envoyer la page à un ami Ajouter aux favoris Version imprimable dico de la beauté dico des célébrités dico des marques dico de la musique dico des finances annuaire Web pratique


Jean-Pierre Chevènement : biographie



Jean-Pierre Chevènement est né le 9 mars 1939 à Belfort, ses parents sont tous deux instituteurs. Il suit des études brillantes puisqu'il est diplômé de l'Institut d'Etudes Politiques de Paris et aussi de l'ENA (Ecole Nationale de l'Administration) en 1965. C'est lors de ses études qu'il rencontre
Lionel Jospin et Jacques Toubon. Il adhère à la Section française de l'Internationale Ouvrière (SFIO) en 1964 qui se transformera plus tard en PS (Parti Socialiste). Il devient d'ailleurs Secrétaire National du Parti Socialiste en 1971 dont il est l'un des fondateurs, pour quatre ans, puis en 1979 il devient Membre du bureau exécutif et du comité directeur du PS en 1986 jusqu'en 1993. Aux débuts du Parti Socialiste existait pourtant le CERES : Centre d'Etudes, de Recherches et d'Education Socialiste, un des courants fondateurs du Parti Socialiste. Ce même CERES donnera lieu à la naissance du Mouvement des Citoyens (MDC) qui s'est séparé des socialistes en 1991, suite à la guerre du Golfe et au Traité de Maastricht. Pendant toute sa vie politique, Jean-Pierre Chevènement aura eu également des mandats locaux et régionaux puisqu'il fut Conseiller régional de Franche-Comté, adjoint au maire de Belfort, député en 1973. Il accompagne François Mitterrand lors de l'élection présidentielle de 1981 et rédige le programme socialiste. Cette même année, il est élu Président du Conseil régional de Franche-Comté. Avec la victoire de François Mitterrand, Jean-Pierre Chevènement est nommé Ministre de la Recherche et de la Technologie. Il démissionne deux ans après, étant contre le « virage à droite » du Socialisme au pouvoir. En 1983, il est élu maire de Belfort et sera sans cesse réélu à ce poste. Décidément on ne peut pas se passer de lui puisqu'il est nommé Ministre de l'Education Nationale puis Ministre de la Défense en 1988. Contre l'engagement de la France en Irak, Jean-Pierre Chevènement démissionne le 29 janvier 1991. Toujours député, il quitte vraiment le Parti Socialiste pour prendre la tête du Mouvement Des Citoyens (MDC) en 1993. Personne ne peut décidément se passer de lui puisqu'il est nommé Ministre de l'Intérieur en 1997. A ce poste il aura instauré l'asile territorial pour les réfugiés politiques, des simplifications des règles de la naturalisation, créé la police de proximité... En septembre de l'année suivante, Jean-Pierre Chevènement est opéré pour des calculs biliaires au Val-de-Grâce. Victime d'une allergie aux produits anesthésiques, il est plongé dans le coma pendant 8 jours. Sa guérison est qualifiée de « miraculeuse ». Il poursuit sa route et est de nouveau député de Belfort en 2000. Il a démissionné (une nouvelle fois) du gouvernement pour protester contre les mouvements nationalistes corses (les accords Matignon). Il se présente à l'élection présidentielle de 2002 et obtient 5,33 % des voix en 6me position derrière Arlette Laguiller. Il crée alors le Mouvement Républicain et Citoyen ou MRC. Jean-Pierre Chevènement se prononce contre la Constitution européenne en 2005. Récemment, il a annoncé sa candidature à l'élection présidentielle de 2007. On relève de lui quelques phrases : « Un ministre, ça ferme sa gueule ou ça démissionne. » 1983. « Le ministre de l'Intérieur, c'est la femme de ménage du gouvernement. ». Jean-Pierre Chevènement est l'auteur d'une vingtaine d'ouvrages traitant essentiellement de Politique.

Date de création : 30/11/2006 18:41
Contributions de Catherine
Votez cet article :   Très bien    Bien    A revoir


Jean-Pierre Chevènement
Jean-Pierre Chevènement


Il y a environ 6 mois, Aquadesign publiait cet article :

Le concours Lepine et les inventions, c'est quoi ?



tests gratuits
Vous avez un peu de temps ? Amusez-vous avec nos jeux et tests gratuits!


cvs gratuits
Vous recherchez un emploi ? Inspirez vous de nos exemples et modèles de cv gratuit








Il y a aucun commentaire pour cet article :



Nom ou pseudo :

Commentaire : (les commentaires abrégés en SMS seront supprimés)
Vos commentaires sont soumis à modération. Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

:-) ;-) :-/ :-| LOL :-D :( :-C 8-) :-o ;-( 8-O



Recopiez le code de l'image dans la case :

confirmation de votre commentaire




Navigation:
La Grande-Bretagne, vieille rivale de la France Les bijoux évolutifs, très à la mode


A voir dans notre annuaire :
  Rubrique > Blog politique (54 sites)
  Rubrique > Politique (26 sites)
  Rubrique > Personnalités (13 sites)


[Retour au guide Aquadesign]