envoyer la page à un ami Ajouter aux favoris Version imprimable dico de la beauté dico des célébrités dico des marques dico de la musique dico des finances annuaire Voyages


Les musiques du maroc, une invitation envoûtante au voyage...



Au Maroc, les paysages sont riches et diversifiés et les villes belles à faire pâlir les visages. Chaque cité possède son centre historique (la médina) et son artisanat (l'artisanat marcoain est immensément connu !), tout cela inscrit dans une Histoire pleine de
rebondissements qui a fait du royaume du Maroc une terre cosmopolite, pluri-ethnique et aux styles entremêlés. Il en va de même avec la musique : selon que l'on soit d'origine arabe, berbère, noire ou espagnole, la musique ne sera pas la même. Que l'on soit de Meknès, de Marrakech, de Fès, de Rabat, de Tanger, de Tetouan, d'Essaouira, de Chefchaouen ou de Ouarzazate (et j'en oublie !), la musique marocaine ne sera pas la même, car chacune possède des origines particulières, est inscrit dans une Histoire plus grande et ancienne, car l'inspiration que procure les montagnes majestueuses du Rif n'est pas la même que celle que procure les vagues de l'Atlantique à Agadir ou de la Méditerranée à Tetouan... Comme on le voit, les musiques du Maroc sont aussi nombreuses que les écailles des ailes d'un papillon ! Toutefois, on distingue plusieurs genres musicaux à la personnalité bien définies : le Gnawa, le Raï, le Chaâbi, la musique berbère et l'arabo-andalouse. Chaque genre possède ensuite ses sous-groupes : selon la région ou la ville où elle est jouée; selon que l'on est influencé par les formes modernes du genre (que les pays du Moyen-Orient apprécient grandement) ou par les formes anciennes, classiques et traditionnelles. Par ailleurs, les chants sont souvent écrits et chantés dans la langue régionale, ce qui complique la chose ! Il y a également - à l'instar de la chanson française - la chanson marocaine qui s'ajoute aux genres musicaux : on distingue là encore les formes modernes des formes classiques : on chantera donc (le plus souvent) en arabe classique ou en arabe dialectal. D'innombrables festivals célèbrent cet engouement pour la musique, car le peuple marocain aime énormément la musique. La musique « Gnawa » ou Gnaoua, que les descendants des peuples d'Afrique noire célèbrent depuis neuf ans au festival international d'Essaouira à la mi-juin, est un mélange de percussions et rythmes africains accompagnés de chants et de danses qui hypotisent et mettent en transe : les paroles sont d'ailleurs des odes à Allah. C'est une musique mystique donnée en un spectacle enchanteur. Le « Raï » vient lui d'Oran, en Algérie, considérée à juste titre comme la capitale mondiale de ce genre musical. Le « Raï » est surtout Algérien, mais il est implanté dans l'est du Maroc, notamment à Oujda. Le genre est né dans les années 1920, est donc moderne et se moderne rapidement, s'internationalisant rapidement et se fondant à d'autres courants musicaux et possédant ses stars : Cheb Khaled et Cheb Mami, Faudel et Rachid Taha, Natacha Atlas et Chebba Zahouania. La musique « arabo-andalouse » date de la Reconquista espagnole, quand les Maures sont chassés de la péninsule ibérique : ce genre vient en fait de la musique arabe traditionnelle qui a muté sous l'influence andalouse, comme son nom l'indique. Elle est au Maroc fondamentale pour la culture du Pays et selon la religion du musicien, elle sera jouée et enseignée différemment. Elle est par essence une musique noble. Elle a son pendant populaire : le « Chaâbi ». Celui-ci mêle allègrement les instruments classiques de la précédente avec des instruments modernes, classiques dans la musique occidentale. C'est un genre festif, qui se danse facilement bien que textuellement, il soit nostalgique comme le Blues ! Finalement, la musique berbère suit elle aussi les tendances, classiques ou modernes, ainsi que les langues et idiomes de région. Comme le « Gnawa », elle est un véritable spectacle fait de musique, de danses et de chants et existe depuis des temps ancestraux, jouant des rythmes hypnotiques, sur des chants de langue berbère, souvent autour d'un feu. Disons que le « Gnawa » est plus influencé par l'Afrique noire et la musique berbère par les musiques arabes du Mahgreb... Comme on le constate, les musiques du Maroc sont riches et nombreuses ! A découvrir d'urgence !

Date de création : 28/12/2006 23:17
Contributions de Jonathan
Votez cet article :   Très bien    Bien    A revoir


musiques du maroc
Musiques du maroc


Il y a environ 6 mois, Aquadesign publiait cet article :

Comment devenir Président de la République.



tests gratuits
Vous avez un peu de temps ? Amusez-vous avec nos jeux et tests gratuits!


cvs gratuits
Vous recherchez un emploi ? Inspirez vous de nos exemples et modèles de cv gratuit






468x60 générique 2  
Recherche Hôtel - Séjour - Location de voiture - Thalasso



 
Le Maroc (arabe : المغرب, officiellement Royaume du Maroc المملكة المغربية) est un pays situé au nord-ouest de l’Afrique appartenant au Maghreb. Il est bordé par l’océan Atlantique à l’ouest, par le détroit de Gibraltar et la mer Méditerranée au nord, par l’Algérie à l’est et par la Mauritanie au sud, au-delà du Sahara occidental.
Royaume du Maroc


Il y a aucun commentaire pour cet article :



Nom ou pseudo :

Commentaire : (les commentaires abrégés en SMS seront supprimés)
Vos commentaires sont soumis à modération. Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

:-) ;-) :-/ :-| LOL :-D :( :-C 8-) :-o ;-( 8-O



Recopiez le code de l'image dans la case :

confirmation de votre commentaire




Navigation:
La mode vestimentaire, un phénomène culturel et historique Le Raï : une musique humaine et universelle venue d'Algérie


A voir dans notre annuaire :
  Rubrique > Voyage Maroc (184 sites)
  Rubrique > Cours de musique (123 sites)
  Rubrique > Magasin de musique (70 sites)
  Rubrique > Musique des régions (22 sites)
  Rubrique > Musique raï (7 sites)


[Retour au guide Aquadesign]