envoyer la page à un ami Ajouter aux favoris Version imprimable dico de la beauté dico des célébrités dico des marques dico de la musique dico des finances annuaire Sport


Aviron, un sport complet et exigeant !



Aviron est le mot désignant tout à la fois le sport olympique qui consiste à faire avancer un bateau à l'aide de rames, et les rames, que l'on appelle aussi avirons. Deux sortes d'aviron existent ; l'aviron de mer et l'aviron de rivière. Dans le passé, de nombreux bateaux, comme les galères et les drakkars, étaient propulsés à l'aide de rames. Mais ces bateaux à l'aviron servaient aussi
au transport et à la pêche. Les bateaux à l'aviron sont aussi utilisés depuis le 16ème siècle pour pratiquer l'aviron en compétition ou pour les loisirs. L'aviron en sport de compétition dépend de la FISA, Fédération internationale des sociétés d'aviron, les bateaux à l'aviron que l'on utilise par exemple lors des jeux Olympiques sont soumis à des normes très précises quant à l'utilisation du matériel (dimensions et poids de la coque, dimensions des pelles et des palettes, portants fixes), et quant au nombre de rameurs. La plupart du temps, ces coques s'utilisent sur des lacs ou sur des rivières calmes. Dorénavant, il est aussi envisageable de pratiquer l'aviron en mer, grâce à l'utilisation d'embarcations plus larges et plus robustes que les avirons de rivière. Un peu d'histoire... Bien que les bateaux à l'aviron se voient utiliser depuis des siècles, les écrits attestant les courses d'aviron datent du 18ème siècle. C'est au court de la seconde partie du 18ème siècle que sont organisées les premières courses modernes d'aviron sur la Tamise en Grande-Bretagne ; l'aviron devient alors un sport amateur très populaire et attire de nombreux spectateurs. Les premières courses d'aviron universitaire eurent lieu entre l'université d Oxford et l'université de Cambridge. L'aviron est entré comme sport olympique aux jeux olympiques en 1900, les premiers championnats du monde se déroulèrent en 1962. L'aviron comme sport olympique est un sport de vitesse se pratiquant dans de longs bateaux très effilés, construits en bois ou en matières composites. Le sportif pratiquant l'aviron, s'assoit au dessus du niveau de l'eau sur une assise roulante qui s'appelle la coulisse, il tourne le dos au sens dans lequel avance le bateau et en fonction du type d'embarcation, utilise soit un aviron unique que l'on nomme de pointe, ou deux avirons que l'on nomme de couple. Les bateaux de compétition sont assez longs et étroitement conçus pour améliorer la glisse en réduisant la résistance de l'eau. En exemple, on peut citer la coque d'un « huit » qui mesure aux environs de 18 mètres pour une largeur de 55cm maximum. La forme très spéciale de ces bateaux à donc plutôt tendance à les rendre instables ; il convient donc pour le rameur d'équilibrer le bateau sans oublier de trouver le meilleur et le plus puissant appui dans l'eau. En fonction du type d'aviron, l'équipage détient ou non un barreur. Très exigeant tant au niveau technique que physique, l'aviron se pratique pour la distance standard sur 2000 m, la course est tout à la fois une course d'endurance et un sprint ; les athlètes doivent donc présenter de bonnes capacités tout à la fois en anaérobie et en aérobie. La majeure partie des muscles du corps est mise à rude épreuve, en plus le coup d'aviron a tendance à comprimer les poumons des rameurs durant la phase de poussée de l'aviron, ils sont donc dans l'obligation d'adapter leur rythme respiratoire avec la cadence des coups d'aviron. Pour devenir un bon rameur d'aviron, il faut donc avoir un très bon physique, une bonne musculation, mais aussi détenir une bonne technique ; l'ensemble de ces conditions s'obtenant après de longues heures d'entraînement au quotidien et ce quelque soit la météo. Le rameur doit aussi faire preuve d'une forte autodiscipline et être en phase avec l'équipe entière. Au niveau des différentes embarcations et différentes épreuves, il existe les courses en couple (avec deux rames par rameur) : le skiff (1 rameur), le quatre de couple (4 rameurs), le doubles (2 rameurs), les courses en pointe (avec une rame par rameur) : huit avec barreur (ou huit) , quatre avec barreur (ou quatre barré), quatre sans barreur, deux avec barreur (ou deux barré), deux sans barreur.

Date de création : 15/11/2006 12:55
Contributions de Olive
Votez cet article :   Très bien    Bien    A revoir


Aviron
Aviron


Il y a environ 6 mois, Aquadesign publiait cet article :

La Bête du Gévaudan : loup ? Hyène ? Ou pervers organisés ?



tests gratuits
Vous avez un peu de temps ? Amusez-vous avec nos jeux et tests gratuits!


cvs gratuits
Vous recherchez un emploi ? Inspirez vous de nos exemples et modèles de cv gratuit








Il y a aucun commentaire pour cet article :



Nom ou pseudo :

Commentaire : (les commentaires abrégés en SMS seront supprimés)
Vos commentaires sont soumis à modération. Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

:-) ;-) :-/ :-| LOL :-D :( :-C 8-) :-o ;-( 8-O



Recopiez le code de l'image dans la case :

confirmation de votre commentaire




Navigation:
Machinations, le livre par qui le scandale arrive !!! publié aux éditions Denoël Pontiac : des voitures dynamiques et audacieuses


A voir dans notre annuaire :
  Rubrique > Sport (3783 sites)
  Rubrique > Blog sport (47 sites)
  Rubrique > Sport nautique (42 sites)
  Rubrique > Aviron (36 sites)


[Retour au guide Aquadesign]