envoyer la page à un ami Ajouter aux favoris Version imprimable dico de la beauté dico des célébrités dico des marques dico de la musique dico des finances annuaire Informatique


Open-source : quand l’informatique se veut gratuit



En furetant sur Internet, vous avez dû certainement vous retrouver nez à nez avec des logiciels distribués sous licence Open Source, parfois GNU (ou GPL). Bien que souvent utilisés, ces termes sont souvent méconnus du grand public, et parfois utilisés astucieusement par des entreprises peut scrupuleuses qui profitent de cette méconnaissance de
la signification du terme Open Source. En anglais, Open Source signifie littéralement « code source libre ». Qu'est-ce que le « code source » ? Lorsqu'un programme est développé, il est écrit dans un langage informatique précis. L'ensemble des lignes nécessaires au fonctionnement du logiciel est appelé code source. Lorsque vous achetez un logiciel, il est rarement livré avec le code source : le logiciel est livré sous forme de programme compilé, c'est-à-dire, écrit dans le langage natif de votre processeur, qui permet une exécution plus rapide du logiciel. Le code source n'est donc pas libre. Cependant, la licence Open Source, initiée par Christine Peterson vient permettre cette ouverture du code source au public. En effet, un logiciel Open Source est un logiciel qui libre de redistribution, dont le code source est accessible à tous, et modifiable par tous. GNU (ou GPL pour «General Public Licence») est une autre licence s'inscrivant dans le même cadre que Open Source. Le terme GNU est un astucieux acronyme, élaboré de façon récursive : « GNU's Not Unix ». GNU est une application des applications du concept Open Source. Le but du projet GNU est de livrer un système d'exploitation Open Source, c'est-à-dire libre à la redistribution, dont le code source est disponible et modifiable à souhait. Logiquement donc, GNU est lié de près au noyau Open Source lancé par Linus Torvalds, nommé Linux. La grande ambition de l'Open Source, c'est donc la gratuité, la liberté d'accès, et la modification possible à souhait. De tels projets, sont des catalyseurs permettant d'accélérer à vitesse grand V l'évolution des systèmes informatiques, sans pour autant faire s'effondrer l'économie informatique. Bien que ces programmes Open Source soient gratuits, il est possible de les acheter, de faire des dons, ou simplement de les utiliser pour prester des services payants. D'ailleurs, le terme Open Source a bien été défini dans cette optique. En effet, auparavant, son équivalent était le terme «Freeware», contraction de Free (gratuit) et « Ware» de software (logiciel). Ce terme était très ambiguë et laissait planer un doute quand au coût de fabrication d'un logiciel. Le terme Open Source vient donc appuyer la liberté d'accès au code source, sans pour autant enlever la notion de coût de fabrication. Aujourd'hui, les projets Open Source se comptent par milliers et concurrencent sérieusement les éditeurs de logiciels payants, comme par exemple Microsoft.

Date de création : 03/12/2006 15:14
Contributions de Eliane
Votez cet article :   Très bien    Bien    A revoir


Open-source
Open-source


Il y a environ 6 mois, Aquadesign publiait cet article :

Essai Kawasaki ZX-6R - ZX-6RR : Retour aux affaires



tests gratuits
Vous avez un peu de temps ? Amusez-vous avec nos jeux et tests gratuits!


cvs gratuits
Vous recherchez un emploi ? Inspirez vous de nos exemples et modèles de cv gratuit








Il y a aucun commentaire pour cet article :



Nom ou pseudo :

Commentaire : (les commentaires abrégés en SMS seront supprimés)
Vos commentaires sont soumis à modération. Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

:-) ;-) :-/ :-| LOL :-D :( :-C 8-) :-o ;-( 8-O



Recopiez le code de l'image dans la case :

confirmation de votre commentaire




Navigation:
La Terre-Neuve : une terre magnifique mais source régulière de conflits Vivaldi, le maître italien de la musique baroque


A voir dans notre annuaire :
  Rubrique > Logiciels (824 sites)
  Rubrique > Trucs et Astuces (82 sites)
  Rubrique > Cours informatique (78 sites)
  Rubrique > Actualité informatique (64 sites)
  Rubrique > Formation informatique (36 sites)
  Rubrique > Dictionnaire informatique (9 sites)


[Retour au guide Aquadesign]