envoyer la page à un ami Ajouter aux favoris Version imprimable dico de la beauté dico des célébrités dico des marques dico de la musique dico des finances annuaire Livres


Edgar Allan Poe, un écrivain extraordinaire à la vie tragique et pleine de misère



Edgar Allan Poe est un monument incontournable de la littérature du XIXème siècle et surtout en son Pays d'origine, les Etats-Unis d'Amérique. On le place aux côtés de Mark Twain, Henry James et Hermann Melville comme l'un des fondateurs de la littérature anglo-saxonne et notamment du
genre de l'horreur et du fantastique. Ses «Histoires Extraordinaires » sont un véritable classique. Charles Baudelaire, le poète français, fut le premier d'entre ses admirateurs à s'intéresser à sa production et traduisit un grand pan de son oeuvre. Nombreux sont les gens de par le monde qui l'ont adulé et l'adulent encore. Edgar Allan Poe (« Poe » se dit « Pou ») est né à Boston en janvier 1809 et a soufflé son dernier soupir à Baltimore en octobre 1849 – quarante années passées sur Terre seulement mais un impact considérable. Cet homme de lettres modernes fut un « écrivain maudit » comme la critique le qualifie. Ses parents, des comédiens sans le sou, disparurent peu après sa naissance et l'enfant fut recueilli par un riche négociant : John Allan, un écossais. Il tire de là son deuxième patronyme. Edgar Allan Poe passe son enfance avec ses parents adoptifs à Richmond. Sa vie prend alors un tournant, car la famille Allan part en Grande-Bretagne, John Allan décidant d'aller faire grossir ses revenus à Londres en ouvrant une succursale là-bas. Il vend du tabac essentiellement. Ils y restent de 1815 à 1820. Mais les affaires ne marchent pas et les Allan perdent de l'argent. Ils reviennent donc à Richmond. Tout au long de ses pérégrinations, Edgar démontre que son intelligence supérieure va de pair avec une personnalité forte et un physique endurci. Autant il voue à sa mère adoptive, malade, un amour sans faille, autant Edgar ne s'entend pas avec John. Il commence à cette époque à écrire ses premiers poèmes et apprécie particulièrement l'oeuvre de Lord Byron. En octobre 1824, Richmond célèbre la venue du général français Lafayette et Edgar Poe le reçoit personnellement. Edgar Allan Poe réalisera ensuite durant une année de superbes études dans la nouvelle université de Charlottesville que vient de fonder le président Jefferson. Mais son père ne l'inscrit pas l'année d'après et lui ruine ses fiançailles, car Edgar Allan Poe contracte des dettes de jeu faramineuses. L'écrivain s'enfuit alors pour Boston où il s'engage dans l'armée – sa deuxième passion avec les lettres – pour cinq ans. Il est brillant et apprécié de ses supérieurs. Il monte donc rapidement en grade. Il publie à ses frais ses premiers poèmes. A la mort de sa mère adoptive, il se réconcilie avec son père et quitte l'armée pour le rejoindre. Mais le démon du jeu possède Edgar Allan Poe et les deux hommes se disputent de nouveau – Poe s'en va vivre chez une soeur de John en attendant de savoir s'il est admis à l'école des officiers de l'armée américaine, à West Point. Edgar Allan Poe est enfin accueilli et y mène des études excellentes. Mais John Allan refuse de payer de nouveau ses études et Edgar Poe est renvoyé. Entre temps, il a publié un second recueil de poèmes. Il se retrouve une nouvelle fois à Baltimore, en 1831 et de nouveau... sans argent. Il y vit misérablement comme pigiste pour divers journaux mais en octobre 1833, il remporte le premier prix d'un journal pour un conte « Manuscrit trouvé dans une bouteille ». Edgar Allan Poe est alors soutenu et décroche un premier poste de directeur littéraire en août 1835, ce qui lui assure de meilleurs revenus. Sa critique polémique et ses pastiches renouvellent le journal, qui se vend bien mieux. Mais face aux humiliations de son patron qui l'accuse d'alcoolisme avéré, Edgar Allan Poe quitte la rédaction. Il pousse l'audace jusqu'à épouser sa cousine qui n'a que quatorze ans... En 1837 il achève les célèbres « Aventures de Gordon Pym », qui n'ont alors aucuns succès. En juin 1839 il entre comme directeur adjoint dans un magazine qui publie ses premiers contes, parmi les plus connus aujourd'hui. Le journal devient vite le quotidien le mieux vendu de Philadelphie. Mais l'année d'après Edgar Poe quitte la rédaction pour créer le Pen magazine, qui ne survivra pas par manque de fonds. En juin 1841 il entre au Graham's Magazine, qui publiera la majorité de son oeuvre et décuplera ses ventes avec Poe. Lors d'une soirée de janvier 1842, sa femme Virginia tombe dans le coma suite à une rupture de vaisseau sanguin. En mai, il quitte le magazine qui l'employait pour une nouvelle fois se lancer dans la publication. Il échoue. Le 28 janvier 1845 son poème « le Corbeau » connaît un succès retentissant. On l'engage au Broadway Journal dont il devient même le directeur. Mais il s'écroule encore. En janvier 1847 Virginia meurt et Edgar Allan Poe descend aux enfers. Il mourra d'un Delirium Tremens à l'hôpital de Baltimore. Ses « Histoires extraordinaires » et « Nouvelles Histoires Extraordinaires » sont ses oeuvres les plus connues.

Date de création : 12/11/2006 18:23
Contributions de Jonathan
Votez cet article :   Très bien    Bien    A revoir


Edgar Allan Poe
Edgar Allan Poe


Il y a environ 6 mois, Aquadesign publiait cet article :

L’Ancien Testament et la Bible chrétienne : deux en un



tests gratuits
Vous avez un peu de temps ? Amusez-vous avec nos jeux et tests gratuits!


cvs gratuits
Vous recherchez un emploi ? Inspirez vous de nos exemples et modèles de cv gratuit








Il y a aucun commentaire pour cet article :



Nom ou pseudo :

Commentaire : (les commentaires abrégés en SMS seront supprimés)
Vos commentaires sont soumis à modération. Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

:-) ;-) :-/ :-| LOL :-D :( :-C 8-) :-o ;-( 8-O



Recopiez le code de l'image dans la case :

confirmation de votre commentaire




Navigation:
Computer Kid Charlotte aux Fraises de Clementoni Marc Levy, un as de la technologie reconverti en écrivain à succès !


A voir dans notre annuaire :
  Rubrique > Littérature (90 sites)
  Rubrique > Romans (21 sites)
  Rubrique > Écrivain (15 sites)


[Retour au guide Aquadesign]