envoyer la page à un ami Ajouter aux favoris Version imprimable dico de la beauté dico des célébrités dico des marques dico de la musique dico des finances annuaire Musique


Edith Piaf, une vie tragique dans l’immensité d’une gloire mondiale.



Edith Giovanna Gassion, plus communément « Edith Piaf », est née rue de Belleville à Paris le 19 décembre 1915... Déjà, la Môme Piaf a tout pour grandir en artiste : son père est contorsionniste, et sa mère chanteuse de rue ! Adolescente, elle décide de prendre sa vie en main, et quitte sa
famille. Elle rencontre Louis Dupont en 1932, « P'tit Louis », et a un enfant de lui, rapidement enlevé à elle par une méningite foudroyante...C'est le début d'une longue saga de drames qui poursuivra sans cesse le succès immense d'Edith Piaf. Ils se séparent, et Piaf continue à chanter de rue en rue. Au hasard d'un boulevard, elle rencontre Louis Leplée qui dirige l'un des plus grand cabaret- spectacle de Paris, le Gerny's... Sa petite taille et sa voix extraordinaire la font rapidement s'appeler « la Môme Piaf », surnom trouvé par son ami Louis. Edith était lancée : elle fait un succès dans les salles de Louis Leplée, et enregistre son premier disque en 1935. Mais son passé de bohême la rattrape : Leplée est bientôt assassiné, et Edith s'avère proche, trop proche de la bande de son agresseur... Accusée, Edith voit pointer devant son nez la misère d'où elle sortait, et elle doit se rabattre sur des cabarets miteux pour faire la seule chose qu'elle aime : chanter. Elle rencontre bientôt le compositeur Raymond Asso, qui écrira pour elle « Mon légionnaire » et devient rapidement son amant. Sa carrière suit son cours, et Edith Piaf connaît enfin le succès, mais ne tarde pas à se séparer de Raymond. Lors d'une tournée à New- York, elle voit en Marcel Cerdan un amour enfin possible...La « malédiction Piaf » continue, et celui-ci meurt en 1949 dans un tragique accident d'avion. Edith Piaf, à la santé déjà fragile, se trouve de dangereuses affinités avec la morphine et tombe dans la drogue. C'est en 1951 qu'elle trouve pour confident le jeune et alors inconnu Charles Aznavour, son secrétaire- chauffeur- homme à tout faire. Déjà auteur compositeur, il devra tout à cette femme qui le lancera plus tard sous les feux de la scène. Elle est célèbre dans le monde entier, et l' Amérique est folle de ce petit bout de frenchie : elle fait un triomphe au Carnegie Hall à New- York en 1956.Piaf commence en 1953 une cure de désintoxication, pour reprendre aussitôt une tournée à travers le monde... Elle lance bientôt Georges Moustaki dans la chanson, qui deviendra inévitablement son nouvel amant, et avec qui elle écrira « Milord», qui connaîtra un succès immense. Les deux amoureux croisent la mort sur une mauvaise route en 1958 : la Môme Piaf est traumatisée et s'enlise un peu plus dans la drogue qui lentement la consume. Elle s'effondre sur scène, épuisée, en 1959 à New York. Vaguement guérie après de nombreuses opérations, Piaf n'en démord pas et continue les tournées, les concerts, qui semblent les seuls réconforts dans cette vie qui lui refuse le bonheur. C'est Théo Sarapo qui s'empare ensuite de son coeur... Lui est chanteur, de 20 ans son cadet, il pourrait être son fils. Elle est alors malade, épuisée, essoufflée, droguée par la morphine dont elle ne peut plus se passer. Elle le sait, mais l'épouse en octobre 1962.Ils chanteront à deux "A quoi ça sert l'amour", élan d'espoir ou requiem désabusé... Edith Piaf meurt le 10 octobre 1963 Plascassier, commune de Grasse, dans les Alpes-Maritimes. Son corps est transféré dans la quasi- confidentialité vers Paris, et la presse ne sait que le lendemain que la France a perdu son rossignol chéri, sa Môme des rues. Sa mort n'est donc annoncée que le 11 octobre : le même jour, Jean- Cocteau la rejoint, elle son amie de toujours, peut-être a-t-on beaucoup dit à l'annonce de la triste nouvelle. Ses funérailles font se réunir une foule extraordinaire devant sa petite sépulture du Père Lachaise : le Monde entier est en deuil. Edith Piaf continue à nous entraîner avec des airs populaires que nous connaissons tous, et qui rassemblent encore toutes les générations. Sa franchise, sa simplicité, l'amour qui émanait d'elle et son destin tragique laissent derrière elle une voix hors du commun qui aura propulsée sur les devants de la scène de nombreuses célébrités. La Môme Piaf nous manque...

Date de création : 07/11/2006 23:41
Contributions de Ludovic
Votez cet article :   Très bien    Bien    A revoir


Edith Piaf
Edith Piaf


Il y a environ 6 mois, Aquadesign publiait cet article :

La vie des insectes selon Fabre Jean-Henry



tests gratuits
Vous avez un peu de temps ? Amusez-vous avec nos jeux et tests gratuits!


cvs gratuits
Vous recherchez un emploi ? Inspirez vous de nos exemples et modèles de cv gratuit








Il y a aucun commentaire pour cet article :



Nom ou pseudo :

Commentaire : (les commentaires abrégés en SMS seront supprimés)
Vos commentaires sont soumis à modération. Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

:-) ;-) :-/ :-| LOL :-D :( :-C 8-) :-o ;-( 8-O



Recopiez le code de l'image dans la case :

confirmation de votre commentaire




Navigation:
Yves Montand : à bicyclette ! Emil Zatopek, la locomotive inusable de la Tchécoslovaquie


A voir dans notre annuaire :
  Rubrique > Musique (3238 sites)
  Rubrique > Variété française (209 sites)


[Retour au guide Aquadesign]