envoyer la page à un ami Ajouter aux favoris Version imprimable dico de la beauté dico des célébrités dico des marques dico de la musique dico des finances annuaire Sport


« Robinho », la comête fulgurante du football brésilien !



« Robinho » est ce qu'on appelle une star footballistique, un jeune magicien qui fait tourner les têtes comme la balle qu'il mène du pied ! Son histoire est déjà légendaire et tout aussi caractéristique du Brésil, terreau fertile qui voit éclore périodiquement de grands joueurs du ballon rond, où de la misère naissent de grandes stars qui font rêver, où l'ascenseur social du
football propulse à cent à l'heure de jeunes garçons des bidonvilles vers les hauteurs mirobolantes de ce sport de haut niveau – un des rares Pays où cela est encore possible ! En effet, le phénomène Robinho vient comme nombre d'idôles brésiliennes, des quartiers pauvres de São Paulo. Robson de Souza dit « Robinho » est en effet né le 25 janvier 1985 à São Vicente, une favelas où il jouera d'abord en club local, dans des salles de sport. Sa famille fait d'énormes sacrifices financiers pour lancer le prodige. C'est dans ces salles de sport, enfermé donc, que Robinho fait déjà bonne figure et est engagé par le club de Portuario. Tout s'enchaîne alors très vite. Les recruteurs de football passant régulièrement dans cette amicale, ceux du grand club de Santos FC – le club de Pelé, seize fois champion de la province de São Paulo – le repèrent et lui « sautent dessus ». Il intègre donc le club en 2002, à dix-sept ans. Le garçon est fluet (Robinho mesure 1m72 pour seulement soixante kilos !) mais il possède un tel jeu de jambes, ses dribbles sont si époustouflants qu'il laisse béats tous ses adversaires... comme ses admirateurs ! Robinho va mettre tout le monde d'accord et redonner ses lettres de noblesse à un club en perte de vitesse depuis quelques années déjà. Mieux qu'un Ronaldinho ou qu'un Zinedine Zidane, Robinho est le chouchou de Pelé, qui voit dans cet artiste des pirouettes avec le ballon un digne successeur. Le jeune brésilien semble être né la balle aux pieds, comme Leonard de Vinci sembla l'être avec un pinceau aux doigts ! Ses gestes techniques sont comme une danse d'épées dans les airs... Robinho fait donc des miracles dans le stade du Santos FC. La première année, il ne marque pourtant que sept fois, mais Robinho frappe les esprits et devient avec son club champion du Brésil. Il gagne alors le Ballon d'Argent brésilien. En 2003, l'attaquant enfonce neuf fois la balle au fond des filets, le club termine second mais en 2004, le jeune brésilien des favelas inscrit la bagatelle de vingt-et-un buts ! De nouveau, Robinho permet à son équipe de redevenir championne du Brésil, lui remportant cette fois-ci le Ballon d'Or brésilien ! Il s'annonce alors une année merveilleuse pour lui (en cinq matchs, il marque trois fois), quand n'en pouvant plus, le grand club espagnol des « Galactiques » du Real Madrid l'achète en juin 2005. En Espagne, il jouera le championnat presque intégralement, retrouvant le chemin des filets à huit reprises ! Cette même année, il gagne la Coupe des Confédérations avec la « Seleçao », la sélection nationale du Brésil avec laquelle il a joué la première fois, contre le Mexique, le 13 juillet 2003. Mais son physique de colibri ne semble pas l'aider en Europe, où les gabarits sont plus épais ! A suivre donc !

Date de création : 19/12/2006 19:38
Contributions de Jonathan
Votez cet article :   Très bien    Bien    A revoir


Robinho
Robinho


Il y a environ 6 mois, Aquadesign publiait cet article :

L' histoire des chaussures au cours du temps



tests gratuits
Vous avez un peu de temps ? Amusez-vous avec nos jeux et tests gratuits!


cvs gratuits
Vous recherchez un emploi ? Inspirez vous de nos exemples et modèles de cv gratuit








Il y a 3 commentaires pour cet article :
Le 10/07/2007 à 15:14:29, robinho a écrit :

votre article sur robinho est extra !
Le 04/08/2007 à 11:51:26, eric ml a écrit :

Je voudrai savoir si Robinho reste au Real Madrid pour cette saison. Et si oui, je souhaiterais qu'il joue mieux, veut-dire qu'il cesse de trop trainer avec le ballon et comme Beckham n'est plus au Real, il essaie d'avoir l'esprit et arrive à destiner des bons ballons à ses avant centres. merci
Le 14/01/2008 à 13:25:47, mohamed a écrit :

LOL je ne sais quoi dire de Robinho car il fait ma joie. en plus il joue dans un club rêve le real de madrid



Nom ou pseudo :

Commentaire : (les commentaires abrégés en SMS seront supprimés)
Vos commentaires sont soumis à modération. Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

:-) ;-) :-/ :-| LOL :-D :( :-C 8-) :-o ;-( 8-O



Recopiez le code de l'image dans la case :

confirmation de votre commentaire




Navigation:
Becassine, a plus de 100 ans, mais qui est Becassine ? Mehdi Ben Barka, le marocain qui dérangeait de trop...


A voir dans notre annuaire :
  Rubrique > Sport (3783 sites)
  Rubrique > Foot (415 sites)
  Rubrique > Joueurs de foot (142 sites)


[Retour au guide Aquadesign]