envoyer la page à un ami Ajouter aux favoris Version imprimable dico de la beauté dico des célébrités dico des marques dico de la musique dico des finances annuaire Voyages


Madrid, une capitale pour faire la fête... au soleil !



Sur une carte d'Espagne, elle est quasiment au centre, comme si l'on avait raté le centre d'une cible de peu ! Madrid est la capitale de l'Espagne, elle est son centre névralgique, où tout s'y retrouve et d'où tout part. Autrefois la capitale d'un empire sur lequel le soleil ne se couchait jamais, Madrid a laissé, de par
ses conquêtes, son empreinte dans le monde entier. Une grande partie de la planète parle espagnol, notamment en Amérique. C'est le grand roi Philippe II qui fait d'elle la capitale d'Espagne en 1561. Madrid est réputée pour être une ville très animée – elle l'est aussi pour posséder le plus grand nombre de bars et restaurants au monde ! Madrid est tentaculaire, elle est très vaste (607 km²), posée sur une plaine surélevée et énormément peuplée : on y dénombre plus de trois millions d'habitants. Le fleuve Manzanares longe le côté ouest de Madrid. On compte six universités à Madrid, une cathédrale (l'Almuneda), deux basiliques, deux monastères, trois palais et quatre musées majeurs, dont celui du Prado, réputé internationalement. Son réseau de métro est particulièrement efficace et il est très certainement l'un des meilleurs du monde – si à cela on ajoute la densité de son réseau d'autobus, Madrid peut se targuer d'être une ville à l'urbanité bien assumée ! L'aéroport de Bajajas est lui en cours de finition et pourra bientôt accueillir soixante-dix millions de voyageurs par an. Il y a également deux immenses gares d'où partent en araignée toutes les voies ferrées d'Espagne. Comme on pourrait le penser à tort, il fait les trois-quarts de l'année un temps frais ou froid à Madrid : en moyenne 5°C en hiver ! Mais l'été, sec et ardent, est intense avec une moyenne pendant trois mois de plus de quarante degrés... Mais Madrid est belle, très belle, il y fait beau, il y fait bon vivre, on y trouve de tout, elle est cosmopolite et on sait y faire la fête ! Madrid abrite donc l'Organisation Mondiale du Tourisme ! C'est à la fin du IXe siècle que l'émir arabe de Cordoue Mohammed 1e fonde la citadelle à partir de laquelle tout sera bâti. Quelques années après, Madrid est devenue une forteresse et un gros bourg, comptant jusqu'à sept écoles d'astronomie ! Mais les Espagnols sont en marche : c'est la « Reconquista » afin de bouter hors de la péninsule les Maures. Différentes batailles la détruisent en grande partie mais finalement, elle redevient ibérique en 1132. La ville prend petit à petit, alors, plus d'importance, et religieux comme nobles viennent s'y installer – le saint François d'Assise vient y fonder en 1217 un monastère de l'ordre qu'il a créé. En 1525, le roi français François 1e y est emprisonné durant une année par Charles Quint. Peu après, Philippe II déménage sa cour à Tolède et Madrid devient la capitale d'Espagne, même si pendant un court temps, Philippe III emménage à Valladolid. Entre temps, le poète Felix Lope de la Vega, le peintre Diego Velazquez et l'écrivain Miguel de Cervantes naissent et font les beaux jours de Madrid... En 1619 y naît la première corrida de l'empire et en 1713 l'Académie Royale. De 1701 à 1714 a lieu la Guerre de Succession, qui installe un Bourbon, une famille noble française, sur le trône – l'actuel roi en est un ! En 1738 commence les travaux de construction du Palais Royal, en 1766 la future mairie qui est encore la maison de la poste, en 1785 sont posées les premières pierres du musée du Prado et en 1808... Joseph Bonaparte s'installe sur le trône, mais en sera chassé quatre ans plus tard. Le Théâtre Royal ouvre ses portes en novembre 1850 et en février 1851 est ouverte la première ligne de chemin de fer reliant Madrid à Aranjuez. La Bibliothèque nationale ouvre ses portes en 1866, le Mont de Pitié est achevé en 1871 et à cette époque apparaissent les premiers tramways tirés par des chevaux (on les remplacera par l'électricité en 1898) ! On commence de bâtir la cathédrale Almuneda en 1883. Commencent aussi un siècle d'attentats et d'assassinats politiques... Le journal ABC paraît pour la première fois le 1e juin 1905. En 1929 débute la construction de l'aéroport. En 1936, la guerre civile se déclare, pour trois ans, avant que n'intervienne le général Franco. Il ne quittera pas la tête de l'Espagne avant 1975 ! Juan Carlos devient roi d'Espagne et résiste à un nouveau coup d'état. Finalement, Madrid possède un dernier atout... Le club de football du Real Madrid, fondé en 1902 ! Ne comptant que des stars, il a été élu plus grand club du vingtième siècle par la FIFA ! Viva España !

Date de création : 03/12/2006 13:59
Contributions de Jonathan
Votez cet article :   Très bien    Bien    A revoir


Madrid
Madrid


Il y a environ 6 mois, Aquadesign publiait cet article :

L’histoire de la grande muraille de Chine



tests gratuits
Vous avez un peu de temps ? Amusez-vous avec nos jeux et tests gratuits!


cvs gratuits
Vous recherchez un emploi ? Inspirez vous de nos exemples et modèles de cv gratuit






Royaume d'Espagne
Devise nationale : Plus Ultra
(latin : Encore et au-delà)
Langues officielles Espagnol (castillan)¹
Capitale Madrid
Roi
Président du gouvernement
Juan Carlos Ier
José Luis Rodríguez Zapatero
Superficie
 - Totale
 - Eau (%)

504 782 km²
1,04%
Population
 - Totale (2006)
 - Densité

44 708 964 hab.
88,39 hab./km²
Indépendance
 - Union des royaumes de
Castille, Aragon et Navarre
 
1512
Gentilé Espagnol, Espagnole
Monnaie Euro² (EUR)
Fuseau horaire UTC +1
Hymne national Marcha Real
Domaine internet .es
Indicatif
téléphonique
+34
(1) Le catalan, basque et galicien sont co-officiels dans quelques communautés autonomes. L'aranais (dialecte de l'occitan) est co-officiel en Val d'Aran.
Pour plus de détails, voir l'article Langues d'Espagne
(2) Avant 2002 : peseta
Communautés autonomes
Communautés Habitants
(2000)
Habitants
(2005)
Capitale
Andalousie 7 340 052 7 849 799 Séville
Aragon 1 189 909 1 269 027 Saragosse
Asturies 1 076 567 1 076 635 Oviedo
Îles Baléares 845 630 983 131 Palma de Majorque
Canaries 1 716 276 1 968 280 Las Palmas de Gran Canaria
Cantabrie 531 159 562 309 Santander
Castille-La Manche 1 734 261 1 894 667 Tolède
Castille-et-León 2 479 118 2 510 849 Valladolid
Catalogne 6 261 999 6 995 206 Barcelone
Communauté de Valence 4 120 729 4 692 449 Valence
Estrémadure 1 069 420 1 083 879 Mérida
Galice 2 731 900 2 762 198 Saint-Jacques-de-Compostelle
Madrid 5 205 408 5 964 143 Madrid
Région de Murcie 1 149 329 1 335 792 Murcie
Navarre 543 757 593 472 Pampelune
Pays basque 2 098 596 2 124 846 Vitoria
La Rioja 264 178 301 084 Logroño
Villes autonomes
Ceuta 75 241 75 276  
Melilla 66 263 64 488  


Il y a aucun commentaire pour cet article :



Nom ou pseudo :

Commentaire : (les commentaires abrégés en SMS seront supprimés)
Vos commentaires sont soumis à modération. Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

:-) ;-) :-/ :-| LOL :-D :( :-C 8-) :-o ;-( 8-O



Recopiez le code de l'image dans la case :

confirmation de votre commentaire




Navigation:
Les îles des Comores, des terres volcaniques en Océan Indien Maurice Ravel, le compositeur de génie – l'auteur du « Boléro » !


A voir dans notre annuaire :
  Rubrique > Voyage Europe (254 sites)
  Rubrique > Voyage Espagne (24 sites)


[Retour au guide Aquadesign]