envoyer la page à un ami Ajouter aux favoris Version imprimable dico de la beauté dico des célébrités dico des marques dico de la musique dico des finances annuaire Santé


Psychoses : La schizophrénie



Lorsque l'on se représente une personne atteinte de schizophrénie, l'image que l'on s'en fait est souvent altérée par des souvenirs de films, de documentaires, de vidéos quelconques. Certes, ces images ne sont pas si éloignées de la réalité mais aujourd'hui, savons-nous réellement ce qu'est la schizophrénie ? quels en sont les symptômes, qui peut être victime de ce trouble
mental, et peut-on en guérir ? Toutes ces questions, les malades et leur famille se les sont souvent posées et les psychiatres et les psychologues sont là pour leur répondre. Autrefois appelée démence précoce par le psychiatre allemand Emil Kraepelin, on entend, pour la première fois, parler de schizophrénie au début du 20ème siècle avec un des disciples de Sigmund Freud, le psychiatre Suisse Eugene Bleuler. La schizophrénie, c'est tout d'abord une déconnection avec la réalité et avec sa propre personnalité, les premiers symptômes de la maladie apparaissent vers l'adolescence, on détecte alors des troubles de l'humeur, des troubles du comportement et de la perception. L'entourage de la personne atteinte de schizophrénie est, la plupart du temps incapable de reconnaître les signes de cette pathologie, pourtant, ces signes ne trompent pas mais se faire à l'idée que cela arrive à l'un des membres de sa famille ou un ses amis, n'est pas chose facile. Il faut savoir que les hommes comme les femmes peuvent être touchés, la schizophrénie ne fait pas de différence entre les deux sexes et se développe en laissant s'échapper des signes inquiétants mais pas toujours dangereux pour le malade et pour autrui. On peut observer, chez un schizophrène des troubles du comportement plus ou moins graves, cependant, aucun symptôme n'est à prendre à la légère. Un schizophrène est à première vue une personne tout simplement bizarre, étrange, inquiétante et qui suscite à la fois la curiosité des gens par ses « idées délirantes ». Les troubles varient selon le type de schizophrénie mais on reconnaîtra ici les signes qui marquent, si l'on veut connaître les bases de cette pathologie; tout d'abord il y a les symptômes délirants auxquels on peut ajouter diverses hallucinations, visuelles ou auditives, par exemple, ensuite on peut trouver des symptômes dissociatifs ou de discordance qui définissent la disjonction avec le réel ainsi que les propos incompréhensibles que tient habituellement le malade. Puis on retrouve les symptômes dits autistiques ou négatifs associés à une perte de motivation et d'intérêt. Un schizophrène réagit parfois de manière excessive il a des réactions inappropriées aux situations et peut très vite passer d'un rire quasi euphorique à une angoisse profonde, accompagnée d'un état d'agitation. Il n'est pas rare de découvrir lors d'un diagnostic de schizophrénie, une personne se sentant menacée ou victime d'un complot, ensuite l'imagination et le vécu du malade laisse place à toute sorte d'histoires aussi extravagantes les unes que les autres (complot Politique, intergalactique, religieux, familial...). Il faut savoir également que la schizophrénie fait partie des psychoses qu'il faut différencier des névroses, moins « graves », et un patient psychotique nécessite une prise en charge particulière le plus souvent avec un groupe d'infirmiers, de psychologues et de psychiatres qui aboutira sans doute à une thérapie d'une durée conséquente. On ne peut, dès lors qu'un diagnostic a été établi, assurer au malade et à sa famille une guérison certaine, cependant, un patient sur deux souffrant de schizophrénie ne « replongera » pas dans la maladie et c'est une page qui pourra se tourner définitivement de son histoire, les autres par contre auront beaucoup moins de chance de s'en sortir et devront s'attendre à être sous traitement (antipsychotiques), ainsi qu'à être suivi par une équipe médicale, dans ce cas la réhabilitation sociale sera très difficile. La santé mentale du schizophrène peut se dégrader à petit feu ou, au contraire, très brutalement en l'espace de quelques jours, c'est pourquoi des accueils, points rencontres, associations et cellules d'aides aux malades mentaux se sont développés dans toutes les régions et agglomérations de France. Bien entendu, pour se préparer et entrer dans la guérison, alcool et drogues sont catégoriquement interdits, n'oublions pas que ces substances ont un effet dévastateur sur le cerveau notamment, à commencer par le cannabis. Si la schizophrénie est une maladie mentale grave, il ne faut pas oublier que d'autres maladies mentales peuvent être très vite « corrigées », si l'entourage du malade intervient rapidement, ainsi des troubles du comportement alimentaire comme la boulimie ou l'anorexie mentale, des troubles de l'humeur tel que la dépression, ou même des signes annonciateurs comme l'anxiété, l'angoisse, la peur ou une phobie sociale peuvent et doivent être considérés comme des appels à l'aide. Les proches, tout comme les malades, peuvent se retrouver sur des forums afin d'échanger leur vécu, leurs expériences et leurs conseils pour mieux accepter la maladie. Dès que la schizophrénie est diagnostiquée, des règles de vie s'imposent, et il ne faut pas hésiter à se rapprocher de spécialistes qui vous aideront dans toutes les étapes, les crises, les bouffées délirantes et le rétablissement progressif du malade schizophrène.

Date de création : 10/11/2006 15:48
Contributions de Anastasia
Votez cet article :   Très bien    Bien    A revoir


La schizophrénie
La schizophrénie


Il y a environ 6 mois, Aquadesign publiait cet article :

Une plante capricieuse : l'hibiscus



tests gratuits
Vous avez un peu de temps ? Amusez-vous avec nos jeux et tests gratuits!


cvs gratuits
Vous recherchez un emploi ? Inspirez vous de nos exemples et modèles de cv gratuit








Il y a 2 commentaires pour cet article :
Le 12/02/2007 à 14:26:52, la_tchounette a écrit :

j'ai bien appréciez l'article bien expliqué super bis ;-)
Le 22/08/2007 à 15:54:16, sab a écrit :

bonjour j'aimerais savoir si une femme seule atteinte de schizophrénie et suicidaire peut être dangereuse pour son enfant de 6 ans si oui, dites moi que faire pour cet enfant merci beaucoup



Nom ou pseudo :

Commentaire : (les commentaires abrégés en SMS seront supprimés)
Vos commentaires sont soumis à modération. Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

:-) ;-) :-/ :-| LOL :-D :( :-C 8-) :-o ;-( 8-O



Recopiez le code de l'image dans la case :

confirmation de votre commentaire




Navigation:
Boris Vian, un artiste accompli mort d'avoir vécu trop intensément... Centre d’appel ou Call center en anglais…


A voir dans notre annuaire :
  Rubrique > Sante mentale (87 sites)
  Rubrique > Actualité médicale (49 sites)
  Rubrique > Personnalité et troubles (12 sites)


[Retour au guide Aquadesign]