envoyer la page à un ami Ajouter aux favoris Version imprimable dico de la beauté dico des célébrités dico des marques dico de la musique dico des finances annuaire Web pratique


Thierry Breton : biographie



Thierry Breton est né à Paris le 15 janvier 1955. Diplômé de l'Ecole supérieure d'électricité « Supelec » de Paris et de l'Institut des Hautes Etudes de Défense Nationale, il a également enseigné l'informatique et les mathématiques à New York et à
Paris. Thierry Breton est actuellement Ministre de l'Economie des Finances et de l'Industrie. Thierry Breton avait la réputation d'être un redresseur d'entreprises en difficulté. En effet, sa formation le dirigeait vers une carrière industrielle ce qui ne l'empêchait pas d'écrire : « Soft War » (la guerre douce, une sorte de thriller technologique). C'est en 1981 qu'il débute en entreprise. Il crée ainsi « Forma Systems », société spécialisée dans l'ingénierie informatique. A partir de 1986, il est nommé Directeur Général du Futuroscope de Poitiers. Puis il fait partie du cabinet ministériel, en étant conseiller pour l'informatique de René Monory, Ministre de l'Education Nationale, de 1987 à 1988. Il est également conseiller régional de la région Poitou-Charentes et vice-président du conseil régional de Poitou-Charentes jusqu'en 1992. Il poursuit ses liens politiques en devenant chargé de mission sur le Télétravail en 1993 auprès de Charles Pasqua (Ministre de l'Intérieur) et d'Alain Madelin (Ministre de l'Industrie). C'est à cette occasion qu'il écrit un nouvel essai : « Le télétravail en France ». A partir de novembre 1993, il est appelé chez Bull afin d'aider à redresser l'entreprise qui connaît de très graves problèmes financiers. Il est d'abord « directeur de la stratégie et du développement » puis « directeur général adjoint ». Il réussit à sauver la société de la faillite et devient vice-président de Bull en septembre 1996. Un autre challenge l'attend à partir de mars 1997 : arriver à faire de Thomson Multimedia une Entreprise qui pourrait être privatisable car là encore, Thomson Multimedia connaît bien des difficultés. Il y travaillera en tant que Président jusqu'en 2002. En septembre 1998, il est également membre du conseil d'administration de la société Rhodia (chimie). En janvier 2002, Martin Bouygues fait appel à lui pour siéger au conseil de Bouygues Télécom. Il siègera aux conseils d'administration d'Orange SA, de TSA (Thomson), Schneider Electric, Dexia Belgique, AXA, etc... C'est à cette époque qu'il est nommé Président Directeur Général de France Telecom qui devait faire face à une énorme dette. Enfin, suite à un scandale concernant Hervé Gaymard et la démission de ce dernier en février 2005, Thierry Breton est nommé Ministre de l'Economie, des Finances et de l'Industrie le 25 février. Le 3 juin, Dominique de Villepin le reconduit dans ses fonctions. Le 28 juin 2005, Thierry Breton fait l'objet de perquisitions dans son bureau ministériel concernant des malversations financières chez Rhodia mais aussi une cession à bas prix de Canal Plus Technologies à Thomson Multimédia. Pendant toutes ces années, il aura écrit d'autres oeuvres comme « Vatican III » en 1985 – « Netwar » (guerre des réseaux) en 1987 – « La dimension invisible » en 1991 – « La fin des illusions » (essai sur l'argent de l'immobilier et l'économie tirée de l'informatique) en 1992. Pour l'ensemble de sa carrière, Thierry Breton a reçu le titre de Chevalier de la Légion d'honneur et de Commandeur de l'Ordre National du Mérite.

Date de création : 14/11/2006 12:16
Contributions de Chris
Votez cet article :   Très bien    Bien    A revoir


Thierry Breton
Thierry Breton


Il y a environ 6 mois, Aquadesign publiait cet article :

Cours des devises explications ...



tests gratuits
Vous avez un peu de temps ? Amusez-vous avec nos jeux et tests gratuits!


cvs gratuits
Vous recherchez un emploi ? Inspirez vous de nos exemples et modèles de cv gratuit








Il y a aucun commentaire pour cet article :



Nom ou pseudo :

Commentaire : (les commentaires abrégés en SMS seront supprimés)
Vos commentaires sont soumis à modération. Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

:-) ;-) :-/ :-| LOL :-D :( :-C 8-) :-o ;-( 8-O



Recopiez le code de l'image dans la case :

confirmation de votre commentaire




Navigation:
Equitation, l’histoire… L’histoire de l’imprimerie : de la xylographie à l’impression numérique


A voir dans notre annuaire :
  Rubrique > Blog politique (54 sites)
  Rubrique > Politique (26 sites)
  Rubrique > Biographies (13 sites)


[Retour au guide Aquadesign]