envoyer la page à un ami Ajouter aux favoris Version imprimable dico de la beauté dico des célébrités dico des marques dico de la musique dico des finances annuaire Livres


Colette, de la sage provinciale à la femme libérée d’un Saint Trop’ brillant sans paillettes



Née de l'union de Sidonie Landoy et du Capitaine Colette, Sidonie Gabrielle Colette voit le jour le 28 Janvier 1873 à Saint- Sauveur en Puisaye, dans l' Yonne... C'est de sa région et de son enfance à la campagne qu'elle tire son amour de la nature en général et des animaux en particulier, animaux qu'elle comprend presque d'instinct. Elle rencontre à 20 ans « Willy », en fait
Henri Gauthier-Villars, un écrivain alors à la mode et de 14 ans plus âgé. C'est sous le nom de Gauthier- Villars que Colette publie ses premières oeuvres qu'elle rédige avec lui. Le couple publie ainsi la très fameuse série des "Claudine" : "Claudine à l'école", "Claudine à Paris", "Claudine en ménage", "Claudine s'en va". Colette entre vraiment sur la scène littéraire sous son propre nom en 1904 avec « Dialogue de Bêtes ». Son départ dans cette nouvelle vie est aussi celui de son divorce, prononcé en 1906. Cette rupture est à la source de « La retraite sentimentale », oeuvre publiée en 1907. Elle ne ressort pas indemne de ce premier faux pas amoureux, et mène une vie éprouvante en tant que pantomime dans un cabaret. C'est malgré tout cette expérience en Music-hall qui lui fera reprendre goût à une vie qu'elle adore : Colette s'affirme et retrouve sa paisibilité d'antan. Pendant la période de l'avant-guerre, Colette écrit sur la solitude : ainsi sont publiés « Les Vrilles de la Vigne », « La Vagabonde », « L'Entrave »... En 1912, elle croise le chemin d'Henry de Jouvenel, homme Politique de l'époque, et se marie avec lui en 1912. Un an plus tard naît de leur amour Bel-Gazou, leur fille... La Première Guerre Mondiale ne bouleverse pas l'activité littéraire de Colette, qui publie ainsi dans de nombreux journaux, tels que "le Matin", "le Figaro", "La Vie Parisienne", qui se remplissent de ses articles brillants, de ses chroniques et critiques de théâtre. On retrouvera plus tard les textes publiés alors dans plusieurs recueils : « Dans la Foule », « Heures longues » et « Aventures quotidiennes ». La Grande Guerre terminée, elle met à profit son expérience ratée du mariage, de sa vie, de ses espoirs d'amour, mais aussi de la nature, pour les incorporer dans ses romans. On y retrouvera un contenu plus psychologique dans « Chéri », « la Fin de Chéri », mais aussi le thème de l'aventure du couple avec « le Blé en Herbe », ou encore sur l'adolescence avec « La Chatte » et « Duo ». Elle travaille ensuite sur les thèmes de la jalousie avec « la Naissance du Jour ». Colette découvre le climat de la Méditerranée à 34 ans lors d'une tournée où elle est actrice dans une pièce de théâtre. L'écrivain Maurice Goudeket croise notre Colette à Paris et l'épouse en 1935 : c'est déjà sa troisième noce... Le duo d'écrivains s'installe à Paris au Palais Royal. Cette rencontre la fait retourner dans le Midi : Colette tombe littéralement amoureuse de la région, en particulier du petit port de pêche de Saint Tropez, un Saint Trop' qui n'est pas encore la Station balnéaire jet-set clinquante d'aujourd'hui. Ils y achètent une maison, où l'on peut régulièrement croiser le comédien Jean-Pierre Aumont, le compositeur Georges Auric, ou encore Francis Carco, Joseph Kessel, Jean Cocteau et Antoine de Saint Exupéry. Colette est nommée membre de l'académie Goncourt en 1945, et meurt en pleine gloire littéraire, le 3 avril 1954, à Paris. Sa correspondance est publiée après sa mort, notamment avec "Lettres de la vagabonde" (1961) et "Lettres au petit corsaire" (1963). Colette reste le symbole d'une époque, celle de l'apogée littéraire des Saint-Exupéry et des Cocteau, où la femme se libère peu à peu : on retrouvera dans de nombreux ouvrages de Colette des évocations de sa bisexualité et de son amour des femmes, notamment dans "le Pur et l'Impur"...

Date de création : 08/11/2006 20:29
Contributions de Ludovic
Votez cet article :   Très bien    Bien    A revoir


Colette
Colette


Il y a environ 6 mois, Aquadesign publiait cet article :

La vanille, saveur délicieuse pour une odeur délicate.



tests gratuits
Vous avez un peu de temps ? Amusez-vous avec nos jeux et tests gratuits!


cvs gratuits
Vous recherchez un emploi ? Inspirez vous de nos exemples et modèles de cv gratuit








Il y a aucun commentaire pour cet article :



Nom ou pseudo :

Commentaire : (les commentaires abrégés en SMS seront supprimés)
Vos commentaires sont soumis à modération. Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

:-) ;-) :-/ :-| LOL :-D :( :-C 8-) :-o ;-( 8-O



Recopiez le code de l'image dans la case :

confirmation de votre commentaire




Navigation:
Brigitte Bardot, l’actrice française connue du monde entier La moutarde : comment vous l'aimez?


A voir dans notre annuaire :
  Rubrique > Livres (635 sites)
  Rubrique > Littérature (90 sites)
  Rubrique > Écrivain (15 sites)


[Retour au guide Aquadesign]