envoyer la page à un ami Ajouter aux favoris Version imprimable dico de la beauté dico des célébrités dico des marques dico de la musique dico des finances annuaire Voyages


Nagasaki, l’autre ville qui subit une explosion nucléaire à la fin de la guerre.



La ville de Nagasaki se trouve dans la région de Kyushu, l'île la plus au sud-ouest du Japon, en dessous d'Hiroshima. Nagasaki se trouva dans la préfecture de Nagasaki, dont elle est la capitale. Il s'agit d'une ville d'environ quatre cents kilomètres carré, et dont la population atteint les quatre cent cinquante mille habitants, ce
qui fait une densité de population avoisinant les mille habitants au kilomètre carré, ce qui reste dans la moyenne de ce pays où le nombre d'habitants au kilomètre carré est toujours impressionnant par rapport aux villes d'Europe. À la manière d'Hiroshima, dont l'histoire récente est assez similaire comme nous le verrons après, la ville de Nagasaki est une ville relativement récente, comparé à des villes comme Tokyo ou Kyoto, puisqu'elle ne fut fondée qu'il y a environ cinq cents ans. La ville fut en fait découverte par des portugais au cours du XVIe siècle par un jésuite pensant arriver en Chine. Dès lors la ville s'attache au Portugal, et comme il était de coutume à l'époque, avec les contrées orientales, le commerce se développa, et un port vu alors construit pour entretenir ces relations avec le Portugal. La ville de Nagasaki était née, en 1571. Une grande période de prospérité et d'échange s'en suivit (c'est d'ailleurs peut-être à cette époque que le tabac fut introduit pour la première fois au Japon). Cependant avec l'arrivée d'un nouveau shogun (dirigeant du Pays) à la fin du XVIe siècle, l'influence du christianisme, jugée trop importante dans cette région du Japon, entraîna l'expulsion de tous les collons étrangers du japon, mais également la persécution de tous les Chrétiens y résidant, japonais ou non. Le christianisme fut alors interdit, mais une résistance s'organisa, qui aboutit sur l'assassinat du dirigeant local de la région de Nagasaki, mais qui entraîna la révolte du Shogun, envoyant l'armée et tuant les derniers partisans du christianisme, en 1637. Ainsi pendant une période de vingt à trente ans, le Japon fut chrétien. Après cette date, la religion fut pratiquée en secret jusqu'à la fin de l'ère Edo. A cette même époque, les Pays-Bas étaient également en étroite relation avec le Japon, et Nagasaki était alors la seule ville qui permettait de faire le lien entre le Japon et le monde extérieur, et ce jusque-là fin du XIXe siècle. Ainsi la ville de Nagasaki fut sans aucun doute la ville du Japon la plus ouverte sur le monde du XVIe au XIXe siècle, à la manière de Tokyo aujourd'hui. Avec la restauration Meiji, vers la fin du XIXe siècle, Nagasaki devint l'un des ports principaux du Japon, et le culte chrétien pu enfin s'exprimer librement sans craindre d'être persécuté. La ville entra définitivement dans l'histoire le 9 août 1945 à 11h02, puisqu'elle sera frappée par la bombe atomique Fat Man, quelques jours après la ville d'Hiroshima. Ce fut la seconde et dernière explosion nucléaire de l'histoire, jusqu'à nos jours. La ville en fut entièrement détruite, faisant plus de soixante-quinze mille morts immédiats, et un nombre plus ou moins équivalent les années qui suivirent suite aux retombés radioactives. Aujourd'hui encore le nombre de morts lié aux conséquences de cette explosion est important. Mais à la différence d'Hiroshima, les vestiges de la ville ne furent pas conservés à titre d'exemples, mais tout fut reconstruit. Une ville nouvelle est ainsi née, on a reconstruit des temples, des églises (le nombre de chrétiens n'ayant cessé d'augmenter après cet événement). Nagasaki dispose également aujourd'hui d'un parc de la paix ainsi que d'un mémorial à la mémoire des victimes de cette attaque dévastatrice américaine. La ville est également très vite redevenu le grand port qu'elle était autrefois, et elle a même reçu récemment un aéroport international totalement novateur, puisqu'il ne se situe pas sur l'île même de Kyushu, mais il se trouve sur le littoral, sur une île artificielle aménagée en 1975. Un exemple unique dans le monde actuel.

Date de création : 20/12/2006 10:07
Contributions de Julien
Votez cet article :   Très bien    Bien    A revoir


Nagasaki
Nagasaki


Il y a environ 6 mois, Aquadesign publiait cet article :

Les anti cernes pour une bonne mine !



tests gratuits
Vous avez un peu de temps ? Amusez-vous avec nos jeux et tests gratuits!


cvs gratuits
Vous recherchez un emploi ? Inspirez vous de nos exemples et modèles de cv gratuit








Il y a un commentaire pour cet article :
Le 11/01/2007 à 14:55:53, bbdfhtr a écrit :

Le film hiroshima mon amour évoque-t-il aussi le drame que subit Nagasaki ?



Nom ou pseudo :

Commentaire : (les commentaires abrégés en SMS seront supprimés)
Vos commentaires sont soumis à modération. Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

:-) ;-) :-/ :-| LOL :-D :( :-C 8-) :-o ;-( 8-O



Recopiez le code de l'image dans la case :

confirmation de votre commentaire




Navigation:
Lumidôme MP3 : lorsque la technologie s’allie au design L’architecture japonaise : entre modernité et histoire.


A voir dans notre annuaire :
  Rubrique > Voyages (5565 sites)
  Rubrique > Voyage Asie (143 sites)
  Rubrique > Voyage Japon (7 sites)


[Retour au guide Aquadesign]