise Sagan, une romancière consumée par la vie Kookaï : «de la maille pour les filles» à tout prix !


A voir dans notre annuaire :
  Rubrique > Agenda des concerts (76 sites)
  Rubrique > Réservation de tickets (43 sites)
  Rubrique > Organisateurs et salles de spectacles (39 sites)


[Retour au guide Aquadesign]