envoyer la page à un ami Ajouter aux favoris Version imprimable dico de la beauté dico des célébrités dico des marques dico de la musique dico des finances annuaire Arts, culture


La vie et l’œuvre d’Hector Berlioz.



Hector Berlioz est un compositeur d'origine française. Il naît dans l'Isère en 1803 et meurt à Paris en 1869. L'expression de la puissance des sentiments et des émotions est récurrente dans son travail. On le classe volontiers dans la catégorie des compositeurs romantiques, ce qui est loin de plaire à Berlioz, affirmant que ce terme
n'a pas grande signification. En plus d'être un musicien de grande renommée, Hector Berlioz s'illustre dans le domaine de la littérature, on le verra alors tantôt compositeur, écrivain, ou encore critique. Attiré par le bouillonnement culturel et intellectuel parisien de la période de la Restauration, le musicien s'installe dans la capitale et étudie la musique au Conservatoire. Malgré un talent certain, il échoue à une audition donnée en Italie en 1826 et poursuit donc l'étude musicale à Paris. Peu à peu, Hector Berlioz s'essaie à d'autres instruments que le piano, comme par exemple la guitare et le flageolet. Un an après son échec, doté d'une grande volonté, Berlioz retente sa chance au concours de Rome où il est cette fois reçu, malgré le fait que sa composition, intitulée « La mort d'Orphée » soit qualifiée de purement injouable, par le jury. Parallèlement à ce brillant début de carrière, Hector Berlioz trouve l'amour auprès d'une jeune femme du nom d'Harriet Smithson, comédienne d'origine irlandaise, qu'il va épouser. A partir de l'année 1832, il va pleinement exercer son métier de critique, au sein de deux journaux : la « Gazette musicale » et le « Journal des débats ». A travers ces derniers, il soutient l'idée que la musique doit aller dans le sens de l'expression des sentiments. Pour sa cantate intitulée « la dernière nuit de Sardanapale », Hector Berlioz sera récompensé du très honorifique Prix de Rome. Son succès est cependant relatif aux Pays étrangers, puisque la France ne le reconnaît pas encore comme un compositeur talentueux. En 1838, il effectue son premier opéra, portant le nom de « Benvenuto Cellini » et l'année suivante il achève le célèbre « Roméo et Juliette ». L'oeuvre d'Hector Berlioz est fortement inspirée de thèmes propres au compositeur Beethoven et à l'écrivain anglais William Shakespeare. Défenseur de la liberté musicale, Berlioz va s'affranchir des règles musicales de l'époque, et c'est précisément cet aspect de son Travail qui le rapproche du compositeur Richard Wagner. Malgré le succès rencontré en Italie, l'oeuvre de Berlioz n'est que très peu appréciée par le public français. Ce n'est qu'en 2003, que l'intégralité de son opéra le plus marquant intitulé « Les Troyens » sera joué à Paris, à l'occasion du bicentenaire de sa naissance. Membre célèbre de l'Académie des Beaux-arts, Hector Berlioz sera l'auteur de multiples ouvrages et études, avec, entre autres, le « Grand traité d'instrumentation et d'orchestration moderne », datant de 1844, et « Les grotesques de la musique » en 1859. Ayant pleinement marqué son époque, les oeuvres orchestrales d'Hector Berlioz les plus célèbres demeurent « Le carnaval romain » et « Roméo et Juliette ». En ce qui concerne les opéras, on peut souligner le succès, à l'époque colossal sur le sol italien, de « la damnation de Faust » et « Les Troyens ».

Date de création : 19/11/2006 10:21
Contributions de Amandine Neirinck
Votez cet article :   Très bien    Bien    A revoir


Berlioz
Berlioz


Il y a environ 6 mois, Aquadesign publiait cet article :

Qui était Galien Claude ? c'était un médecin de l'antiquité



tests gratuits
Vous avez un peu de temps ? Amusez-vous avec nos jeux et tests gratuits!


cvs gratuits
Vous recherchez un emploi ? Inspirez vous de nos exemples et modèles de cv gratuit








Il y a aucun commentaire pour cet article :



Nom ou pseudo :

Commentaire : (les commentaires abrégés en SMS seront supprimés)
Vos commentaires sont soumis à modération. Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

:-) ;-) :-/ :-| LOL :-D :( :-C 8-) :-o ;-( 8-O



Recopiez le code de l'image dans la case :

confirmation de votre commentaire




Navigation:
« Brice de Nice »... ou comment Jean Dujardin nous a cassés de rire ! Benoît Poelvoorde, le nouveau trublion du cinéma français.


A voir dans notre annuaire :
  Rubrique > Arts, culture (4549 sites)
  Rubrique > Musique (3238 sites)
  Rubrique > Categories Musicales (1049 sites)
  Rubrique > Musique du monde et internationale (82 sites)
  Rubrique > Musique Classique (72 sites)
  Rubrique > Personnalités (13 sites)


[Retour au guide Aquadesign]