envoyer la page à un ami Ajouter aux favoris Version imprimable dico de la beauté dico des célébrités dico des marques dico de la musique dico des finances annuaire Santé


Le SIDA,le VIH, AIDS:un problème de santé public majeur: «On en meurt encore…».



Le Sida, Syndrome d'Immuno Déficience Acquise (ou AIDS en anglais), est un ensemble de maladies qui sont dues à une contamination par le virus du VIH, Virus de l'Immuno déficience Humaine. Malgré ce que peuvent penser certains, il n'existe aujourd'hui aucun vaccin contre le Sida, et la recherche progresse lentement. Le Sida, on en meurt
encore... Tout au plus peut-on retarder la «transformation» du VIH en Sida, par des traitements lourds, notamment les trithérapies, qui constituent en une prise journalière de plusieurs médicaments qui provoquent parfois des effets secondaires durs à supporter.En fait, le Sida a pour effet de détruire le système immunitaire de l'homme, c'est-à-dire tout le système de défense biologique dont nous disposons pour lutter contre les maladies. Quand il pénètre dans notre corps, le virus va contaminer certaines cellules qui ont pour rôle de coordonner l'immunité et les détruire. Dès que ces cellules sont en nombre insuffisant, le système immunitaire n'est plus assez efficace pour lutter contre les agressions extérieures. Les maladies qui peuvent alors se développer sont appelées «maladies opportunistes». Quand une personne développe une ou plusieurs maladies opportunistes, on dit qu'elle a le Sida. Le Sida se transmet par le sperme, le sang, le liquide séminal et les sécrétions vaginales. Principalement, il se transmet par les rapports sexuels non protégés par un préservatif féminin ou masculin, par l'injection de drogue au moyen de seringues appartenant à une personne contaminée. Mais il se transmet aussi par des pratiques sexuelles où les muqueuses des deux partenaires entrent en contact (cunnilingus, anulingus, fellation), ou par la grossesse ou l'allaitement. A l'inverse, vous ne risquez absolument rien avec les contacts physiques, les traitements médicaux à l'hôpital,les morsures d'insectes ou d'animaux domestiques. Idem, un baiser sur la bouche, partager le même verre d'eau ou le même bain est absolument sans risque. Quand une personne est contaminée par le VIH, on dit qu'elle est séropositive. A l'inverse, la personne qui ne porte pas le virus est dite séronégative. Il se passe plusieurs années entre la contamination et l'apparition des premiers symptômes, c'est pourquoi il est recommandé à tous de faire un test de dépistage, pour éviter de propager la maladie à son insu : il suffit d'une fois pour être contaminé ! En cas de prise de risque (par exemple un rapport sexuel non protégé), il faut agir vite et se rendre dans les 72 heures aux urgences d'un hôpital, ou chez un médecin, ou dans un centre de dépistage anonyme qui prescriront éventuellement un Traitement Post Exposition (une «PEP») après un entretien avec le patient, qui restera confidentiel. En cas de prise de risque à moins de trois mois, il est nécessaire de se rendre chez un médecin ou un centre de dépistage anonyme pour éventuellement envisager un test de dépistage. En cas de prise de risque de plus de trois mois, un test HIV est possible à ce délai dans les mêmes conditions : c'est gratuit et confidentiel dans les centres de dépistage ! Quoiqu'il en soit, un test de dépistage permet de connaître sa situation face au Sida, et de na pas faire courir de risque à son partenaire, notamment si vous pensez abandonner l'usage du préservatif, qui reste l'unique moyen de protection contre le Sida. Chacun, à son niveau, peut être acteur de la lutte anti- sida, notamment par l'usage du préservatif et la prévention autour de soi. Car si le Sida a un temps été oublié, les rapports sont alarmants et toutes les catégories sociales, hétérosexuels comme homosexuels sont touchées.Ainsi, depuis 2002, le Sida est considéré comme une pandémie globale, c'est-à-dire une maladie dont le développement dépasse le stade de l'épidémie, et les contaminations ne montrent aucun signe de ralentissement. Le rapport Onusida de 2005 détaille que 40 millions de personnes sont séropositives dans le monde, avec 5 millions de nouvelles contaminations en 2004, et 3,1 de personnes décédées du Sida. En comptabilisant le total de victimes du sida depuis 1981, on arrive à 25 millions de morts.... Qui a dit qu'aujourd'hui on guérissait du Sida ?

Date de création : 04/12/2006 19:22
Contributions de Ludovic
Votez cet article :   Très bien    Bien    A revoir


Le SIDA
Le SIDA


Il y a environ 6 mois, Aquadesign publiait cet article :

Le scoostisme ou sur les traces de Baden Powell



tests gratuits
Vous avez un peu de temps ? Amusez-vous avec nos jeux et tests gratuits!


cvs gratuits
Vous recherchez un emploi ? Inspirez vous de nos exemples et modèles de cv gratuit








Il y a un commentaire pour cet article :
Le 15/08/2007 à 01:05:32, sevan a écrit :

pourquoi en cas de aes le test hiv est définitif à 6 mois (medico-légale)



Nom ou pseudo :

Commentaire : (les commentaires abrégés en SMS seront supprimés)
Vos commentaires sont soumis à modération. Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

:-) ;-) :-/ :-| LOL :-D :( :-C 8-) :-o ;-( 8-O



Recopiez le code de l'image dans la case :

confirmation de votre commentaire




Navigation:
Fernando Torres : l'espoir du football espagnol Prime de Noël 2008 reconduite et augmentée pour les personnes touchant le RMI,ASS,AER,RSA


A voir dans notre annuaire :
  Rubrique > Information santé (85 sites)
  Rubrique > Actualité médicale (49 sites)
  Rubrique > Reproduction humaine (25 sites)
  Rubrique > MST - Maladies sexuellement transmissibles (7 sites)


[Retour au guide Aquadesign]