envoyer la page à un ami Ajouter aux favoris Version imprimable dico de la beauté dico des célébrités dico des marques dico de la musique dico des finances annuaire Sport


Ludovic Giuly, le petit corse des grands clubs européens.



« Le Lutin Magique » de Corse n'en finit pas de faire s'exclamer de joie les supporters du FC Barcelone et les innombrables amateurs de football, notamment les journalistes : en effet, cet homme d'1m64 a pourtant des jambes en or et ce n'est pas l'équipe de France qui le démentira, depuis son intégration en 2000. Ludovic
Giuly est né en Corse, le 10 juillet 1976, d'une famille acquise au football : son père était gardien de foot en troisième division. Son village natal se nomme Zalana. C'est là-bas que son père va l'entraîner avec force au football. Puis l'adolescent quitte l'île de Beauté pour le club de Beaujolais-Mont-d'Or-d'Azergues, à Chasselay près de Lyon, où Ludovic Giuly débute sa carrière. « Ludo » est certes petit, mais ses jambes lui permettent des accélérations « explosives » et un jeu technique où il excelle dans les dribles. Le club de l'Olympique Lyonnais le remarque alors et le fait entrer dans son centre de formation. C'est ainsi que le 21 janvier 1995, Ludovic Giuly fait son apparition dans « la cour des grands » joueurs, des footballeurs professionnels et assure son premier match, avec Lyon, en rencontrant l'AS Cannes, qu'ils battent 3-1 ! C'est donc une première consécration pour le Corse Giuly ! Pour sa première saison, Ludovic Giuly inscrit quatre buts en trente-six matchs. Il dispute les trente-sept matchs de l'année d'après et inscrit cette fois... seize buts ! Puis en 1997-98, la saison est déjà plus courte pour Ludovic Giuly, car il ne joue que dix-neuf matchs et ne met qu'une seule fois le ballon au fond des filets ! Mais c'est normal, car le joueur part à la trêve hivernale pour l'AS Monaco et son entraîneur Jean Tigana. Pour le reste de la saison, Ludovic Giuly remet un nouveau but. En 1998-1999, Ludovic Giuly marque cinq buts pour Monaco. Son jeu lui vaut d'être placé au milieu droit et il donne ainsi un bon nombre de passes décisives à ses coéquipiers – notamment au jeune Thierry Henry ! Ludovic Giuly effectue l'une de ses plus belles saisons en 1999-2000 : en effet, en plus d'inscrire sept nouveaux buts à son tableau de chasse, le footballeur corse remporte avec l'AS Monaco et les joueurs Barthez, Trezeguet, Henry et Sagnol, le titre de champion de France ! C'est aussi l'année où il entre dans l'équipe de France, jouant contre l'Ecosse. Mais Ludovic Giuly n'est alors pas sélectionné pour l'Euro 2000... que la France gagne en finale contre l'Italie ! Monaco ne sera pas aussi performante en 2001 : elle terminera onzième, bien que Giuly ait marqué sept buts. La saison suivante marque l'effet du sport à haut niveau : Ludovic Giuly se déchire les ligaments croisés du genou droit ! Il reste alors éloigné des terrains pendant toute la saison et ne peut pas être sélectionné pour le Mondial 2002... que la France perd, comme chacun sait ! Le Corse revient alors en 2002-2003 avec panache, contribuant à la remontée de l'AS Monaco, en enfonçant de manière spectaculaire onze buts dans les filets des buts adverses, en trente-six rencontres ! Ludovic Giuly participe avec son équipe à la Coupe de la Ligue : il marque deux buts en finale et offre la victoire contre le FC Sochaux à son équipe ! En 2003, l'équipe de France le rappelle sous ses couleurs et Ludovic Giuly remporte avec elle la Coupe des Confédérations en 2003. Le « lutin magique » ira même avec l'AS Monaco en finale de la prestigieuse Ligue des Champions en 2004, contre le FC Porto, mais il connaît un coup du sort : il se blesse de nouveau, cette fois-ci aux adducteurs, dès le début de la rencontre et Monaco ne devient pas championne d'Europe... De plus Ludovic Giuly ne peut plus participer à l'Euro 2004 qui commence juste... Ludovic Giuly signe alors en Espagne, au FC Barcelone. Il s'impose comme jamais aucun Français ne s'y est jamais imposé, devient titulaire à plein temps, et marque onze buts en vingt-neuf rencontres ! « El raton » continue sur sa lancée en 2005-2006. Lors de ces deux saisons, le club de Barcelone remporte deux fois le titre de champion d'Espagne, deux fois la Supercoupe d'Espagne... et la Ligue des Champions en 2006, contre les « Gunners » d'Arsenal ! Malgré cela, Raymond Domenech ne le sélectionne pas pour la Coupe du Monde 2006...

Date de création : 13/12/2006 16:10
Contributions de Jonathan
Votez cet article :   Très bien    Bien    A revoir


Ludovic Giuly
Ludovic Giuly


Il y a environ 6 mois, Aquadesign publiait cet article :

Newton Isaac et la gravitation universelle



tests gratuits
Vous avez un peu de temps ? Amusez-vous avec nos jeux et tests gratuits!


cvs gratuits
Vous recherchez un emploi ? Inspirez vous de nos exemples et modèles de cv gratuit








Il y a aucun commentaire pour cet article :



Nom ou pseudo :

Commentaire : (les commentaires abrégés en SMS seront supprimés)
Vos commentaires sont soumis à modération. Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

:-) ;-) :-/ :-| LOL :-D :( :-C 8-) :-o ;-( 8-O



Recopiez le code de l'image dans la case :

confirmation de votre commentaire




Navigation:
Andreï Chevtchenko, le pied d'or ukrainien passé du Milan AC au Chelsea FC Marilyn Manson, l'unique, scandaleux et sulfureux chanteur de Goth Metal.


A voir dans notre annuaire :
  Rubrique > Sport (3783 sites)
  Rubrique > Foot (415 sites)
  Rubrique > Joueurs de foot (142 sites)
  Rubrique > Ludovic Giuly (2 sites)


[Retour au guide Aquadesign]