envoyer la page à un ami Ajouter aux favoris Version imprimable dico de la beauté dico des célébrités dico des marques dico de la musique dico des finances annuaire Musique


Richard Wagner et sa vie torturée : le génie de l'opéra mythologique



Richard Wagner et la « Chevauchée des Walkyries » ! Richard Wagner est mondialement connu pour ses compositions de musique d'opéras impressionnants aux thèmes épiques et sombres. Ce que l'on sait moins, c'est que cet allemand, homme inscrit dans son siècle (il est né en mai 1813 à Leipzig et décédé à Venise en février 1883) fut également un grand théoricien de la musique
classique. Révolutionnant le vision de l'opéra, Richard Wagner a aussi influencé avec puissance toute la musique occidentale de son temps et de notre époque : nous lui devons pour ainsi dire beaucoup. Passionné de théâtre, le jeune prodige Wagner s'inscrit pourtant en 1831 aux cours de musique de la prestigieuse université de sa ville natale, après avoir composé en autodidacte une « Ouverture » en 1830 et découvert cet art si vivant à l'adolescence. Beethoven aurait apparemment eu une grande influence sur lui. On comprendra vite qu'il fut un être doué et en avance sur son époque. En 1834, il écrit déjà son premier opéra intitulé « Les Fées », que Wagner n'achève pas et qui ne sera interprété pour la première fois qu'en 1888. De 1834 à 1836, il devient directeur musical à l'opéra de Magdebourg puis occupe la fonction de maître de chapelle à Koenisberg puis à Riga. Entre temps, Richard Wagner épouse une actrice, Minna Planer : c'est le début d'une relation conflictuelle. Mais Richard Wagner, toujours sur la brèche financière au long de sa vie, doit quitter avec son épouse la ville de Riga pour celle de Paris. Dans la capitale française entre 1839 et 1842 (où il tente de vendre son opéra « Rienzi » qui lui sera refusé), le musicien réorchestre des partitions d'opéra et rencontre le compositeur Hector Berlioz, découvrant son « Traité d'Orchestration ». Le couple séjourne ensuite à Dresde en 1842, où ses opéras « Rienzi » et « Le Vaisseau Fantôme » connaissent un grand succès et le consacrent enfin. Richard Wagner est alors nommé chef d'orchestre du grand théâtre de Dresde et vit pendant six ans dans la capitale de Saxe. C'est alors la période où le maître ébauche ses chefs-d'oeuvre : « Tannahauser » est créé en mai 1843 et représenté en octobre, tandis que Wagner esquisse les plans des « Maîtres Chanteurs de Nuremberg » et achève « Lohengrin ». Mais le théoricien est un ami des mouvements anarchistes : il s'attire les foudres des autorités et doit quitter la ville... La situation Politique à Dresde est telle que la population se soulève. Richard Wagner la fuit pour Paris puis s'installe quelques années à Zurich, bien que les ébauches de son opéra « Nibelung » soient prêtes. Les années en Suisse seront très riches. En 1853 il commence à écrire la célébrissime « Tétralogie » et alors dans une grande tourmente sentimentale (quittant Minna et s'amourachant d'une autre femme), Richard Wagner écrit sa pièce maîtresse : « Tristan et Isolde ». Le musicien rédige également un nombre important d'essais de musicologie qui font référence. « Tannahauser » est joué à Paris en 1861 et produit un véritable scandale. Mais l'arrivée au trône de Louis II de Bavière, en 1864, qui est grand admirateur de Richard Wagner, va changer sa vie. Le roi règle ses dettes et fait représenter ses opéras : le génie est aux anges, mais déchante vite. Ses histoires d'amour le contraignent à s'exiler de nouveau. Il se marie une nouvelle fois et sa vie se stabilise enfin. Louis II, toujours fervent admirateur de ses oeuvres, le pousse à faire représenter sa Tétralogie qu'il est en train de terminer. Finalement, c'est à Bayreuth que cela se joue. En effet, Wagner, soutenu par le roi fait construire sa propre salle d'opéra et y organise un festival : un véritable succès malgré le gouffre financier que cela donne – mais la fin justifie les moyens ! De 1877 à 1882, Richard Wagner travaille à son opéra « Parsifal » qu'il fait représenter lors du deuxième festival de Bayreuth. Un nouveau succès. La famille Wagner en profite pour voyager et part à Venise : l'artiste, gravement malade, y succombe d'une crise cardiaque... Richard Wagner fut un compositeur de talent, qui su insuffler avec grandiloquence du lyrisme, du drame et du romantisme aux oeuvres qu'il voulait « totales » : musique, danses, chants, costumes, lumières, l'opéra n'est plus un spectacle mais une dramaturgie du sacré mythologique. Plein d'audace et de génie, Richard Wagner vécut une vie mouvementée à l'image de ses opéras : une vie dramatique, pétrie de misère matérielle, d'amours brisés et d'errances.

Date de création : 10/11/2006 09:12
Contributions de Jonathan
Votez cet article :   Très bien    Bien    A revoir


Richard Wagner
Richard Wagner


Il y a environ 6 mois, Aquadesign publiait cet article :

La découverte des vitamines par Eijkman Christian



tests gratuits
Vous avez un peu de temps ? Amusez-vous avec nos jeux et tests gratuits!


cvs gratuits
Vous recherchez un emploi ? Inspirez vous de nos exemples et modèles de cv gratuit








Il y a aucun commentaire pour cet article :



Nom ou pseudo :

Commentaire : (les commentaires abrégés en SMS seront supprimés)
Vos commentaires sont soumis à modération. Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

:-) ;-) :-/ :-| LOL :-D :( :-C 8-) :-o ;-( 8-O



Recopiez le code de l'image dans la case :

confirmation de votre commentaire




Navigation:
La Ferme Playmobil, c'est tout nouveau Voltaire : un Français héroïque combattant pour la vérité et la justice


A voir dans notre annuaire :
  Rubrique > Musique (3238 sites)
  Rubrique > Compositeurs (88 sites)
  Rubrique > Musique Classique (72 sites)


[Retour au guide Aquadesign]