envoyer la page à un ami Ajouter aux favoris Version imprimable dico de la beauté dico des célébrités dico des marques dico de la musique dico des finances annuaire  Auto / Moto


Abarth : une histoire de compétition



Si un insigne n'a jamais incarné tout ce que représentait une voiture, c'est bien le logo adopté par Karl Abarth en 1949. Ses voitures de sport et de course étaient petites mais très efficaces, tout comme le scorpion illustré dans l'insigne (Abarth était né sous le signe du scorpion) et quand à partir de 1956, Abarth toucha de sa baguette magique la Fiat 600 à moteur arrière, elles
eurent aussi un aiguillon dans la queue, symbole de leurs performances. Cette voiture, avec les versions à moteur gonflés des dernières Nuova 500 et 850, amena toute une génération de constructeurs européens au sport automobile, avant que la Mini Cooper ne les attire à son tour. Né en 1908, à Vienne, Karl Abarth, ancien coureur moto et entrepreneur en construction mécanique avait besoin d'une marque vigoureuse. La conception et la construction de nombreuses voitures de sport entre 1949 et 1971 ne lui permettaient d'atteindre qu'un équilibre financier précaire, mais Abarth réussit à se maintenir en vendant des accessoires de performances sous le label Abarth, pour les Fiat et les Simca, en particulier les systèmes d'échappement. C'est ainsi que le logo Abarth, un écu aux vigoureuses couleurs jaune et rouge partagées en diagonale (le scorpion se dressant, menaçant au centre), fut apposé sur un bien plus grand nombre de voitures que les milliers de modèles spéciaux sortis des ateliers Abarth, à turin. Sur certains prototypes, ce n'était souvent qu'un grand autocollant, portant l'image de la créature maléfique. Fiat reprit l'affaire en 1971, et le retentissement du logo Abarth plus que la technique de Karl Abarth fut décisif. Karl Abarth conseille toujours les dirigeant de la nouvelle Entreprise. L'unité de courses automobiles est rachetée par l'écurie Osella. Le championnat d'Europe, en 1972, sera remporté par les Abarth/Osella, avec des cylindrées de moins de 2000 cm3. Après cette victoire, Abarth est abandonné et les Osella continueront seules leur chemin. Le logo était lié aux versions hautes performances de la Fiat 131, Ritmo/Strada, Uno et aujourd'hui les Seicento et Panda. Il porte encore les mots “ABARTH & C” s'incurvant dans le haut, mais la légende l'historique s'affaiblit.

Date de création : 21/11/2006 20:16
Contributions de Benoit
Votez cet article :   Très bien    Bien    A revoir


Abarth
Abarth


Il y a environ 6 mois, Aquadesign publiait cet article :

Le loto fête ses 30 ans !



tests gratuits
Vous avez un peu de temps ? Amusez-vous avec nos jeux et tests gratuits!


cvs gratuits
Vous recherchez un emploi ? Inspirez vous de nos exemples et modèles de cv gratuit








Il y a aucun commentaire pour cet article :



Nom ou pseudo :

Commentaire : (les commentaires abrégés en SMS seront supprimés)
Vos commentaires sont soumis à modération. Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

:-) ;-) :-/ :-| LOL :-D :( :-C 8-) :-o ;-( 8-O



Recopiez le code de l'image dans la case :

confirmation de votre commentaire




Navigation:
Caterham : la vraie Super Seven Cyrano de Bergerac : le personnage et sa véritable identité


A voir dans notre annuaire :
  Rubrique > Automobile (2478 sites)
  Rubrique > concessionnaires auto (72 sites)
  Rubrique > Constructeurs (26 sites)


[Retour au guide Aquadesign]