envoyer la page à un ami Ajouter aux favoris Version imprimable dico de la beauté dico des célébrités dico des marques dico de la musique dico des finances annuaire Film


Jacques Villeret, ce grand acteur comique et humble, mort en silence



Jacky Boufroura fut un des acteurs majeurs du cinéma français. Mais vous ne le connaissez peut-être pas sous cette identité-là... Effectivement, quand il est passé dans le monde des caméras et des projecteurs, des plateaux de tournages aux côtés des plus grands acteurs, Jacky Boufroura
est devenu... Jacques Villeret. Vous vous rappelez certainement « François Pignon », son personnage dans « le Dîner de Cons » du réalisateur Jacques Veber ? Il avait plié de rire des millions de téléspectateurs et notamment les jeunes générations qui le découvraient alors, tandis que les plus anciennes avaient déjà ri avec « La Soupe aux Choux » quelques années auparavant. Jacques Villeret fut un immense acteur français qui a marqué l'histoire du septième art. Lorsqu'il est mort d'une hémorragie interne, Jacques Villeret n'était pourtant pas vieux : il était né cinquante-trois ans auparavant, le 6 février 1951, à Tours. Jacques Villeret est né d'une mère originaire de la Touraine et d'un père originaire de Kabylie. Peu après sa naissance, ses parents divorcent. Sa mère rejoint alors à Loches celui qui deviendra son beau-père : Raymond Villeret. Lors de son enfance, il passe son temps à amuser les autres. Lorsqu'il découvre que son beau-père n'est pas le père qu'il croyait être, l'enfant tombe des nues. Cela le déchire mais le petit Jacques tient bon et termine ses études. Car malgré cette blessure, Jacques Villeret et son entourage comprennent que le garçon a la comédie dans le sang. Il rejoint donc le Conservatoire de Tours et ses « classes » sont remarquables. Jacques Villeret persévère et entre au Conservatoire National à Paris. Louis Seigner, un comédien de légende et doyen de la Comédie-Française, sera l'un de ses professeurs. Jacques Villeret continue de surprendre et commence ensuite à pratiquer avec assiduité sur les scènes de théâtre, au début des années 1970. L'homme entre dans la Compagnie Marcelle Tassancourt et enchaîne comédies et vaudevilles hilarants. Il se fera deux amis, deux réalisateurs : Yves Boisset qui le fait tourner dans « R.A.S » en 1972 et Claude Lelouch dans « Toute une Vie » en 1974. Jacques Villeret tournera huit fois sous la direction de Claude Lelouch. Dès lors il jouera à l'écran ou sera dirigé sur scène par les plus grands, comme Claude Zidi ou Maurice Pialat. Il connaîtra un meilleur succès au théâtre durant les années 70 avant d'être enfin révélé au cinéma. Jacques Villeret joue donc dans un grand nombre de réalisations de qualité variable, jusqu'à ce que « La Soupe aux Choux » de Jean Girault le popularise en 1981. Ce film – une histoire comique où il est un extraterrestre avide de la soupe aux choux que lui fait Louis de Funès (l'avant-dernier film du grand comique. Jean Carmet est lui aussi de la partie) – devient rapidement un classique. Il jouera entre autres, dans « Circulez, Y A rien à Voir » de Patrice Leconte (1983), dans « Papy fait de la Résistance » de Jean-Marie Poiré (1983), dans « Les Morfalous » d'Henri Verneuil (1984. Avec Jean-Paul Belmondo), dans « L'Eté en pente douce » de Gérard Krawzsyk (1987), dans « Le Dîner de Cons » de Francis Veber (1998), film qui le consacre nationalement puis internationalement. Il terminera sa carrière, interrompue brutalement, sur un rythme soutenu dans de grosses productions. Jacques Villeret remporta deux Césars du meilleur acteur et d'autres récompenses prestigieuses. Il fut également Chevalier des Arts et Métiers et avait reçu la Légion d'Honneur.

Date de création : 06/12/2006 19:47
Contributions de Jonathan
Votez cet article :   Très bien    Bien    A revoir


Jacques Villeret
Jacques Villeret


Il y a environ 6 mois, Aquadesign publiait cet article :

Le nouvel indice du coût à la construction



tests gratuits
Vous avez un peu de temps ? Amusez-vous avec nos jeux et tests gratuits!


cvs gratuits
Vous recherchez un emploi ? Inspirez vous de nos exemples et modèles de cv gratuit








Il y a un commentaire pour cet article :
Le 28/01/2007 à 15:08:15, camille a écrit :

Jacques Villeret ,je suis contente car vous m'avez fait rire, pleurer, vous avez maitriser mes sentiments...vous m'avez aussi transmis la passion du théâtre ,de la scène ...je vous remercie pour tout le bonheur que vous m'avez apporté... MERCI ...



Nom ou pseudo :

Commentaire : (les commentaires abrégés en SMS seront supprimés)
Vos commentaires sont soumis à modération. Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

:-) ;-) :-/ :-| LOL :-D :( :-C 8-) :-o ;-( 8-O



Recopiez le code de l'image dans la case :

confirmation de votre commentaire




Navigation:
Usher, le jeune roi adulé du R'n'B américain L'histoire du collant


A voir dans notre annuaire :
  Rubrique > Actualités cinéma (74 sites)
  Rubrique > Acteurs (30 sites)
  Rubrique > Affiches de cinéma (24 sites)


[Retour au guide Aquadesign]