envoyer la page à un ami Ajouter aux favoris Version imprimable dico de la beauté dico des célébrités dico des marques dico de la musique dico des finances annuaire Livres


Amélie Nothomb : la romancière belge qui détonne !



Amélie Nothomb est une égérie récente de la littérature francophone. Amélie Nothomb la Belge est née en août 1967 au Japon, à Kôbé. Fille d'un Baron ambassadeur, Amélie Nothomb parcoura une bonne partie de l'Extrême-Orient et des Etats-Unis avec sa famille (elle parle couramment le
japonais). Très jeune, l'écrivain manifeste une personnalité peu ordinaire. Elle commence d'ailleurs à écrire vers ses treize ans. Plus tard, à l'Université Libre de Bruxelles, elle étudie la philologie romane (science étudiant l'histoire des langues) jusqu'à devenir agrégée, ce qui lui permet d'enseigner en université. Mais la romancière retourne à Tokyo et travaille en Entreprise : cela donnera en 1999 le roman « Stupeur et tremblement », récit que beaucoup de lecteurs pensent autobiographique, contant son expérience traumatisante du Japon où, devenue dame pipi, Amélie Nothomb manque de se marier. Mais elle fuit. A son retour du pays du soleil levant pour le plat pays, elle s'attelle à l'écriture romanesque au rythme d'un roman par an. En 1992 voit donc le jour son premier ouvrage, « Hygiène de l'assassin », qui fait de l'extravagante auteur un personnage littéraire. L'ouvrage en question connaît un succès foudroyant et son éditeur, Albin Michel, s'en frotte les mains. On en fait dès 1995 un opéra, une pièce de théâtre en 1998 et un film de François Ruggieri avec Jean Yann dans le personnage principal est produit en 1999. En 1994 Amélie Nothomb écrit une pièce de théâtre remarquable : « Les Combustibles ». Cette allégorie du monde de la critique littéraire rassemble trois personnages : deux professeurs, un jeune et un vieux et une étudiante, amoureuse du premier. Mais c'est la guerre et il faut se chauffer : ils se demandent quels livres de la bibliothèque vont leur servir de bois de chauffe... Lequel mérite de ne pas prendre feu ? Lequel sauvera-t-on ? « Peplum » en 1996 est un roman autobiographique où Amélie Nothomb se pose des questions sur son statut d'écrivain et ce qu'il restera de ces livres dans l'avenir. En 1997 suit « Attentat », un roman intelligent questionnant les normes physiques et l'amour improbable entre deux êtres que leurs physiques opposent. En 1999 paraît son huitième roman, « Stupeur et tremblement », un livre-séisme qui finit de l'installer sur le piédestal des plus grands auteurs de la fin du XXème siècle... et de la placer parmi les plus vendus. L'ouvrage fera l'objet d'une adaptation cinématographique par Alain Corneau et Amélie Nothomb en 2003. Amélie Nothomb y est incarnée par Sylvie Testud. La comédienne pour le coup, dû apprendre par coeur et phonétiquement toutes des répliques – car tout fut prononcé en japonais ! A l'écran, l'on sous-titra évidemment. « Métaphysiques des Tubes », en 2000, est une autobiographie relatant les trois premières années de sa vie où Amélie Nothomb vit dans son petit monde, délivrée par... le chocolat blanc de sa grand-mère, ce qui la résout à passer du monde inanimé des végétaux à celui plus vivant des omnivores... « Cosmétique de l'ennemi » sort l'année suivante, son livre le plus sombre à ce jour, qui est ensuite adapté au théâtre. En 2002, Amélie Nothomb s'imagine quel serait le portrait psychologique de l'assassin qui serait capable de la tuer : le résultat se nomme « Robert des noms propres ». Obsédée par la complexité de sa psychologie, Amélie Nothomb semble faire en 2004 avec « Biographie de la faim » son autobiographie complète et objective, tout en sachant retenir l'attention du lecteur, qui la suit d'ambassade en ambassade, de pays en Pays... Un livre exceptionnel. « Acide Sulfurique » en 2005 fait fureur et polémique, le lieu de l'action étant un jeu de télé-réalité (comme les grandes chaînes en produisent)... située dans un camp de concentration, avec tout ce que cela implique comme conséquences. Provocante et très originale, Amélie Nothomb ne cesse de surprendre avec efficacité et intelligence. Son talent et son succès ne lui ont toutefois pas encore permis de recevoir un prix littéraire d'importance.

Date de création : 12/11/2006 00:52
Contributions de Jonathan
Votez cet article :   Très bien    Bien    A revoir


Amélie Nothomb
Amélie Nothomb


Il y a environ 6 mois, Aquadesign publiait cet article :

A votre avis à quoi sert la chambre du commerce ?



tests gratuits
Vous avez un peu de temps ? Amusez-vous avec nos jeux et tests gratuits!


cvs gratuits
Vous recherchez un emploi ? Inspirez vous de nos exemples et modèles de cv gratuit








Il y a un commentaire pour cet article :
Le 27/09/2007 à 14:23:52, nath a écrit :

ils sont pas mal du tout les romans d' Amélie Nothomb , j'espère qu'elle va continue à en faire.



Nom ou pseudo :

Commentaire : (les commentaires abrégés en SMS seront supprimés)
Vos commentaires sont soumis à modération. Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

:-) ;-) :-/ :-| LOL :-D :( :-C 8-) :-o ;-( 8-O



Recopiez le code de l'image dans la case :

confirmation de votre commentaire




Navigation:
William Shakespeare, le maître légendaire de la dramaturgie anglo-saxonne Jean d'Ormesson, un Académicien optimiste et romancier


A voir dans notre annuaire :
  Rubrique > Livres (635 sites)
  Rubrique > Editeur (96 sites)
  Rubrique > Littérature (90 sites)
  Rubrique > Écrivain (15 sites)


[Retour au guide Aquadesign]