envoyer la page à un ami Ajouter aux favoris Version imprimable dico de la beauté dico des célébrités dico des marques dico de la musique dico des finances annuaire Presse


Lady Diana, icône royale, brisée sur l'autel de la médiatisation de l'aristocratie britannique



La très regrettée et désormais icône moderne Lady Diana, fut comme chacun le sait, la princesse de Son Altesse Sérénissime, le Prince de Galles Charles, avant de disparaître tragiquement dans un accident de voiture sous le pont de l'Alma, à Paris le 31 août 1997. Née Diana Frances
Spencer, la Princesse de Galles naquit en juillet 1961. « Lady Di » comme on l'appelait également fut une dame qui connut une surmédiatisation importante et qui lui mena la vie dure. Sa courte existence est indissociable de la publicité quotidienne qu'on lui fit : elle fut épiée et décortiquée par la presse et la télévision. Les journaux comme le peuple britannique s'étaient pris d'une affection passionnée pour cette jeune femme à la Beauté modeste. On écrivit et on écrit encore des centaines de livres, de biographies, d'articles de presse sur la princesse et on tourna des documentaires, des films sur sa vie et sa fin, tragiquement rompue et d'une manière encore soupçonneuse – et pour laquelle tout a été évoqué, jusqu'à l'assassinat prémédité. Au centre d'un monde « people », elle fut sous le feu de tous les projecteurs. Lady Diana fut une jeune femme de l'aristocratie discrète mais proche de la Royauté; elle descend ainsi de Charles Ier d'Angleterre et les Spencer ont toujours été une famille appréciée de la Couronne. Peu douée pour les études, Lady Diana était néanmoins excellente dans les disciplines sportives et au piano. Elle songeait à passer professionnelle en danse. Avant d'être abordée par le Prince de Galles, celui-ci s'intéressa furtivement à sa soeur Sarah. Vierge, protestante, de lignée noble et et célibataire, Lady Diana faisait l'affaire et la famille royale engagea le Prince Charles de la prendre pour épouse – lui a qui l'on prêtait déjà de nombreuses aventures et qui à 35 ans, ne pensait même pas à se marier. Ce serait Camilla Parker Bowles, d'extraction commune et trop âgée pour devenir la Princesse de Galles désirée, celle qui succédera à Lady Diana, qui l'aurait choisi pour lui avec Lord Mounbatten, le grand-oncle de Charles... La future princesse n'avait alors que dix-neuf ans et était employée comme assistante au jardin d'enfant. Son mariage surmédiatisé se déroula le 29 juillet 1981 en la cathédrale Saint-Paul de Londres. Les noces eurent lieu en présence de 35 000 invités massés dans la grande église et un milliard de personnes y assistèrent... devant leur Télévision. Lady Diana enfanta moins d'un an après, de son premier fils né en juin, William A.P.L. Windsor, Prince de Galles. Le Prince Henry vit lui le jour en décembre 1984. Entre les deux naissances, Lady Diana fit apparemment une dépression. On la vit boulimique et on ne sait toujours pas si elle tenta vraiment de se suicider plusieurs fois. Le mariage médiatique est une catastrophe. Le Prince Charles retourne rapidement dans le giron de Camilla et Lady Diana va d'homme en homme. La médiatisation est contenue un temps mais déborde bientôt : c'est alors que Lady Diana devient une star involontairement. Le 9 décembre 1992, le divorce est prononcé. Celle qui fut l'une des plus hautes personnalités du Royaume-Uni est déchue de ses titres. Néanmoins, sa notoriété dépassant les frontières, elle put se lancer dans des combats humanitaires d'envergure, comme la lutte contre le Sida et contre les mines antipersonnel. La croyance populaire de l'époque selon laquelle le Sida se transmettait par le toucher fut brisée quand elle fut la première personnalité médiatique à toucher un séropositif : ce qui changea la vision du monde au sujet des malades. Sa mort tragique bouleversa le monde, qui la transforma aussitôt en héroïne mythique du XXème siècle.

Date de création : 12/11/2006 10:37
Contributions de Jonathan
Votez cet article :   Très bien    Bien    A revoir


Lady Diana
Lady Diana


Il y a environ 6 mois, Aquadesign publiait cet article :

Karl Lagerfeld, un styliste étonnant au franc-parler



tests gratuits
Vous avez un peu de temps ? Amusez-vous avec nos jeux et tests gratuits!


cvs gratuits
Vous recherchez un emploi ? Inspirez vous de nos exemples et modèles de cv gratuit








Il y a 3 commentaires pour cet article :
Le 26/08/2007 à 01:49:24, ramane a écrit :

C'est bien cruel, ce que je m'en vais écrire là, mais, je ne puis m'en empêcher...D'avance, je prie tous ceux qui ne sont pas du même avis que moi, de bien vouloir pardonner mes idées parfois à l'écart de la société! Bref, Lady DIANA est envoyée par Dieu, avec une croix sur son front...Elle a vécu pleinement sa "passion", autrement dit, elle a connu sa douleur, ses souffrances pour nos "péchés". Elle a été et continue d'être encore, la source de revenus de millions d'individus, et Dieu seul sait qu'elle le sera encore pendant bien des années, si ce n'est pour l'éternité. Elle me rappelle simplement JESUS, ou encore Marilyn, Sankara, Che, ou cette fille morte piégée par la boue après une éruption volcanique en Amérique du sud, et bien d'autres dont le destin a été marqué par une tragédie qui laisse une trace indélébile sur l'éternité...Parfois je me demande ce que serait devenue aujourd'hui Lady, si elle vivait encore...Sa mort n'a t-elle pas mieux servi l'humanité ? Les consciences ne se sont-elles pas révélées face aux dérives ou perversions de certains métiers comme les paparrazi. Si elle vivait encore et devrait en arriver à faire des demi-frères à William et Harry, ne mettrait-elle pas en péril l'avenir de l'un des royaumes les plus emblématiques de l'ère actuelle ? Certes, toute mort est souvent une déchirure...Mais, puisque nous y sommes tous condamnés, n'est-il pas un destin enviable que de mourir d'une mort simplement utile??
Le 31/08/2007 à 09:31:38, mamou a écrit :

Ramane a plutôt raison. La mort de Lady Diana a servi et c'est en soit une bonne chose. Pour ma part, je pense que cette médiatisation incessante devient un peu malsaine. Tous les ans, on entend parler de sa fin tragique, de ce qu'elle a souffert et fait car assoiffés de vengeance. Des fictions, des téléfilms, des livres... s'en est trop ! Personne ne peut vraiment dire ce qu'elle a vécu car le sentiment de trahison est propre à chacun et se vit différemment; alors arrêtons de faire de cette princesse un produit marketing ! Arrêtons de nous faire de l'argent sur son dos ! après son divorce, elle se voulait plus discrète (mis à part à Saint Tropez) la voila encore en première page même après sa mort. Le principe de la minute de silence n'a t il pas vocation à être respecté ici?
Le 22/09/2007 à 13:18:05, fabien a écrit :

j'adore lady diana , c'était une femme formidable même si j'ai seulement 15 ans.



Nom ou pseudo :

Commentaire : (les commentaires abrégés en SMS seront supprimés)
Vos commentaires sont soumis à modération. Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

:-) ;-) :-/ :-| LOL :-D :( :-C 8-) :-o ;-( 8-O



Recopiez le code de l'image dans la case :

confirmation de votre commentaire




Navigation:
Jean d'Ormesson, un Académicien optimiste et romancier Jacques Martin, un présentateur culte du paysage audiovisuel français


A voir dans notre annuaire :
  Rubrique > Actualité des médias (41 sites)
  Rubrique > Personnalités (13 sites)


[Retour au guide Aquadesign]