envoyer la page à un ami Ajouter aux favoris Version imprimable dico de la beauté dico des célébrités dico des marques dico de la musique dico des finances annuaire Voyages


La Serbie : un Etat récent, une nation millénaire.



Quand on pense à la Serbie, on ne peut s'empêcher de penser à Slobodan Milosevic et aux guerres atroces en ex-Yougoslavie. Pourtant, il faut dépasser ce cliché, pour découvrir une nation à l'histoire riche. En effet, les peuplades slaves vinrent dans la région balkanique dès la fin du Ve siècle, la région balkanique étant une région du sud-est de
l'Europe qui comprend la Grèce, la Bulgarie et les anciens états de la Yougoslavie : la Bosnie-Herzégovine, la Macédoine, le Monténégro, la Serbie, la Croatie et la Slovénie. Venu de Pologne, de Russie ou d'Ukraine, ces migrants furent invités par l'empereur byzantin d'alors, Héraclius, et s'installèrent donc en masse. Le premier royaume serbe naquit ainsi au IXe siècle, mais ne résista que trois siècles, pour laisser place à un empire. Pourtant cette période est marquante car c'est sous ce régime royal que les serbes furent évangélisés par les célèbres Cyrille et Méthode. L'empire serbe craquera sous la pression ottomane au XVe siècle, après avoir connu son apogée un siècle plus tôt. La Serbie ne connaîtra à nouveau son indépendance qu'en 1878, après un siècle de révolte qui conduisit déjà à une certaine autonomie en 1830. Le Royaume de Serbie renaît donc sous le règne de Milan IV Obrenović. Dans la grande tension européenne du début du XXe siècle, les Balkans attisent les flammes. Une première guerre balkanique oppose la Serbie à la Bulgarie pour la revendication de la Macédoine. Mais c'est surtout l'assassinat de l'héritier du trône de l'empire autrichien, l'archiduc François-Ferdinand, à Sarajevo par un serbe qui va allumer la poudrière et déclencher la Première Guerre Mondiale. En effet ce simple prétexte va, par le jeu des alliances, donner naissance à l'un des conflits les plus meurtriers. Conquis en 1915 et libéré en 1918, la Serbie va intégrer la première Yougoslavie, qui se verra conquise par l'armée allemande nazie en 1941. Formant l'une des résistances à l'occupation des plus farouches, la résistance yougoslave va déboucher, à sa libération en 1945, à l'instauration d'une république communiste dirigée par Tito. A la mort du dictateur en 1980, les tensions nationalistes vont apparaître. Profitant de ses tensions, Slobodan Milosevic, alors second du régime yougoslave, va se faire élire président de Serbie en 1989. En 1991, la Croatie et la Slovénie déclarent leur indépendance, suivie de la Bosnie-Herzégovine et de la Macédoine, déclenchant de cette façon des guerres entre les nouveaux états et le régime fédéral yougoslave. Le conflit le plus important se déroule en Bosnie, où la guerre civile fait rage entre serbe, croate (respectivement soutenus par les Etats correspondant) et les bosniaques. En 1999, la Serbie réapparaît à la face du monde comme celle qui a causé la guerre du Kosovo, petite région serbe aux intentions nationalistes, fortement réprimées. Slobodan Milosevic est renversé en 2001. Pour les exactions de ses armées durant les conflits balkaniques, il est extradé à la Haye pour y être jugé par le tribunal pénal international pour crime contre l'humanité, crime de guerre et génocide. Aujourd'hui, après la mort de leur leader contesté (avant la fin de son jugement), les Serbes tentent de relever la tête. Après un référendum débouchant sur l'indépendance du Monténégro, dernière Nation attachée à la Serbie, en 2006, la Yougoslavie est bien morte. La Serbie, son héritière, et ses 9 millions d'habitants apparaissent aujourd'hui comme le moteur de la région, avec une croissance de près de 6%, ce qui lui vaut le surnom du « tigre des Balkans » en référence aux « tigres asiatiques » aux croissances exceptionnelles. Pourtant, la Serbie et sa capitale Belgrade reste à un niveau bien inférieur par rapport au début des années 90. Avec un taux de chômage de 20%, les problèmes économiques restent de taille. Il en est de même pour les problèmes politiques avec de continuels accrochages avec la région du Kosovo et ses velléités indépendantistes. L'adhésion à l'Union Européenne, espérée, n'est donc pas encore pour demain, pour cette « Petite Russie ».

Date de création : 11/12/2006 14:20
Contributions de Sylvain
Votez cet article :   Très bien    Bien    A revoir


Serbie
Serbie


Il y a environ 6 mois, Aquadesign publiait cet article :

Les Agences matrimoniales pour trouver l'âme soeur



tests gratuits
Vous avez un peu de temps ? Amusez-vous avec nos jeux et tests gratuits!


cvs gratuits
Vous recherchez un emploi ? Inspirez vous de nos exemples et modèles de cv gratuit








Il y a aucun commentaire pour cet article :



Nom ou pseudo :

Commentaire : (les commentaires abrégés en SMS seront supprimés)
Vos commentaires sont soumis à modération. Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

:-) ;-) :-/ :-| LOL :-D :( :-C 8-) :-o ;-( 8-O



Recopiez le code de l'image dans la case :

confirmation de votre commentaire




Navigation:
Achat discount : pour faire des affaires moins chères Les magazines Automobile : actualité sur l’automobile, guide d’achat, conseils


A voir dans notre annuaire :
  Rubrique > Voyage Europe (254 sites)
  Rubrique > Voyage Serbie (un site)


[Retour au guide Aquadesign]